Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Viveza : as de la retouche locale ?

26/06/2008 | Volker Gilbert

Volker Gilbert nous présente un plug-in astucieux et efficace pour réaliser des retouches locales sur ses fichiers numériques.

Lorsque j’ai appris, il y a quelques semaines, la sortie d’un nouveau logiciel dédié aux corrections sélectives, Viveza de l’éditeur américain Nik Software, j’étais plutôt dubitatif quant au potentiel d’un tel outil dépourvu d’une gestion des fichiers RAW.

Viveza est un plug-in pour Photoshop qui hérite, sous une forme un peu simplifiée, des fameux points de contrôle U-Point dont la technologie fait le bonheur des utilisateurs du logiciel de développement RAW Nikon Capture NX. Comment se fait-il qu’une technologie aussi révolutionnaire de par sa simplicité d’emploi ne soit pas rendue accessible aux utilisateurs d’appareils Canon, Pentax, Sony et Olympus ? Certes, Nikon Capture NX est bien plus qu’un logiciel de développement RAW puisqu’il est capable de corriger des fichiers TIFF et JPEG issus d’autres appareils – mais en tant qu’utilisateur Canon, penserez-vous à acheter un logiciel Nikon pour vos seuls fichiers JPEG et TIFF ? Toujours est-il que Viveza est très puissant et offre finalement un traitement local non destructif sous condition de faire un emploi immodéré des calques et objets dynamiques – comme les autres modules externes commercialisés par le même éditeur, Color Efex Pro 3.0, Nik Sharpener Pro 2.0 et Dfine 2.0, Viveza se marie fort bien aux dernières versions de Photoshop.


Lightroom fait des émules – l’interface utilisateur de Viveza
La technologie U-Point, mise au point par Nik et employée depuis maintenant presque deux ans par Nikon Capture NX, permet d’intervenir sur des sélections très précises de vos images sans pourtant recourir aux outils habituels de sélection : masques ou calques indispensables à un utilisateur de Photoshop. La technologie se base sur des algorithmes intelligents qui règlent la luminosité et la couleurs des différentes régions de l’image qui ont été définies au préalable grâce aux points de contrôle, mais les algorithmes tiennent également compte des variations de teinte, saturation et luminosité dans l’image ainsi que de sa texture pour créer les sélections. Alors que Nikon Capture NX bénéficie des points de contrôle noir, blanc et neutre en plus des points de contrôle de couleur, Viveza ne possède que ces derniers, permettant tout de même une correction très précise des paramètres Saturation, Contraste, Teinte, Luminosité, Rouge, Vert, Bleu et Chaleur (Warmth), pour une manipulation plus simple il est possible de n’afficher que les curseurs Luminosité, Contraste et Saturation.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.