Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

TEST Nikkor AF-S 105 mm f/1,4E ED : Prise en main

21/10/2016 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le 105 mm était une focale reine chez Nikon depuis les années 1950. Réservée depuis des années à la macro ou au flou contrôlé, la focale de 105 mm revient en force avec un objectif de rêve.

Un des objectifs qui a fait la réputation de Nikon dès le lancement des télémétriques de la marque dans les années 1950 était un petit 105 mm f/2,5, aussi à l’aise en reportage qu’en portrait, qui adapté à la monture F des reflex a connu ensuite plusieurs versions… qui reste encore à l’aise de nos jours sur un D810 (grade très bon à excellent selon les ouvertures) et qui est une légende pour beaucoup de Nikonistes. Si les 105 mm Micro Nikkor ont aussi connu plusieurs générations légendaires, les 105 mm à grande ouverture jouissent d’une moindre réputation : le 105 mm f/1,8 AIS n’est pas un foudre de guerre à pleine ouverture, le 105 mm f/2 DC à flou décalable est très piqué, mais délicat à régler… L’enjeu était important pour Nikon en sortant ce 105 mm f/1,4 après l’accueil mitigé reçu par le 58 mm f/1,4 au rendu d’image très particulier, avec des effets de flou manquant de naturel et un piqué peu homogène. Le 105 mm f/1,4 est la suite logique d’une série qui s’échelonnait de 24 à 85 mm, mais le premier à diaphragme électrique et le plus lumineux des 105 mm jamais produits par la marque, laquelle annonce qu’il concilie un piqué très élevé et un bokeh harmonieux.

Prise en main et formule optique

Construit principalement en métal, ce qui ne manque pas de se faire comprendre à la prise en main, l’objectif est massif, mais de finition très soignée avec une baïonnette métallique protégée par un joint d’étanchéité, cet objectif. Il dispose d’une large bague de reprise manuelle de mise au point et d’une motorisation assez rapide, mais l’autofocus à détection de phase peut atteindre ses limites sur des sujets peu contrastés à pleine ouverture, le réflexe consistant à actionner la touche AF-ON en mode S avant de déclencher d’un seul geste est toujours d’actualité. La formule optique comprend 14 lentilles en 9 groupes, dont 3 éléments à faible dispersion ED et bénéficie du traitement Nano Crystal contre les reflets ainsi que d’un revêtement fluoré pour éviter le dépôt de traces humides sur les lentilles frontale et arrière. Le diaphragme à commande électrique comporte 9 lames comme ses homologues de la série f/1,4 qui sont en revanche pour l’instant tous construits en série G, c’est-à-dire avec une commande mécanique encore compatible avec les boîtiers argentiques vendus au début du siècle, ce n’est plus le cas pour ce 105 mm.

JPEG - 60.7 ko
Formule optique.

Fiche technique

- Formule optique : 14 lentilles en 9 groupes (3 ED)
- Distance minimale de mise au point : 1 m
- Filtre : 82 mm
- Motorisation : Oui
- Stabilisateur : Non
- Joint d’étanchéité : Oui
- Dimensions : 106 x 94,5 mm
- Poids : 985 g
- Accessoires : Bouchons, étui, pare-soleil
- Fabrication : Chine 
- Monture : Nikon F évolution E (diaph. Électrique)

132 PAGES - MDLP N°90 /Novembre 2016
- Retrouvez l’intégralité de nos tests sur les objectifs Nikkor AF-S 105 mm f/1,4E ED dans notre numéro quatre-vingt dix du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 88 de MDLP
- Commander le N°90 de MDLP
RÉALISEZ 25% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
Profitez de 25 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (10 numéros au total) au mensuel LemondedelaPHOTO.com au prix de 45 euros TTC.
Je souhaite m’abonner au magazine LemondedelaPHOTO.com

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages