Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Voigtländer Nokton 21 mm f/1,4 Asphérical : un grand-angulaire en monture Sony E

24/06/2019 | Patrick Lévêque

Présenté au CP+ en février dernier, le grand-angulaire de Voigtländer compatible avec les appareils Sony à monture E est annoncé officiellement par Cosina pour un lancement dans le courant du mois de juin.

Présentation

Voigtländer complète sa gamme de grands-angulaires pour les appareils Sony en monture E avec l’arrivée courant juin du Nokton 21 mm f/1,4 Aspherical, beaucoup plus lumineux que le Color-Skopar 21 mm f/3,5 déjà présent dans la gamme.

L’objectif comporte des contacts électroniques à l’arrière pour communiquer avec l’appareil photo, en assurant non seulement l’intégration des données Exif, mais également la communication des informations de distance afin qu’elles soient prises en compte par le système de stabilisation à cinq axes du boîtier Sony sur lequel il est monté. Le Nokton 21 mm f/1,4 Aspherical, repose sur une formulation comprenant treize lentilles réparties en onze groupes, dont deux lentilles asphériques et trois en verre à dispersion partielle anormale.

La formulation a été optimisée pour correspondre à la fois aux cercles d’images des capteurs plein format et APS-C de Sony. L’objectif reçoit un diaphragme à douze lamelles à ouverture et fermeture progressive (bague décliquable), bien adapté au tournage vidéo, limitant les risques de bruits de fonctionnement sur les enregistrements. La mise au point est manuelle avec une distance minimum de mise au point de 25 cm. Le Nokton 21 mm f/1,4 Aspherical, est livré d’origine avec son pare-soleil.

• Tarif
• Voigtlander Nokton 21mm f/1,4 Asph : 1 350 euros
Disponible dans le courant du mois de juin

Plus de renseignements sur le site de Cosina

Fiche technique

— Focale : 21 mm (angle de champ de 91°)
— Ouverture : f/1,4
— Formulation : 13 lentilles en 11 groupes, dont 2 lentilles asphériques et 3 en verre à dispersion partielle anormale
— Électronique : contacts électronique et encodage de la distance permettant la transmission des données Exif, la stabilisation 5 axes, l’activation de la loupe en tournant la bague de mise au point et l’application par le boîtier de corrections adaptées à l’objectif
— Diaphragme : 12 lamelles à bague de diaphragme décliquable
— Mise au point  : manuelle
— Distance minimale de mise au point : 25 cm
— Rapport de reproduction maximal : 1:7, 5 (0,13x)
— Diamètre de filtre : 62 mm
— Dimensions : 70,5 mm de diamètre maximal x 79,5 mm de longueur
— Poids : 560 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Heureusement que Cosina ne l’a pas proposé en monture M sinon Leica aurait pu faire une croix sur son modèle maison !!!
    Cosina est aujourd’hui en mesure de proposer aussi bien que Leica (voire mieux !) pour 5,25 x moins cher.
    Chechez l’erreur...

  • Si ce Voigtländer était proposé en monture "M", il serait à peine plus encombrant que celui-ci (+3,7 mm !!!) tout en proposant
    une formule optique bien plus élaborée (13 lentilles au lieu de 10). Il parvient à rester plus léger (560g Vs 580g).
    En réalité, le Leica paye le "poids des années" (11 ans, une éternité à l’ère du numérique !).

    Bien que Cosina ne publie aucune donnée sur la MTF ou le vignettage /distorsion de l’objectif, on s’autorise à penser (Je fais partie des milieux autorisés !) que les perfs du Voigtlánder sont largement supérieures à celles du Leica :

    - La plage d’exploitation du Voigtländer est quasiment 4x supérieure à celle du Leica
    (On passe de G=1:29 à G=1:7,5)

    - Le vignettage est sans doute inférieur à celui du Leica (Les rayons sont moins inclinés sur le Voigtländer.).

    - Les perfs optiques sont sans doute comparables voire supérieures à celles du Leica du fait de la formule particulièrement musclée (2 lentiies asphériques...mais elles sont DSA, ce qui fait que cette formule est sans doute équivalente à une formule d’au moins 17 lentilles conventionnelles Vs 12 pour le Leica).

  • voigtlander ne l’a pas proposé parce qu’ils ont déjà un f1,8
    quant aux perfs , je suis sceptique , les optiques voigtlander grand angle ayant la fâcheuse tendance à présenter des aberrations chromatiques prononcées et des bords faiblards. On attendra donc le test avant de juger.

  • @3
    Les optiques GA Cosina-Voigtländer sont perfectibles parce que souvent dotées
    d’une ouverture trop généreuse : Typiquement les 10,5/0,95 - 17/0,95. idem d’ailleurs pour les autres 0,95 : 25/0,95-42,5/0,95 en MFT,
    Les 50/1,1 et 35/1,2 en 24x36 sont également dotés d’une formule pas assez ambitieuse.
    Pas mauvais dans l’absolu mais en retrait par rapport aux "stars" optimisées pour le numérique.

    Pour ce qui est des AC, Cosina a fait un effort sur le 21/1.4 E puisqu’il compte tout de même 3 lentilles ED
    Vs Zéro pour le 21/1,8 VM.
    Je suis donc assez confiant d’autant que les capteurs Sony ne lasissent pas passer grand chose et Cosina le sait bien...