Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tamron 150-600 mm : mise sur orbite au printemps 2014

07/11/2013 | Benjamin Favier

Le fabricant d’optiques annonce le développement d’un zoom téléobjectif de grande amplitude, doté de la stabilisation VC et de la motorisation ultrasonique USD. Ce qui n’est pas le cas du 200-500 mm, actuellement au catalogue de Tamron.

Présentation

Il existe déjà un zoom de ce type dans la gamme Tamron. Mais, de par ses caractéristiques, le SP AF 200-500 mm f/5-6,3 Di LD [IF] n’est pas en mesure de lutter à armes égales face aux modèles Sigma équivalents : 120-400 mm, 50-500 mm et 150-500 mm. Le trio est à la fois stabilisé (OS) et doté du système de motorisation ultrasonique HSM de la marque. Depuis mars 2010 et l’avènement du 70-300 mm f/4-5,6 DI VC USD, tous les objectifs Tamron intègrent soit le système USD, pour le haut de gamme, soit le PZD, pour une mise au point rapide et silencieuse.

Le futur SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD, actuellement en développement, en profite fort logiquement. Au passage, Tamron élargit la plage de focales aux deux extrêmes par rapport au modèle existant, tout en conservant des ouvertures maximales identiques par rapport à celui-ci. Il pourra en outre s’appuyer sur la stabilisation VC (sauf en monture Sony, la stabilisation étant intégrée dans les Alpha SLT), absente sur le précédent modèle. Il pourra être monté aussi bien sur des reflex au format APS-C que 24 x 36, proposés par Canon, Sigma et Sony. La distance minimale de mise au point est invariable selon la focale employée : 2,7 m, soit 50 cm de plus que le Sigma 150-500 mm. La formule optique repose sur vingt lentilles, dont trois à faible dispersion, réparties en treize groupes. La marque compte sur une nouvelle technique de revêtement, baptisée eBAND (Extended Bandwidth & Angular-Dependency), pour réduire les reflets parasites. Comme le 200-500 mm, ce 150-600 mm est accompagné d’un collier, dont le design et la mise en place ont été revus, pour le fixer sur un support : il ne sera pas de trop, cet objectif pesant près de 2 kg. Un pare-soleil est également fourni. Le tarif n’est pas encore connu et il faudra patienter quelques mois, puisque ce zoom ne sortira pas avant le printemps prochain.

- Le site de Tamron

Fiche technique Tamron SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD

Tamron SP 150-600 mm f/5-6,3 Di VC USD

  • Prix : NC
  • Type : Zoom téléobjectif
  • Focales : 150-600 mm
  • Montures : Canon, Nikon, Sony, compatible 24 x 36 mm
  • Formule optique : 20 lentilles en 13 groupes
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : USD
  • Stabilisation : VC
  • Ouvertures maximales : f/5-6,3
  • Ouvertures minimales : f/32-f/40
  • Diaphragme : 9 lamelles, circulaire
  • Distance minimale de mise au point : 270 cm
  • Accessoires fournis : pare-soleil, attache de pied
  • Diamètre du filtre : 95 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 257,8 x 105,6 mm
  • Poids : 1951 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Excellente nouvelle....à condition que les perfs optiques soient à la hauteur des espérances.
    La finition des optiques Tamron progresse, les caractéristiques (VC,USD) aussi.
    Le poids de ce zoom constitue une bonne surprise.

  • Yeah ! Eh bé, ça nous fait presque du 1000mm sur APS-C Canon, ça !
    Et avec le facteur crop des 20 à 24 Mpx sur les derniers boîtiers sortis, miam miam !

  • Le problème de cet objectif c’est son ouverture. f6.3 à 600 ça donne (en estimant que c’est linéaire) f5.6 dés 350. La limite théorique de beaucoup d’autofocus est atteinte à moins de la moitié de la plage de focales. Tans pis pour les sujets mobiles. Reste plus que la map manuelle ou la présélection de la zone de nettement. Va pas falloir cadrer trop serré pour limiter les déconvenues.

  • C’est effectivement ce que beaucoup de gens pensent et ils n’ont pas forcément tort .
    Les grandes marques de reflex évitent d’ailleurs de commercialiser des objectifs dont l’ouverture serait plus petite que f/5.6.Toutefois, les AF de reflex pros peuvent fonctionner (mais moins bien !)
    jusqu’à f/8.
    Récemment, des progrès techniques permettent d’envisager des objectifs
    compatibles AF jusqu’à f/16 comme le système DPCA de Canon.
    Olympus n’hésite plus à commercialiser des zooms ouvrant à f/6.7.
    Ce zoom pourrait donc devenir populaire si les derniers systèmes AF capteur tiennent leurs promesses...et si les perfs optiques restent "décentes" en bout de range.

  • Oui, enfin un f/6,3 se comportait correctement sur un D90 avec une techno d’AF datant de 2008, alors à mon avis je doute qu’un reflex actuel fasse moins bien.

  • Ce n’est pas ce que disait une certaine revue bien connue en évoquant
    le Sigma 150-500/5-6.3 EX DG OS HSM.
    Lorsque les conditions lumineuses deviennent difficiles, l’AF "rame" à f/6.3.
    Ceci dit, c’est un avis provisoire.Les systèmes AF sont en pleine mutation technologique. Il est parfaitement possible que les nouveaux systèmes répondent aux critiques actuelles.

  • Encore 2 critiques :
    1-Le filtre 95mm aura du mal à s’adapter à un zoom qui est censé
    atteindre 600/6.3 !!! ;-)

    2-Je ne comprends pas très bien pourquoi Tamron a renoncé à utiliser
    le verre XLD sur cette optique alors que les problèmes de chromatisme sont
    bien plus "critiques" que sur un 70-300/4-5.6 VC USD qui intègre pourtant bien
    une lentille XLD.

  • @ eric-p
    Moi, je ne lisais pas les revues à l’époque, et pas beaucoup plus maintenant.
    Je relate simplement mon expérience.
    Le f/6,3 passait très bien sur un D90, et même sur un 450D.
    ( par contre, le suivi 3D du D90 tant ecensé par les revues s’est révélé être une vrai saloperie, y compris avec des objos lumineux )

  • Le genre d’objectif qui devrait pouvoir être utilisé à 150 mm pour chercher la cible et couplé à une touche électrique assurant la séquence zoom à fond (600 mm ici) très rapide, point, mesure, stab et déclenchement(s) quand la cible est accrochée au centre.

  • Perso, je dis parfait pour moi, le banquier me dit "doucement petit" Ca sent le petit 2500 Euros à mon avis.
    Question bete : euh, il rentre dans les sacs ???

  • Au salon, le gentil Monsieur de chez Tamron m’a parlé d’un prix inférieur à 1500 €... Pas sûr qu’on puisse y croire.
    En tout cas, les premiers samples ont l’air franchement bluffants !!

  • La cible commerciale de ce nouveau zoom est bien le
    150-500/5-6.6 EX DG OS HSM Sigma qui est vendu officiellement 1200 €.
    Vu le prix du verre (Le tamron utilise 3 lentilles LD Vs 3 lentilles SLD pour le Sigma) et l’augmentation du diamètre de la pupille d’entrée (on gagne 100mm
    de focale pour ce zoom), le tarif sera sans doute inférieur à 1700 €.
    La barre des 1500 € en SP est donc un objectif tout à fait "jouable"
    afin d’en faire un sérieux concurrent du Sigma voire des autres 80-400 du marché.

    J’ai également été bluffé par les qualités optiques de ce zoom à 600mm
    en regardant les samples même si on en demande plus pour avoir des renseignements dans certaines configurations.

  • @ Julien (message 10)

    Le zoom mesure 258 mm ; il rentre donc dans un sac à dos photo
    (Le mien supporte des objectifs pouvant atteindre 350 mm).
    Vous faites bien de poser la question :
    En 1982, Canon a commercialisé le premier 150-600/5.6 L FD "moderne" :
    zooming interne, verres UD,ertc...
    Il pesait 4.35 Kgs, mesurait 468mm, coûtait 880.000 JPY de l’époque
    (soit 12.000 € d’aujourd’hui) et bien sûr il n’avait ni l’AF, ni l’USM, ni la
    stabilisation optique....et il était inutilisable à main levée !!!
    On mesure les progrès accomplis dans ce type d’optique en 32 ans !