Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Tony Crocetta

23/06/2009 | Benjamin Favier

Il figure parmi les photographes animaliers français les plus reconnus. Les plus engagés, aussi.

Vénézuela, Kenya, Inde, Mayotte… Tony Crocetta affectionne les lieux exotiques. Ceux où l’on trouve les espèces les plus rares, donc en danger. Via son engagement auprès de l’association Noé Conservation, le photographe lutte pour la préservation de la biodiversité. Ses images sont un formidable reflet de la diversité du monde animal à travers le monde. Véritable catalogue illustré de leurs comportements, son travail les montre dans leur environnement. Une démarche qui s’étend aussi aux mondes végétal et humain.

Reportages naturels

Tel un chasseur, Tony Crocetta suit ses sujets dans les moindres recoins. Dans la savane ou la forêt tropicale, il sait où débusquer l’oiseau rare. Natif de la banlieue parisienne, il a satisfait son besoin de contact avec la nature. Les éléphants et autres lions ou serpents ont remplacé les marmottes qu’il photographiait à ses débuts dans l’hexagone. Sa quête n’est cependant pas menée à n’importe quel prix. Tony Crocetta garde ses distances avec son sujet. Pour respecter son territoire, mais aussi pour ne pas se mettre en danger. Même si, comme la plupart des photographes animaliers il utilise fréquemment le téléobjectif, il n’hésite pas parfois à chausser le grand-angle. Ce qui a faillit lui coûter cher, notamment lorsqu’il s’est retrouvé face à des rhinocéros peu patients…
Son reportage le plus impressionnant - peut-être parce qu’il y en a eu peu sur le sujet - est certainement celui sur l’étreinte de l’anaconda. Tony a effectué pas moins d’une dizaine de voyages sur sept ans pour mener son projet à terme. On voit ainsi le plus gros serpent du monde, réputé difficile à observer, nager dans les eaux troubles du Venézuela et étouffer ses proies, dont un crocodile ! Âmes sensibles, s’abstenir…
Les amoureux de safari photo seront aux anges. Lions, éléphants, zèbres, girafes, oiseaux de toutes sortes… tout le bestiaire y passe. Parmi les autres curiosités visible sur le site du photographe, un reportage consacré au cobra, objet de vénérations multiples en Inde. Les clichés expriment à merveille la place essentielle qu’il occupe dans les mœurs des habitants de grand pays en plein essor. Un travail haut en couleurs, à la fois dépaysant et informatif.

Crédits photos : Tony Crocetta

- Le site de Tony Crocetta

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour, c’est Marie christine je n’ai pas pu te joindre avant, je suis très heureuse que tu fasses le métier que tu aimes , moi je fais moins de photos je suis bénévole dans une association protection animale "l’association de Stéphane Lamart". Le jour ou tu es sur Paris tu peux me joindre. Le mecredi je suis à l’association qui se situe a Daumesnil au 01 44 75 00 47. Je te mets mon mail au cas ou. J’ai revu ton ex collègue qui réparait mon ascenseur, donc j’ai un peu de temps et je suis au buro. Je n’ai pas internet chez moi mais mon numéro de portable est le même. Gros bisous. Marie christine