Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Test express : MonoShot

31/05/2016 | MARC MITRANI

Conçu pour les photographes et vidéastes ne jurant que par leur smartphone ou leur caméra d’action, le MonoShot est un support original au prix raisonnable.

En 2014, Zack Cram, jeune californien adepte de golf, a été confronté à un problème très angoissant. Comme de nombreux pratiquants de ce sport, il souhaitait se filmer pour étudier son swing afin de l’améliorer. Il est donc parti en quête d’un support assez stable pour supporter son smartphone sur tout type de sol, herbe et sable y compris, tout en restant transportable. Comme il ne trouva rien de satisfaisant, il décida de concevoir le sien qu’il finança à l’aide d’une campagne Kickstarter. MonoShot, puisque c’est son nom, est désormais disponible commercialement.

JPEG - 109.8 ko
Léger et bien construit, le MonoShot est idéal pour les caméras d’action.

Le produit en lui-même est loin d’être une révolution technique, mais il est d’une conception très futée. Il est constitué d’un monopode de 1,70 m répartis en quatre segments, d’un mini trépied et d’un support pour smartphones. L’ensemble est léger, de bonne qualité et bénéficie d’une finition très satisfaisante. Nos lecteurs seront sans aucun doute comblés d’apprendre que le monopode peut être désolidarisé des autres éléments afin de se transformer en perche à selfies… Le MonoShot est compété de trois autres éléments : une télécommande Bluetooth (compatible iPhone et Android), d’une sacoche de transport et d’un pic en acier d’une vingtaine de centimètres. Celui-ci remplace avantageusement le mini trépied sur le sable ou dans le gazon afin de stabiliser la perche.

PNG - 274.5 ko
Joie, bonheur et félicité : le MonoShot peut aussi faire office de perche à selfies. Elle est pas belle, la vie ?

Bien que nous ne soyons pas de grands adeptes du golf, nous avons consciencieusement testé MonoShot dans de nombreuses situations : force est de constater que la promesse initiale est tenue, tant avec un smartphone qu’une GoPro. La résistance au vent de l’ensemble est correcte, mais ne vous attendez pas à une stabilité délirante en cas de vent fort. Ne reculant devant rien, nous avons même tenté de l’utiliser avec un appareil photo : tout se passe bien avec un compact traditionnel, mais on en dira pas autant avec un hybride. Entièrement déployée, la perche et l’appareil sont alors bien trop soumis aux règles de l’attraction terrestre pour être utilisables. Aucun problème en revanche si l’on se contente d’une cinquantaine de centimètres ou seulement du mini trépied (doté d’un filetage standard).
Un mot enfin sur la télécommande Bluetooth qui fonctionne parfaitement une fois l’appairage effectué avec un smartphone.

PNG - 263.5 ko
détachable, le mini-trépied est doté d’un filetage standard et peur recevoir le support universel pour smartphones.

MonoShot est pour l’instant uniquement disponible depuis le site de son concepteur. Le produit, vendu 53 € (+8 € de frais de port) nous est parvenu en moins de deux semaines.

Plus d’informations par ici.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.