Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Trois nouvelles optiques Canon EF à f/2,8

07/02/2012 | Benjamin Favier

La marque renouvelle son mythique transstandard pour le plein format et intègre la stabilisation dans deux focales fixes grand-angle.

On attendait une mise à jour du vieillissant, mais toujours vaillant, Canon EF 24-70 mm f/2,8L USM. Place à une version II. Toujours pas de stabilisation en vue. Dommage, d’autant que Tamron propose désormais un modèle équivalent doté de cette technologie. Mais il est plus compact : 88,5 x 113 mm contre 83,2 x 123,5 mm (diamètre x longueur) pour le précédent modèle. Il accuse surtout près de 150 g de moins sur la balance (805 g contre 950 g). Pour l’instant, nous n’avons pas d’indication sur le pare-soleil, particulièrement encombrant sur la première version. La distance minimale de mise au point demeure à 38 cm. Quant à la formule optique, elle est plus complexe, avec 18 éléments en 13 groupes (contre 16 éléments auparavant) : elle compte deux lentilles asphériques UD et une asphérique super UD pour corriger les aberrations chromatiques. Mauvaise nouvelle pour les possesseurs de l’ancienne version qui souhaiteraient investir dans celle-ci : le diamètre passe de 77 à 82 mm. Il faudra racheter les filtres également. Canon annonce la présence d’une touche de verrouillage pour bloquer le zoom en position grand-angle. Digne membre de la série L, ce 24-70 mm f/2,8L USM II est bien sûr tropicalisé. Il sortira en avril, au prix de 2699 €.

Deux focales fixes IS

Deux autres objectifs EF sont au menu : les 24 mm f/2,8 IS USM et 28 mm f/2,8 IS USM. Contrairement au 24-70 mm, ils ne font pas partie de la série L. Lumineux et stabilisés, ils sont compatibles à la fois sur les reflex 24 x 36 et APS-C : ils offrent respectivement l’équivalent d’un 38 et d’un 45 mm sur les EOS en 24 x 36 (coefficient x1,6). À noter des distances minimales de mise au point intéressantes : 20 cm pour le 24 mm et 23 cm pour le 28 mm. Canon annonce un gain de quatre vitesses, grâce à la stabilisation IS. Le 24 mm f/2,8 IS USM et le 28 mm f/2,8 IS USM seront commercialisés en juin, aux tarifs respectifs de 929 € et 879 €.

- Le site de Canon

Les fiches techniques

EF 24-70 mm f/2,8L USM II

  • Type : transstandard
  • Focale : 24-70 mm
  • Monture : Canon EOS
  • Formule optique : 18 éléments en 13 groupes
  • Protection : oui
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : -
  • Ouvertures maximales : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 9
  • Distance minimale de mise au point : 38 cm
  • Grandissement : nc
  • Accessoires : pare-soleil
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 113 x 88,5 mm
  • Poids : 805 g
  • Prix : 2699 €

EF 24 mm f/2,8 IS USM

  • Type : focale fixe grand-angle
  • Focale : 24 mm
  • Monture : Canon EOS
  • Formule optique : 11 éléments en 9 groupes
  • Protection : -
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : oui
  • Ouvertures maximales : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 7
  • Distance minimale de mise au point : 20 cm
  • Grandissement : nc
  • Accessoires : pare-soleil
  • Diamètre du filtre : 58 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 57,5 x 68,5 mm
  • Poids : 280 g
  • Prix : 929 €

EF 28 mm f/2,8 IS USM

  • Type : focale fixe grand-angle
  • Focale : 28 mm
  • Monture : Canon EOS
  • Formule optique : 9 éléments en 7 groupes
  • Protection : -
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : oui
  • Ouvertures maximales : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 7
  • Distance minimale de mise au point : 23 cm
  • Grandissement : nc
  • Accessoires : pare-soleil
  • Diamètre du filtre : 58 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 51,5 x 68,4 mm
  • Poids : 260 g
  • Prix : 879 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Tres bien l’arrivee de ces nouvelles optiques ... Mais Les prix sont multiplies par deux et plus par rapport aux precedentes versions.
    Le gain de la stabilisation vaut-il vraiment un tel ecart de prix ?
    (sorry, clavier US donc pas d’accent)
    @+

    • Pour des grands angles, l’apport de la stabilisation sera moins significatif que pour des focales plus imposantes. Par contre, l’optique est complètement revue : l’ancien 28mm proposait 5 éléments en 5 groupes, on passe à 9 éléments en 7 groupes. Le diaphragme est également amélioré, passant de 5 à 7 lames. Bref, on peut espérer une nette amélioration de la qualité optique (ce serait bien le moins, vu les prix annoncés)

  • Je n’ai pas vraiment l’impression que Canon écoute les utilisateurs.
    Je ne sais pas le nombre de photographes que j’ai vu pleurer pour avoir la stabilisation dans le 24-70, et bien non, ils vont encore pleurer longtemps ;-)
    De toutes facon, pour ce tarif, ils auraient été frustré de ne pas pouvoir l’acheter...

  • canonrumors parle d’un tarif de 1700$... ce qui est déjà une hausse significative du prix. 2700€ me parait assez étonnant.

  • 2700€ pour le 24-70 -> waouh ! Malgré leurs "efforts" pour placer la barre des prix assez haut, Nikon va bientôt passer pour du low-cost...

  • Canon met enfin à jour ses 24 et 28 mm, il était temps, mais avec des tarifs exorbitants ! Surtout en euros, on ne passe même plus d’un équivalent 1dollars = 1 euros, (respectivement affichés à 800 et 850 dollars actuellement sur le net ), ca fait vraiment très chère pour des optiques fixes non L, même stabilisées et pas super lumineuses.
    A ce tarif… 1,8 aurait été quand même bien !
    Il est vrai que Nikon commence presque à devenir plus abordable…

  • Les prix des 24 et 28 c’est du délire, un conseil prenez le 24 en version TSE ce n’est 50 % plus cher.
    La stab pour un 24mm et un 28 c’est intéressant mais pas à ce prix, enfin ils ne sont ouvert qu’a 2.8.

    Pensez à Pentax, chez eux les reflex sont stabilisés d’origine.

  • Cest une terrible erreur de ne pas avoir stabilisé son nouveau 24-70 c’est très utile entre 50 et 70mm
    par contre très peu d’interet sur les 24 et 28... encore une connerie de plus après nikon et ses 36 mpix...
    nikon va sortir un 24-70 vr2 et canon un 5dx de 24 mpix rapide et très bon en hauts iso comme ça tout le monde sera bien frustré :-)

  • Sur B&H le :
    24-70 est a 2299$ contre 2699 € en France
    24 mm est a 849$ contre 929 € en France
    28 mm est a 800$ contre 879 € en France

    Sachant que la valeur du $ est de : 1 EUR = 1.32767 USD on a :
    le 24-70 mm a 1731€ ( - 1000€ ! )
    le 24 mm a 639 € ( - 300€ ! )
    le 28 mm a 602 € ( - 280€ ! )

    Il faudra un jour que quelqu’un m’explique la politique commerciale de Canon.
    Je ne suis plus resident en France, je me fournis donc aux Usa (le tarif en $ me permet de faire encore de bonnes economies apres avoir paye les taxes d’importation, tres elevees pourtant la ou je vis).

    @+
    Toujours pas d’accent, toujours en clavier us

  • Bonjour !

    Je voudrais réagir par rapport à ce qui a pu être dit sur internet et les commentaires parfois désobligeant d’une partie de la presse.

    Pour ce qui est du 24-70/2.8 L II :

    J’avoue avoir été un peu déçu ; je pensais que Canon ferait le forcing pour réaliser le premier transstandard f/2.8 IS en 24x36. Tamron leur a grillé la politesse.Dommage.
    Il a été dit que Canon disposait de protos stabilisés mais que ces derniers étaient trop lourds.

    Quelle ont été en fait les priorités de Canon dans ce nouveau projet ?

    1- Corriger les défauts de l’ancienne version.

    2-Améliorer encore les performances pour les 10 ans (?) à venir afin que cet objectif supporte au mieux les futurs capteurs à très haute définition.
    Accessoirement, Canon vise à donner à cet objectif le titre officieux du meilleur zoom de sa catégorie et confirmer son image de marque de meilleur opticien photo.

    Pour ce qui est des défauts de l’ancienne version, c’était essentiellement le poids, jugé trop élevé, ce qui provoquait du porte-à-faux avec un boîtier comme le 5D.
    Ce sera mieux cette fois ci. À noter qu’il s’agit du 24-70/2.8 le plus léger du marché ...derrière le 24-70/2.8 EX de 2001(760 g)...qui n’avait pas la motorisation ultrasonique.
    ...mais la formule comporte 18 lentilles au lieu de 14 pour le Sigma de l’époque !
    C’est actuellement le deuxième 24-70/2.8 le plus léger soit la hiérarchie :

    - Sigma 24-70/2.8 EX DG HSM (2008), très remarqué à l’époque pour sa compacité : 790g.

    - Canon 24-70/2.8 L II (2012), dont la conception mécanique semble s’inspirer justement du Sigma 24-70/2.8 de 2008.

    - Tamron 24-70/2.8 Di VC USD (2012) ....qui fait une rentrée surprise après des années de silence (825g).
    C’est nettement plus que son 28-75/2.8 mais le nouveau a la motorisation ultrasonique USD et la stabilisation optique.

    - Nikkor 24-70/2.8 AFS G (2007) qui était parvenu à 900g à l’époque.

    - Zeiss Sony 24-70/2,8 ZA SSM(2008) qui était également assez lourd avec 955g.

    L’adoption d’une formule optique plus compacte a obligé Canon à adopter une lentille frontale de 68 mm de diamètre au lieu de 58 mm pour l’ancienne version.
    La conséquence est évidemment l’obligation de passer à des filtres de 82 mm.
    L’objectif est également plus court de 10% par rapport à l’ancienne version, ce qui permet un meilleur équilibre avec le boîtier.

    Pour le reste, l’adoption d’une formule plus compacte a entraîné l’abandon du pare-soleil autoadapté à la focale présent sur les 2 zooms précédents
    (24-70/2.8 L de 2002 & 28-70/2.8 L de 1993)....comme Sigma/Tamron et ...Zeiss !
    Quelques concessions optiques ont également été concédées pour le rapport de grandissement qui passe de G=0.29(version I) à G=0.21 pour la nouvelle version.

    Les performances optiques devraient être à la hauteur : C’est la formule la plus complexe qui existe sur le marché (dans cette catégorie).
    3 asphériques, 2 UD, 1 super-UD. Ma foi, il va "déchirer" !!!


    Autre FAUSSE polémique : Le coût !

    Le 24-70/2.8 L II est annoncé à 2700 € officiellement.
    Certains journalistes ont fait remarqué que c’est 1.000 € de plus que la version I en oubliant de rappeler que Canon ...a progressivement baissé le tarif de ce zoom pro
    depuis 2002, date de son lancement(C’est la politique commerciale habituelle chez Canon.).
    En réalité, il était officiellement annoncé à 2.200 € fin 2002. Celà nous fait une augmentation annuelle de 2.07% en France.

    Au Japon , le 24-70/2.8 L a été commercialisé au tarif de 220.000 Yens en 2002.
    Le nouveau 24-70/2.8 L II est annoncé à 230.000 Yens en 2012.
    Là bas, cette augmentation ne représente même pas le coût de l’inflation puisque l’augmentation moyenne annuelle sur ce produit est de < 0.5% !!!

    Il n’est donc pas exagéré de dire que le coût réel de ce zoom a en réalité baissé !!! La polémique en réalité n’existe pas.

    Le tarif correspond tout simplement à celui d’un zoom de compétition qui part grand favori dans la quête du prix TIPA pour le meilleur objectif professionnel en 2012 ou 2013.Une bouffe avec n’importe qui qu’il décrochera le prix sans problème !!!

    @Benjamin Favier : Vous ne pouvez absolument pas comparer le nouveau Tamron 24-70/2.8 VC USD avec un zoom professionnel comme le Canon 24-70/2.8 L II.
    Celui-ci bénéficie de toute l’expérience accumulée par Canon sur ce type de zoom en pratiquement 40 ans (35-70/2.8-3.5 FD, 1973) et ce zoom représente presque
    10 années de travail. Il faut le rappeler.

    Sinon le 24-70/2.8 VC USD Tamron est une agréable surprise, la finition et l’équipement (stabilisation optique, motorisation ultrasonique) ; loin de moi l’idée de snober les indépendants mais les concepteurs de ce zoom (qui sont des gens extrêmement compétents) n’ont pas le même budget de R&D pour ce type de produit Vs Canon ou Nikon et ils visent davantage la clientèle "expert".

    • Bonsoir,
      vous m’interpelez sur le fait que j’ose comparer le modèle Tamron stabilisé qui vient d’être annoncé avec les transstandards Canon : ils appartiennent bel et bien à la même catégorie me semble-t-il. Attendons les tests - et soyez sûr que nous jaugerons ces deux modèles sur des capteurs identiques dès que nous en aurons l’occasion - pour procéder à une véritable comparaison chiffrée. En attendant, on ne peut que regarder les fiches techniques. Toute autre conclusion serait trop hâtive. En outre, Tamron n’a pas encore communiqué de prix, ni de date de disponibilité. Attendons d’avoir tous les éléments en mains pour procéder à une comparaison digne de ce nom. Mais cette dernière est légitime, au vu des caractéristiques de ces deux produits.
      Cordialement,
      Benjamin Favier

    • dommage qu’apres 10 ans de travail ils n’arrivent pas a faire un 24/70 2.8 a mise au point interne ,ça aurait été là en effet tres interressant,deja qu’il n’y a pas de stabilisation,et le coup du oui on l’avait dans nos cartons mais il etait trop lourd,tamron l’a fait alors pourquoi pas canon
      enfin bref.............. meme si le coup du tarif en effet se tient,dommage qu’ils n’aient pas fait l’effort de la stab ou de l’if

  • Ah le prix !!

    Pour le 24/70, sur le site B&H .... 2300$ .... soit avec un taux de change de 1,32 ..... 1743 € !!

    Cherchez l’erreur !!

  • ENCORE UNE RÉACTION PAR RAPPORT AUX NOUVELLES FOCALES FIXES :

    - C’est la première fois que Canon sort de nouvelles focales fixes EF non L.
    À vrai dire, j’ai été un peu surpris parce que je m’attendais à d’autres fixes en L ....et Canon nous surprend toujours !!!

    - À la réflexion, il apparaît plusieurs choses (avis personnel évidemment) :

    1-Canon n’a visiblement plus l’intention de développer sa gamme d’objectifs EF-S. Celà fait 2 ans 1/2 qu’il n’y a plus de nouveauté sauf retouches cosmétiques d’usage sur ce type de produit.

    2-Canon n’a pas produit de 35/1.8 EF-S comme certains le pensaient ! Ça prouve que les dirigeants de canon ne partagent pas forcément les même points-de-vue que ses concurrents Nikon/Sigma/Tokina/Pentax/Sony qui disposent tous ce cetype de produit.

    3-Canon tient visiblement à sa gamme EF et affirme implicitement à qui veut l’entendre que sa monture est pérenne.

    4-Les objectifs 24/2.8 & surtout 28/2.8 sont des objectifs peu vendus.
    À qui vont s’adresser les nouveaux ? 2 pistes :

    A- La clientèle APSC pour laquelle ces objectifs deviennent respectivement des 38/2.8 IS USM & 45/2.8 IS USM.

    B-Une nouvelle clientèle FF si Canon parvient à produire un reflex 24x36 MOINS CHER (Vieille promesse de Canon qui finira bien par se réaliser un jour !)


    Concernant la polémique des prix de ces nouveaux objectifs, je me répète : ELLE N’EST PAS FONDÉE !

    1- Le tarif officiel du 28/2.8 EF était en France de 1690 Frs (ou 258 €) en 1987 (Au Japon 35.200 Yens) :
    Depuis, Canon N’A PAS RÉPERCUTÉ L’INFLATION SUR CE PRODUIT.
    On passe à 879 € ; celà nous fait une augmentation annuelle de 5% (sur 25 ans !)

    En réalité, il faut comparer les tarifs japonais car les taux de changes ne sont pas forcément aussi favorables qu’à l’époque.

    Au Japon on est passé de 35.200 Yens (1987) => 76.000 Yens (2012), soit une augmentation moyenne de 3% ; c’est encore un peu plus que l’inflation mais c’est déjà plus raisonnable.
    3 explications :

    - La formule optique est nettement plus sophistiquée que celle de la version de 1987. À l’évidence, elle avait été construite "à l’économie" en fonction des contraintes du marché à l’époque.

    - La finition est bien meilleure

    - Canon a ajouté la stabilisation optique et la motorisation ultrasonique.

    Il en résulte que la nouvelle version est beaucoup plus agréable à utiliser et ses possibilités sont bien plus grandes grâce à l’IS.

    Y’a pas de problème : Tout celà a un prix !

    Pour ce qui est du 24/2.8 IS USM, même type d’explication ; on passe de 2.900 Frs (442 €) en 1988 à 929 € aujourd’hui, ce qui représente
    une augmentation annuelle moyenne en France de 3% (un peu plus que l’inflation).

    Au Japon, le tarif du 24/2.8 est passé de 43.800 Yens (1988) à 80.000 Yens (2012)
    Celà nous fait une augmentation moyenne annuelle 2.5% correspondant en grande partie à l’inflation et plus marginalement l’USM , L’IS , la nouvelle formule et la finition en hausse.

    Rien de scandaleux dans ces tarifs donc, contrairement aux apparences.

  • @entropie

    Attention : Les tarifs de B&H sont donnés Hors-Taxes.

  • @ Benjamin Favier.

    Pour répondre à votre intervention, non ces objectifs ne sont pas comparables en réalité.
    Un 24-70/2.8 VC USD Tamron, c’est comme le canada-dry !!!

    Ça a le range et la plage du 24-70 /2.8 L II
    Ça a l’ouverture du 24-70/2.8 L II Canon,
    mais.... ce n’est pas un Canon 24-70/2.8 L II !!!

    La formule optique n’a rien à voir.
    La qualité de construction n’est pas la même (Demandez à un technicien Canon la différence entre les pièces d’une optique L et une optique non-L !)
    Le traitement des surfaces optiques n’est pas le même.
    L’AF n’est pas le même.

    Je me répète : Pour un amateur, il est fort possible que le Tamron soit "suffisant" pour un usage "amateur" ; en revanche, j’imagine mal un pro se contenter d’un Tamron pour un usage intensif et ce, pour des tas de raisons.
    Le tarif est bien justifié.

  • Bon, c’est bien gentil tout ça...

    Moi, j’ai des des optiques Tamron sur mon 60D, et j’en suis ravi.

    Quand je vois le prix des objos série L de Canon, ça me fait délirer ! Ils sont 5 fois plus chers... Sont-ils 5 fois meilleurs ? Sûrement pas !

    Alors bon, on peut être un amateur passionné et ne pas se branler la cervelle avec le vignetage ou la distorsion en barillet...

    Mon 17-50 2,8 constant me ravit, quant au 18-270, il est d’une aide précieuse quand un changement d’objectif est délicat (vent, poussière, humidité...) Alors, bien sûr, si j’en ai un jour les moyens, je troquerai mes Tamron contre des objectifs au liseré rouge, complétés par quelques "grands blancs".

    Ce n’est pas le cas aujourd’hui... Ce qui ne m’empêche pas d’être un photographe heureux !

    • Bonjour,

      Moi aussi j’ai des optiques en provenance des indépendants dont le quasi inusable 500/8 SP !!!(Pas de diaph,pas d’AF,pas d’IS !!!)

      Je ne dis pas que les produits Tamron sont mauvais, bien au contraire. La qualité de la finition est en hausse, la sophistication apparente des objectifs est clairemnent à la hausse.

      Ce que je dis simplement, c’est qu’un professionnel ne se mouillera sur un Tamron pour des tas de raisons (dont certaines sont inavouables).
      Vous imaginez bien que Canon soigne son image de Nº1 de l’optique photo et il serait mal venu pour eux de faire un produit simplement surfacturé.
      C’est malheureusement ce que les gens mal informés ont tendance à croire.
      Il faut également savoir qu’un photographe professionnel n’utilise pas mais alors pas du tout un APN comme Monsieur tout le monde.
      Là où un simple amateur fait 1500 tofs par an, un pro du journalisme peut en faire 100.000 ! Evidemment, s’il utilise toujours le même zoom, il ne va pas s’user de la même manière que dans les mains d’un amateur occasionnel !

      Ensuite, il y a les perfs optiques : Il est fort possible qu’un amateur n’apprécie pas la différence qualitative entre un zoom pro et un zoom "expert".
      Un amateur occasionnel ne "voit pas" les différences alors que le pro est bien plus maniaque sur les petits détails qui feront qu’il arrive à vendre ses photos...ou pas.

      Donc, non, il existe encore un monde entre ces deux catégories d’objectifs mais les performances optiques du dernier transstandard f/2.8 de Tamron, sans atteindre celles des zooms pros, ont été saluées par la presse (28-75/2.8 SP AF de 2003).


      Pour ce qui est du tarif du 24-70/2.8 L II, 2700 €, c’est un prix d’appel. Ensuite, il y a des remises de l’ordre de 20% dans certaines boutiques (il suffit de chercher sur le net) ; aux dernières nouvelles, certains le proposeraient déjà à 2300 €.

      Ensuite, il faut liquider les stocks de vieux 24-70/2.8 L qu’on peut trouver à 1100 €, ce qui est une bonne affaire (Ce zoom a longtemps été considére comme le meilleur de sa catégorie, encore aujourd’hui !)

      Une fois que les stocks de vieux 24-70/2.8 L (1) seront liquidées, les tarifs du 24-70/2.8 L II baisseront en principe gentiment pour revenir à des normes plus conformes
      "aux réalités du marché".

      Les premiers servis sont toujours ceux qui ont les moyens et qui veulent s’offrir un objectif qui a mobilisé toutes les dernières ressources technologiques de Canon,
      un produit "High-end" .

    • Tout à fait d’accord avec toi !

      Bien évidemment, rien de comparable entre le pro qui vit de ses clichés, et l’amateur que je suis qui aime shooter ses enfants (et d’autres choses) au quotidien. Le niveau d’exigence n’est pas le même, et c’est bien normal...

      En outre, c’est vrai, les prix de départ sont amenés à baisser très vite. Mais l’écart de coût reste important, et, à mon sens, ne se justifie pas pour un photographe du dimanche tel que moi ainsi que pour la très grande majorité des passionnés réagissant sur ce forum.

      Je repense à ce touriste croisé récemment : un 7D, un caillou siglé L, et le gars prenait sa toph bras bien tendus devant lui en regardant le LCD...

      Aucune jalousie de ma part ! Il a les moyens, tant mieux pour lui... Mais ça fait quand même un peu mal au coeur !

      Et il y a de fortes chances que ce gars t’explique que grâce à son objo il a "un piqué incroyable" et qu’il obtient "des bokeh fabuleux"... En se calant sur le mode portrait.

      Bon, assez de médisances. Tu as également raison sur un point : je ne sais pas voir les défauts optiques de mes objectifs, lesquels feraient probablement hurler n’importe quel pro... Mais franchement, quand mes clichés sont ratés, c’est toujours de mon fait, le matériel n’y est pour rien !

      Bref, l’important, c’est le plaisir de prendre des photos... Le reste n’est que littérature !

      Yan

  • Bonjour,
    Canon n’écoute rien, fait la sourde oreille face aux suppliques de ses fidèles clients et pire augmente outrageusement ses tarifs, ils nous avaient déjà fait le coup de l’augmentation drastique avec la version II du célèbre 70-200 f2.8 L IS à 2700$.
    Je ne sais plus quoi penser de cette marque, je ne vais bien tôt plus avoir les moyens de rouler en Canon.
    Dommage.

    • Pour l’augmentation "drastique", c’est faux.
      Voir mon analyse dans mon post du 9 février dernier.Je vous renvoie également aux tarifs pratiqués au Japon entre lea V. I et la V. II (Voir le site canon camera museum)
      Actuellement, on trouve le 70-200/2.8 LIS II à 2000 € en SP. Les prix ont donc sérieusement baissés.
      N’attendez tout de même pas que Canon baisse ses tarifs au niveau de Sigma/Tamron tout de même...

      C’est pas pour retourner le couteau dans la plaie, mais il existe des optiques beaucoup plus chères (Zeiss, Leica,....)