Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Trois questions à Philippe Vermeire, créateur du salon PhotoDays

14/01/2019 | Sandrine Dippa

Le salon PhotoDays débutera le 15 mars à Bruxelles. À l’image du Salon de la Photo, la manifestation au cours de laquelle les lecteurs belges de MDLP auront l’occasion de rencontrer la rédaction, sera notamment rythmée par des conférences et des expositions. Philippe Vermeire, créateur du salon, nous en dit plus sur cette quatorzième édition.

Le Monde de la Photo  : La prochaine édition de PhotoDays se déroulera du 15 au 17 mars prochain. Rappelez-nous la genèse de ce salon national belge dédié à la photographie.
Philippe Vermeire  : Il y a plus de quinze ans alors que j’éditais encore des revues sur l’univers audiovisuel dont la photo faisait partie, j’ai proposé à plusieurs importateurs de créer un salon photo professionnel pour offrir un lieu de rencontre, pendant trois jours, à l’ensemble du secteur. L’idée était de donner aux revendeurs la possibilité de rencontrer en 3 jours tous leurs fournisseurs. Pendant près de 8 ans le salon, qui s’appelait à ses débuts Photo Business Days, a bien fonctionné sous cette forme. Puis les importateurs et les exposants nous ont demandé si on pouvait aussi l’ouvrir au plus grand nombre, car il n’y avait pas de salon grand public en Belgique contrairement à nos voisins (France, Hollande, Allemagne). En 2015, la première édition de PhotoDays est née et a reçu 9 500 visiteurs (contre 7 500 pour l’année précédente). Depuis 2017, le salon ayant bien grandi avec près de 12 400 visiteurs en 2018. Il se tient sur le site prestigieux de Brussels Expo, un lieu accueillant des salons nationaux et internationaux en Belgique comme le fait Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris.



Le Monde de la Photo
 : Que nous réserve l’édition de cette année ?
Philippe Vermeire : L’édition 2019 s’annonce très prometteuse car nous avons notamment près de 1 300 m2 de surface en plus ce qui permettra de recevoir une dizaine d’exposants en plus. Ce qui va surtout surprendre les visiteurs c’est le nombre d’animations qui seront proposées, les Experience Days de Canon, un rendez-vous ponctué par des workshops, mais aussi les avant-premières européennes présentées par les marques. Pour 2019, plusieurs agences de voyage photo, des magazines et un éditeur de livre (Eyrolles) viendront pour la première fois présenter leurs produits. Sans oublier les conférences de photographes aux univers divers tels que Lieve Blancquaert, Michel d’Oultremont, Bieke Depoorter, Toon Grobbet, Brendan de Clerq, Gustav Kiburg, Niko Caignie, Bernard De Wetter ou encore Jean-Christop Grignard. Ces dernières sont surtout proposées par les Gold Partner du salon c’est-à-dire Canon, Nikon et Sony.


Le Monde de la Photo  : L’image semble aussi tenir une place importante…
Philippe Vermeire : En effet, en parallèle, plusieurs expositions photo seront présentées. Il y en aura une consacrée aux 100 photos gagnantes de notre concours, mais aussi celles des photographes ayant remporté notre concours organisé avec le journal Metro, ‘‘Jungle Spirit ’’ de Jorge Camilo Valenzuela, le fruit de 5 ans de travail d’investigation photographique en Amazonie (Pérou), Bornéo (Malaisie & Brunei) et en Afrique (Ouganda) et ‘’Their little faces’’ de Joanne Widart, ayant pour principal sujet, la grossesse.

- Le site de PhotoDays

Retrouvez la rédaction de MDLP, partenaire de l’évènement, tout au long du Salon PhotoDays. Bénéficiez du tarif préférentiel de 7 € avec le code PhDMondePhoto19.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.