Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

TEST Tamron SP 15-30mm F/2.8 Di VC USD, La qualité optique

06/03/2015 | Jean-Marie Sépulchre

La qualité optique

Comme tous les compatibles, le boîtier ne peut proposer des corrections, et le vignetage se voit à 15 mm (0,9 IL) avant de descendre à 0,6 IL aux focales plus longues. En pratique il ne se remarquera plus autour de f/5,6. L’aberration chromatique n’est pas gênante, mais elle atteint 1,5 pxl entre 15 et 24 mm avant de diminuer à 0,8 pxl à 30 mm. La distorsion est forte à 15 mm (1,47 %) et nécessitera une correction est post-traitement, elle est presque nulle à 19 mm (0,19 %), puis elle s’inverse pour atteindre -0,38 % à 24 mm et -0,49 % à 30 mm : vivement que des modules de correction soient disponibles dans DxO et Lightroom !

JPEG - 110.7 ko
Ci-dessus : Vignetage et distorsion sur Canon EOS 5D Mark III (la distorsion est grossie × 5 fois)
MDLP N°74, Avril 2015
- Retrouvez l’intégralité de notre test du Tamron SP 15-30mm F/2.8 Di VC USD dans notre numéro soixante-quatorze du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 74 de MDLP
- Commander le N° 74 de MDLP
RÉALISEZ 32% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM : Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) au prix de 56 euros TTC.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & LemondedelaPHOTO.com
ET SI VOUS DEVENIEZ MEMBRE DU CLUB !
Intégrez au cercle premium des lecteurs de MDLP en adhérant au CLUB (galerie photo, concours exclusifs, PA, coaching, Forum,etc) et recevez pendant 1 an les magazines WORKFLOW & LEMONDEDELAPHOTO.COM (14 numéros), soit une économie de 56 euros TTC.
Je souhaite adhérer au CLUB

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • @JMS

    Effectivement, on a tous pu noter la distorsion de ce zoom à 15mm
    aux distances rapprochées.
    Néanmoins, il se dit que la distorsion varie fortement à la focale minimale (pour ce type de zoom en particulier)
    en fonction de la distance de PDV.
    En principe, vous mesurez la distorsion à 50x la distance focale
    de l’objectif, soit une D=0.75m sur mire.
    Serait-il possible d’envisager que la distorsion soit significativement plus faible à l’infini ?
    La question n’est pas anodine car pour des applications en architecture, on place souvent la Dmap à l’infini,les bâtiments
    photographiés étant souvent placés à 5/10m voire davantage.

  • En matière de distorsion on voit bien qu’elle existe sur le batiment qui a servi au test de briques...