Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tamron SP 70-200mm F/2.8 Di VC USD : La qualité optique

15/03/2013 | SEPULCHRE Jean-Marie

Les défauts optiques

Le vignetage n’est pas agressif mais quand même perceptible (0,6 IL à f/2,8 et 70 mm, mais 0,8 IL à 135 et 200 mm) cependant il décroît très vite car il est inférieur à 0,2 IL à f/5,6 à toutes les focales. L’aberration chromatique se situe toujours à un très bon niveau, proche de 1 pixel à 70 mm, de 0,7 pixel au maximum à 95 mm elle remonte un peu ensuite et atteint 1,5 pixel à 200 mm et pleine ouverture. Rien d’alarmant cependant, elle n’est que 1 pixel à f/5,6 à la focale maximale et on considère que ces franges peuvent devenir gênantes au-delà de 2 pixels si on agrandit beaucoup l’image. La distorsion est enfin assez limitée, avec une valeur de 0,22% en barillet à 70 mm, puis imperceptible à 95 mm (- 0,05%) et encore correcte à 135 mm (-0,25%). À 200 mm elle atteint -0,40% et pourra nécessiter une correction. Il faut noter à cet égard que les constructeurs d’objectifs compatibles sont condamnés à soigner la qualité optique de leurs produits, ce qui est le cas ici, car jamais les corrections automatiques intégrées aux boîtiers modernes ne seront programmés pour corriger autre chose que les modèles de leur propre marque.


- Ci-dessus : Défauts optiques mesurés pour le format 38 × 58 cm : les zones jaunes et rouges indiquent des défauts perceptibles sur l’image (notre figure montre la distorsion avec un grossissement × 5)

MDLP N°54, Avril 2013
- Retrouvez l’intégralité de notre test sur le zoom Tamron SP 70-200mm F/2.8 Di VC USD dans notre numéro cinquante-quatre du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 54 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



TAMRON

CEWE