Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Visa pour l’image 2011 : le palmarès

04/09/2011 | Benjamin Favier

Les Visas d’Or dans les catégories News, Magazine et Presse quotidienne ont été dévoilés aujourd’hui. On retrouve logiquement le printemps arabe et la catastrophe de Fukushima au premier plan.

Les trois Visas d’Or récompensent des sujets qui ont fait - et font encore en ce qui concerne le conflit libyen - la une de l’actualité internationale. Japon, Libye et Tunisie sont ainsi logiquement associés au palmarès de cette vingt-troisième édition de Visa pour l’image. Voici les trois vainqueurs. À noter que seuls les deux premiers repartent avec 8 000 €, le Visa d’Or Presse Quotidienne ne bénéficiant cette année d’aucune dotation :

Des rebelles libyens hissent leur drapeau à un poste-frontière. Ras Lanouf, Libye, 8 mars 2011. © Yuri Kozyrev / Noor pour Time. Lauréat 2011 du Visa d’or News.

- Visa d’Or News : Yuri Kozyrev est récompensé pour son reportage Les chemins de la révolution. Le photographe de l’agence Noor s’est rendu en Égypte, au Bahreïn et en Lybie pour témoigner de l’insurrection des peuples dans le monde arabe, pour le journal Time.

Zarzis-Lampedusa, l’odyssée de l’espoir. © Olivier Jobard / Sipa Press pour Paris Match. Lauréat 2011 du Visa d’or Magazine.

- Visa d’Or Magazine : Olivier Jobard a suivi des exilés tunisiens parti sur des chalutiers à destination de Lampedusa, sur la côte italienne, à la suite de la Révolution du Jasmin, en janvier. Son reportage est intitulé Zarzis-Lampedusa, l’odyssée de l’espoir. Olivier Jobard est membre de l’agence Sipa Press. Son sujet a été publié dans Paris Match.

Une équipe de secours à Rikuzentakata (préfecture d’Iwate), où près d’un dixième de la population aurait disparu. 20 mars 2011. © Shiho Fukada / International Herald Tribune. Lauréat 2011 du Visa d’or Presse Quotidienne.

- Visa d’Or Presse Quotidienne : Shiho Fukada, pour sa couverture des conséquences du séisme et du tsunami dans la région de Fukushima. Il a plus particulièrement cherché à documenter les conséquences de la catastrophe sur la population civile. Il travaille pour l’International Herald Tribune.

Les autres lauréats étaient déjà connus. L’œuvre La Zone, de Bruno Masi et Guillaume Herbaut, a recueilli tous les suffrages dans la catégorie Prix France 24 - RFI du webdocumentaire. Le journaliste et le photographe sont revenus à Tchernobyl, en Ukraine, vingt-cinq ans après la catastrophe. À voir gratuitement sur Lemonde.fr.

Mogadiscio, 24 avril 2010. Mohamed Adan Ugas (12 ans, à gauche) et Ahmed Hassan (15 ans), enrôlés dans les forces du Gouvernement fédéral de transition, montent la garde à un poste de contrôle près de l’aéroport. Ahmed déclare avoir été envoyé en Ouganda à l’âge de 12 ans pour y être formé. Il s’est fait tirer dessus par le groupe d’insurgés le plus puissant, Al-Shabab. © Ed Ou / Reportage by Getty Images pour The New York Times. Prix du Jeune Reporter de la ville de Perpignan 2011.

© Ilvy Njiokiktjien. Lauréate 2011 du Prix Canon de la Femme Photojournaliste décerné par l’Association des Femmes Journalistes et soutenu par le Figaro Magazine.

Pour son reportage sur la révolution yéménite, Catalina Martin Chico remporte la première édition du Visa d’Or Humanitaire du CICR. Le Prix du Jeune Reporter de la ville de Perpignan revient à Ed Ou, pour son travail sur les enfants soldats en Somalie. Il empoche 8 000 €. Enfin le Prix Canon de la femme photojournaliste récompense le travail d’Ilv y Njiokiktjien pour son projet sur les adolescents afrikaners après l’apartheid en Afrique du Sud. Elle repart également avec 8 000 €.
À noter, les expositions seront visibles dans la ville de Perpignan jusqu’au 11 septembre.

- Le site de Visa pour l’image

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.