Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

TEST IRIX 15 mm F/2.4 Blackstone : Les défauts optiques

28/11/2016 | Jean-Marie Sépulchre
JPEG - 102.3 ko
Ci-dessus : Vignetage et distorsion (grossie x5).

Inquiétude en effet en constatant que le vignetage atteint 1,9 IL à f/2,4 et qu’il est encore de 0,7 IL à f/5,6…voici qui nécessitera une correction décidée. L’aberration chromatique reste discrète, ne dépassant pas 1 pixel, et nous n’avons pas décelé de franges sur les prises de vue d’immeubles se découpant sur un ciel presque blanc. La distorsion est le point fort de cet objectif, avec un valeur mesurée de 0,66% en barillet régulier sur mire, mais les prises de vues à plus grande distance montrent une très faible déformation sur les hauts d’immeubles cités plus haut, nous en concluons que la distorsion semble diminuer en prise de vues de paysages ce qui constitue un point fort de cet objectif. Les constructeurs indépendants sont tenus de faire des efforts sur ce point, car les corrections intégrées dans les boîtiers ne corrigent que les objectifs de « leur » marque, et Irix a bien travaillé sa formule optique sur ce point.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.