Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tamron 18-400 mm f/3,5-6,3 Di II VC HLD : nouveau record

23/06/2017 | Benjamin Favier

Ce zoom transstandard dédié aux reflex APS-C offre l’équivalent d’un 27-600 mm en 24 x 36. Une plage de focales digne d’un bridge, avec à la clé, une construction à l’épreuve des intempéries.

Présentation

Tamron a souvent imprimé la cadence dans cette catégorie de zooms. On se souvient du 18-270 mm et bien sûr du plus récent – et plus performant – 16-300 mm. Des modèles de forte amplitude, couvrant le format APS-C, offrant une grande polyvalence. Forcément, il faut s’accommoder de quelques compromis, avec en premier lieu une luminosité moyenne, f/3,5-6,3 en l’occurrence, pour ce 18-400 mm. Sur le 16-300 mm, nous avions noté un net progrès au niveau de la qualité d’image, le piqué étant de très bon aloi au centre de l’image à toutes les focales. Nous serons bien sûr curieux de voir comment se comportera ce 18-400 mm sur les capteurs APS-C de 24 Mpxl d’un EOS 80D ou d’un D7200, puisqu’il existera en montures Canon et Nikon.

JPEG - 178.3 ko
L’emplacement des joints d’étanchéité.

En attendant, la construction s’annonce de haut niveau, avec la présence de six joints d’étanchéité. Le design fait écho à celui de la gamme SP, mais aussi du 10-24 mm Di II, dont le test figure au sommaire de notre numéro 97, actuellement en kiosque. Il s’agit donc de la deuxième optique pour boîtiers APS-C (famille Di II chez Tamron) à adopter ce design.

JPEG - 107.2 ko
Formule optique.

Équivalent à un 27-600 mm en monture Nikon (28,8-640 mm en monture Canon), ce 18-400 mm est doté du système de stabilisation VC (pas de précision sur le gain de vitesses de la part de Tamron). A priori, pas de mode dédié pour favoriser les filés.

JPEG - 178.1 ko
Le système de motorisation HLD.

Ce n’est pas un moteur PZD qui est à l’œuvre, mais un moteur modulé HLD (High/Low torque modulated Drive), élaboré par Tamron, dont la petite taille et la forme arquée permettent de préserver une relative compacité (une fois l’ensemble du fût déployé, à 400 mm, la longueur est au moins multipliée par deux), précise la marque.

Le poids est de 710 g pour la monture Canon (5 g de moins pour la version Nikon). La distance minimale de mise au point est de 45 cm à toutes les focales, ce qui permettra de s’adonner à la proxiphoto à 400 mm (rapport 1:2.9).

Le prix sera de 819 €. La disponibilité est annoncée pour le mois de juillet.

- Article mis à jour le 28/06/2017 à 9h46 (prix)
- Le site de Tamron

Fiche technique

  • Prix : NC
  • Type : Zoom APS-C
  • Montures : Canon, Nikon
  • Focales : 18-400 mm
  • Focales sur APS-C : 28,8-640 mm (Canon) ; 27-600 mm (Nikon)
  • Ouvertures maximales : f/3,5-6,3
  • Ouvertures minimales : f/22-40
  • Construction optique : 16 éléments en 11 groupes
  • Protection : Oui
  • Zooming : Mécanique
  • Motorisation : Oui
  • Stabilisation : Oui
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 45 cm
  • Pare-soleil : Oui
  • Diamètre pour filtres : 72 mm
  • Dimensions (L x ø) : 123,9 x 79 mm (Canon) ; 121,4 x 79 mm (Nikon)
  • Poids : 710 g (Canon) ; 705 g (Nikon)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • @Benjamin Favier
    C’est toujours curieux de voir l’Europe annoncer les tarifs du matériel photo en retard par rapport au reste du monde !

    Au Japon , il est officiellement annoncé à 90.000 JPY HT...mais on le trouve déjà chez Bic à 83700 JPY TTC.
    Vos confrères de Dpriviou annoncent un tarif de 649 $ ...

    • Cher eric-p
      Tamron France ne nous a toujours pas communiqué de tarif pour le marché européen, je mettrai l’article à jour dès que ce sera le cas… Par exemple, B&H Photo commercialise le Sigma 24-70 mm Art à 1299 $ depuis quelques jours ; et ce matin, nous avons eu la confirmation du prix pour le marché européen de la part de Sigma France : 1449 €. La prudence est donc de mise, mais je suis d’accord avec vous, ce décalage entre l’Europe et les marchés US et asiatiques est curieux !
      Cordialement,
      Benjamin

  • Ayant possédé un 16-300 en monture Canon sur 70D, j’en ai fortement apprécié la polyvalence comme objectif de vacances. Je suis maintenant passé chez Fuji et j’adorerais avoir ce type d’objectif en monture Fuji.
    Peut-on espérer des optiques tierce en AF et en monture Fuji chez Tamron, Sigma, Tokina ou Samyang ?

  • @2
    peu de chance.
    je n’en vois pas l’utilité d’ailleurs. La politique de fuji est de faire des optiques avec un minimum de qualité et PAs de faire la,course au megazoom.
    Je doute qu’ils puisent produire un 18-400 de qualité à prix décent, ce n’est pas la demande de la clientèle Fuji en général, elle préfère les primes. Tamron peut le,faire car ils ont la quantité potentielle de ventes pour les différentes montures donc la rentabilité est quasi assurée.
    Ce genre d’optiques Tamron pour moi est à monter sur un boîtier basique avec PAs trop de pixels afin qu’on ne voie pas trop les défauts tels flous sur les bords, aberrations chromatiques, etc.

  • @1
    simple : les USA sont le marché dominant donc toujours les premiers à être servis après le marché intérieur.
    Mes suppositions sont que le zoom sera en vente à 799 euros chez nous.
    Personnellement, je m’en fous de connaître le,prix avec un décalage, je ne vis de toute façon pas aux États Unis . C’est donc un problème sans intérêt.

  • @1 et 2
    j’aî la réponse à votre question : ce n’est pas l’Europe qui est à la traîne, c’est la,France.
    un gros détaillant en belgique francophone annonce l’optique dans sa liste de prix à 749 euros.
    Le problème vient donc bien de Tamron france et non de l’Europe.

  • Sondage : si vous deviez n’emporter en voyage qu’un APS-C avec un seul objectif, ce 18-400 OU le 16-300, lequel choisiriez-vous ? Et si vous pouvez choisir n’importe quel objectif mais toujours un seul ? (on suppose un voyage touristique avec des sujets variés)

  • Sans présumer de la qualité optique avant que JMS ne la teste, on peut déja apprécier les joints d’étanchéité qui permettront de recevoir quelques gouttes de pluie sans craindre pour l’intégrité du materiel.
    Les zooms de par leur construction sont souvent de véritables aspirateurs à poussière qui migrent le plus souvent sur le capteur. Les joints d’étanchéité seront donc les bienvenus pour palier cet inconvénient.

    Il sera interessant de comparer la qualité d’image de ce zoom devant un capteur APSC contre un bridge à capteur 1’ démarrant à une focale équivalente à 24-600 et une ouverture constante de f/2,8 ?

  • Vous connaissez beaucoup de bridges 1" offrant un zoom 24-600/2.8 vous ?
    Le "meilleur" (comprendre : Le plus ambitieux !) zoom pour bridge 1" est celui du Sony RX 10 III
    un 8.8-220 /2.4-4, soit un équivalent 24x36 24-600/6.5-10.9
    ...à comparer au 18-400/3.5-6.3 VC HLD équivalent à un 28-600/5.2-9.5 en 24x36.
    Du strict point de vue de l’ouverture de la pupille du zoom, le zoom APSC est devant le zoom Sony-Zeiss.
    Par ailleurs, Tamron a publié les MTFs officielles de ce zoom à 18mm & 400mm. Elles ne sont pas mauvaises...au centre ! Pour les bords, c’est une autre histoire...
    J’ai la faiblesse de penser que ce zoom sera un peu plus performant que celui du Sony-Zeiss mais pas de beaucoup. L’avantage de l’ouverture théorique du zoom sur celui du bridge RX10 III est relativement faible.
    Par conséquent, je pense qu’il y aura un avantage en terme de piqué pour le Tamy...surtout au centre de l’image.
    En terme photométrique, l’avantage du Tamy est réel (à condition que le traitement antireflets soit aussi efficace !)...mais faible 1/2 diaph en début de range....1/3 de diaph en fin de range !
    Des cacahuètes quoi...

    Tout celà, c’est sans compter sur un "détail" : Le capteur du RX10 Mk III est de type BSI ; celà signifie que ce capteur est 40% plus efficace à surface égale que les capteurs FSI des reflex APSC.
    40%, c’est l’équivalent de 1/2 diaph gagné sur tout le range du zoom Sony-Zeiss. Le bridge reprend donc l’avantage in extremis sur le critère de la photométrie !

  • Il y a aussi le "Pany" Fz300... Je sais que ce n’est pas un 1" mais l’amplitude du zoom correspond au Sony et son ouverture n’est pas glissante.

  • @11 : Le FZ300 fait le job quand la lumière est bonne.
    Mais quand elle vient à manquer, c’est une autre histoire. Là faut savoir jongler avec le trio.
    Je le sais, je l’ai offert à ma fille après l’avoir essayé, et vais devoir lui apprendre à explorer les autres modes que le toutauto ;)

    Par contre, j’ai nul doute que le RX100 MkIII surpasse le FZ300 dans tous les domaines. Normal : il vaut 4 fois plus cher.

    Concernant le 18-400, j’ai le 150-600 Tamy sur un 80D, et je dois avouer que de 400 à 600, on gagne peu sur un APS-C.
    Donc peut-être une solution alternative "tout-en-un" face au 150-600 en meeting aérien.
    Car je dois dire qu’il est sportif à manier pendant toute une journée !
    (le 150-600 sera gardé pour être monté dans un proche avenir sur un FF)

  • Je ne trouve pas comment corriger mon post, mais c’est @10 que je répondais, bien sûr.

  • @Oursin
    Je confirme ce que disait Fred2, ce bridge est l’équivalent d’un 25-600/15.4...encore plus défavorable en terme de diffraction que le Sony RX10 ou ce zoom Tamy sur APSC.
    Toutefois la qualité d’image est très correcte à 100 isos (Des samples ont été publiés sur dépriviou)
    mais le capteur très petit...limite fortement la qualité d’image lorsqu’on dépasse sensiblement les 100 isos
    (il suffit de voir le cliché à 800 isos pour s’en rendre compte).
    Panasonic a également eu l’intelligence de ne pas céder aux sirènes marketing en limitant la définition de son capteur à 12 MP (D’autres vont à 18 ce qui est déraisonnable).
    Autre inconvénient du capteur du FZ300 : On ne doit pas diaphragmer au delà de environ f/4.5 du fait de la diffraction...

  • @11, @12, @13 Oups... oui... j’ai oublié la petite correction d’ouverture encore plus défavorable, le capteur étant plus petit que le 1". D’ailleurs comment c’est calculé ?

  • Le rapport d’ouverture réel équivalent au format 24x36 s’obtient en divisant
    la focale équivalente 24x36 par le rapport focale réelle /sur ouverture réelle.

    Par exemple, en prenant la focale réelle de votre FZ300 en bout de range, on a :

    n= 600/ (108/2.8) = 600/ 38.56 = 15.5

    Pour ce qui est de la sensibilité du capteur, le site DxO donne un paramètre "low light" pour les caméras testées qui correspond au rapport S/B=30 , valeur au delà de laquelle la montée des isos se traduit par une augmentation du bruit qui dégrade le piqué de l’image.

    Il vaut environ 3000 isos pour les bonnes caméras FSI 24x36 et 4200 théoriquement pour un capteur BSI
    24x36 (encore jamais réellement mesuré par les testeurs Dxo).
    Cette valeur "Low light" est proportionnelle à la surface du capteur.
    Un capteur 1/2.3" étant 30x plus petit que le 24x36, le paramètre "low light" est 30x plus faible (ce que les testeurs ont effectivement pu mesurer !)
    et donc les capteurs 1/2.3" ont un "low light" de 130 isos dans le meilleur des cas.
    Ceci signifie qu’il vaut mieux éviter d’utiliser ces apparreils au delà de 100 isos...

  • Bonjour,
    Vous avez écrit :
    "Ce zoom transstandard dédié aux reflex APS-C offre l’équivalent d’un 27-600 mm en 24 x 36."
    Ne faut-il pas lire "Ce zoom transstandard Tamron 18-400 mm en 24 x 36 offre l’équivalent d’un 27-600 mm en APS-C."
    Depuis toujours me semble-t’il on donne la focale pour le plein format ensuite on multiplie par 1.5 voire 1.6 pour avoir la correspondance suivant l’APS-C
    Cordialement
    Christian

  • @Christian
    Le zoom 18-400 Tamron propose un champ angulaire variable allant de environ 75º (18mm) à 4.15º (400 mm)
    sur un capteur APSC Sony (un peu moins sur un APSC Canon qui est légèrement plus petit)
    Un 28-600 sur un boîtier 24x36 offre un champ variable allant de environ 75º à 4.15º .

    Un 18-400 sur APSC est donc bien équivalent grosso modo à un 28-600 sur 24x36 . CQFD !

  • @eric-p
    Je suis entièrement d’accord avec vous sur votre commentaire ci-dessus,
    j’aurais préféré qu’ils disent focale équivalente 24 x36.
    Je venais de me réveiller (ceci explique t-il peut-être cela)
    Cordialement
    Christian