Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III : il arrive…

30/04/2018 | Benjamin Favier

Dévoilée en amont du CP+, au mois de février, la première optique en monture E couvrant le plein format signée Tamron, débarque en France à la fin du mois. Nous en savons plus sur les caractéristiques, et le prix…

Présentation

Des optiques Tamron pour hybrides, il en existe déjà en montures E et Micro 4/3, au sein de la famille Di III du constructeur nippon. Avec de zoom transstandard, la marque s’attaque au marché de l’hybride 24 x 36. L’annonce de ce 28-75 mm f/2,8 Di III RXD a précédé de quelques jours celle du Sony A7 III, le meilleur appareil à optique interchangeable plein format actuel situé aux alentours des 2000 € (lire notre test dans le numéro 105, actuellement en kiosque).

Tamron propose ainsi une alternative intéressante sur le papier, notamment par rapport au Sony FE 28-70 mm f/3,5-5,6 OSS et au Zeiss 24-70 mm f/4 OSS ; le G Master FE 24-70 mm f/2,8 boxe lui dans une catégorie supérieure. Contrairement à ses rivaux Sony et Zeiss, le modèle Tamron n’est pas stabilisé. Les possesseurs d’A7 de première génération y seront particulièrement sensibles ; tandis que sur les modèles de seconde et troisième génération, la stabilisation sur cinq axes, intégrée, profite à n’importe quelle optique utilisée.

Lors de la sortie, nous n’avions pas eu de prévisions sur la formule optique ; nous savons désormais qu’elle repose sur quinze éléments, répartis en douze groupes : le schéma montre un verre asphérique moulé ; un autre de type hybride ; une lentille faible dispersion ; une seconde à très faible dispersion. La distance minimale de mise au point variera, selon que l’on photographie à 28 ou à 75 mm. Respectivement, à 19 et 39 cm. Le diaphragme comporte neuf lamelles.

Ce modèle formera un duo robuste avec un A7 III, puisqu’il est doté de six joints d’étanchéité, dont un au niveau de la baïonnette. Le poids est de 550 g et un pare-soleil est fourni.

Il sera possible d’employer des filtres de 67 mm de diamètre. Reste à jauger les performances. Il faudra attendre la fin du mois de mai pour la commercialisation. Le prix est fixé à 899 €.

- Le site de Tamron

Fiche technique

  • Prix : 899 €
  • Type : Zoom pour hybride plein format
  • Focales : 28-75 mm
  • Monture : Sony E
  • Formule optique : 15 éléments en 12 groupes
  • Bague de mise au point : oui
  • Protection tout temps : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Distances minimales de mise au point : 19-39 cm
  • Pare-soleil : oui
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 117,8 x 73 mm
  • Poids : 550 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Il risque bien de se trouver une place de choix car ni le 28-70 ni le 24-70 f4 ne sont tres convaincants .
    Ce serait’bien de voir en images un a7iii équipe de ces trois optiques afin de se rendre compte des encombrements respectifs mais en dehors de cet aspect, il est clair que le Tamron risque bien d’être le meilleur choix.

  • Les MTFs revendiquées par Tamron pour ce zoom sont alléchantes.
    On ne devrait donc pas avoir de trop mauvaises surprises de ce côté là , du moins pour les capteurs 24MP.
    Par ailleurs,l’ouverture f/2.8 constante, le poids relativement raisonnable et un tarif ultra compétitif feront le reste.
    Les inconnues ? Le flare, le comportement des asphériques hybrides à long terme, les AC,la distorsion à 28mm...

  • J’utilise encore régulièrement son "ancêtre" 28-75/2.8 sur FF de 20MPix, il est très agréable a utiliser : léger, noir, ouvert, passe-partout et se paye meme le luxe d’être plus qu’abordable. Enfin un objectif alléchant pour FF Mirrorless, qui a l’air de tenir la route tout en étant léger et pas excessif niveau prix.