Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

L’E-450, un Olympus surprise !

31/03/2009 | LAURENT KATZ

31/03/2009 – Olympus dévoile le E-450, sauf en France où sa commercialisation n’est pas prévue pour l’instant, pour succéder à l’E-420, avec une certaine évolution technologique, mais toujours en 10 Mpxl et sans stabilisateur.

L’info est tombée et la presse n’a pas été prévenue, en raison de la politique commerciale que l’antenne française va appliquer à ce modèle. Même si le site Olympus annonce le boîtier… sans mentionner qu’il ne sera pas vendu en France. Curieux et énervant !


Les évolutions par rapport à l’E-420 sont pointillistes. Sachez quand même qu’Olympus y a placé trois modes créatifs : « pop-art », « pin hole » et « soft focus ». La cadence des rafales Raw passe à 8 images (illimitée en Jpeg), sans doute grâce à l’entrée en lice du récent processeur TruePic III+, le traitement du bruit devrait aussi en bénéficier. L’afficheur est un 2,7 pouces/230 kpxl et on note par exemple, pour la mesure de l’exposition, un mode ponctuel passant de 1% à 2%, ou encore une correction de l’éclair du flash sur une amplitude de 3 IL contre deux.

Le boîtier est attendu d’ici l’été, au prix de 399 € (boîtier nu).
Il sera également disponible en kit simple avec le 14-42 mm au prix
de 499 € et en double kit avec le 14-42 mm et le 40-150 mm pour 599 €.


Principales caractéristiques

- Capteur : CCD FFT 4/3, 11,8 Mpxl
- Format : 4/3
- Pixels utilisés : 10
- Définitions : 3 648 x 2 736, 3 200 x 2 400, 2 560 x 1 920, 1 600 x 1 200, 1 280 x 960, 1 024 x 768 et 640 x 480 pixels
- Stabilisateur : -
- Nettoyage du capteur : Oui
- Protection du boîtier : -
- Sensibilité : 100-1 600 Iso
- Bracketing sensibilité : -
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw
- Espace de couleurs : AdobeRGB, sRVB
- Monture : 4/3
- Coefficient multiplicateur : 2x
- Mise au point auto. : TTL détection de phase
- Zones de mise au point : 3 (détection auto ou manuelle), 11 en LiveView
- Illuminateur AF : Oui (par le flash interne)
- Mise au point  : Automatique, automatique continu, manuelle
- Mode d’exposition : Programmé avec décalage, priorité vitesse, priorité diaphragme, manuel, programmes-résultats (28)
- Mesure de l’exposition : TTL
- Plage d’exposition : IL 1 à 20
- Type de mesure : Evaluative multizone (49), pondérée centrale, ponctuelle (2 %)
- Histogramme : Visée temps réel et consultation
- Compensation d’exposition : +/-5 IL par 1/3 IL
- Bracketing d’exposition : 3 vues (1/3 ou 2/3 ou 1 IL)
- Vitesse : 1/4 000 à 60 s
- Vitesse de synchro X : 1/180 s, Super FP jusqu’à 1/4 000
- Rafale : 3 im/s (8 Raw, illimitée Jpeg)
- Retardateur : 2 ou 12 s
- Balance des blancs : Auto, préréglée (8), manuelle (1), correction +/-7 sur le rouge ou le vert
- Bracketing balance des blancs  : -
- Réglages divers : Contraste, saturation, accentuation, filtre N&B, mode Images
- Prise flash : Griffe
- Contrôle du flash : TTL autoFP
- Flash intégré : NG 12
- Compensation d’exposition au flash : +/-3 IL par 1/3 IL
- Flash sans fil : 4 canaux, 3 groupes
- Commentaires sonores : -
- Visée : Reflex optique (95 %, 0,92x, 14 mm)
- Moniteur : LCD TFT 2,7 pouces/230 kpxl
- Écran LCD de contrôle : -
- Visée sur le LCD : Prévisualisation de l’exposition, grille de composition, zooms 5x, 7x et 10x, histogramme, collimateur actif
- Affichage en lecture : 2x-14x, index (4, 9, 16, 25, 49 ou 100), accès calendaire, diaporama, hautes/basses lumières
- Stockage : CompactFlash I/II, xD
- Interfaces : Hi-speed USB, vidéo (PAL/NTSC)
- Configurations utilisateur : 2
- Mémoire à l’allumage : -
- Touches personnalisables : 2
- Divers : Nettoyage du capteur par ultra-son, édition du Raw, amélioration des ombres
- Télécommande : opt.
- Logiciels : Olympus Master
- Accessoires fournis : Accus et chargeur/adaptateur secteur, bandoulière, 1 câble USB, 1 câble vidéo
- Alimentation : Un accus Li-Ion (7,2 V, 1150 mAh)
- Dimensions : 129,5 x 91 x 53 mm
- Poids : 380 g (avec accu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Vous dites qu’il ne sera pas commercialisé en France, pourtant il est sur le site Olympus France ...

    • Bonjour,

      Le site d’Olympus est une vitrine informative gérée au niveau européen et ne reflète en rien les options commerciales de la filiale française. La non commercialisation est une information obtenue auprès de l’antenne française de la marque, qui a même choisi de ne pas envoyer de communiqué de presse. C’est donc sur le site dpreview que j’ai découvert l’E-450 ce matin... ce qui m’a pour le moins agacé.

      Cela dit, rien ne dit que la position d’Olympus France par rapport à ce modèle ne change pas sous "d’amicales pressions" d’Olympus Europe ou simplement pour offrir un modèle ultra compact (pour un reflex !) quand le stock d’E-420 sera épuisé.

      Laurent

    • Finalement, un communiqué de presse est arrivé... après la bataille.

    • Olympus ne devrait penser qu’à améliorer la dynamique de ses capteurs et laisser les gadgets superflus de côté pour le moment. Je sais qu’Olympus est mauvais dès 400 iso quand la concurrence assure encore, mais 400 iso, c’est inutile avec un bon trépied ou une bonne lumière. Ce qui me retiens c’est la dymamique trop faible qui crâme les ciels dès 100 iso. Si leur capteur assure un jour à 100 iso, j’achète, car je ne travaille qu’à 100 iso la plupart du temps pour avoir une définition impeccable et sans aucun grain.
      Sinon, le format 4/3 est top (on fait des tableaux) et aussi la grande profondeur de champ.