Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Voigtländer : un 65 mm f/2 en monture Sony E

27/07/2017 | Benjamin Favier

Voigtländer annonce la commercialisation de l’optique Apo-Lanthar 65 mm f/2 en monture E pour le 10 août. Cette cinquième optique pour les hybrides Sony couvre le plein format et permet de prendre des photos au rapport 1:2.

Présentation

Il s’agit de la cinquième optique en monture E proposée par Voigtländer, et du premier téléobjectif. Cet Apo-Lanthar 65 mm f/2 Macro rejoint les Heliar 10 mm et 12 mm, qui ouvrent tous les deux à f/5,6 ainsi que les 15 mm f/4,5 et 40 mm f/2,8. Le terme Macro doit être d’emblée pondéré, puisque ce 65 mm ne permet pas de photographier au rapport 1:1, mais 1:2. Avec une distance de mise au point à 31 cm, il sera intéressant pour s’adonner à la prise de vue rapprochée.

Ce 65 mm fonctionne uniquement en mise au point manuelle. Il sera possible de solliciter le focus peaking sur les hybrides Sony. Et de bénéficier de la stabilisation intégrée dans l’A6500 ainsi que les A7 de seconde génération et l’A9. En APS-C, la focale équivaut à un 97,5 mm en 24 x 36. À noter, la présence de contacts électriques permettra d’accéder aux données Exifs et de voir les réglages utilisés dans le viseur lors de la prise de vue.

La formule optique repose sur dix éléments (dont une lentille asphérique) répartis en huit groupes. Le diaphragme compte dix lamelles. Le fût est entièrement en métal, tout comme le pare-soleil, fourni. Le tout pèse 625 g. Commercialisation prévue dès le 10 août, pour 999 €.

- Le site de Voigtländer dédié aux optiques en monture E

Fiche technique

  • Prix : 999 €
  • Type : Focale fixe
  • Monture : Sony E
  • Focale : 65 mm
  • Focales sur APS-C : 97,5 mm
  • Ouverture maximale : f/2
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 10 éléments en 8 groupes
  • Protection : NC
  • Zooming : Mécanique
  • Motorisation : Oui
  • Stabilisation : Oui
  • Diaphragme : 10 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 31 cm
  • Pare-soleil : Oui (en métal)
  • Diamètre pour filtres : 67 mm
  • Dimensions (L x ø) : 91,3 x 78 mm
  • Poids : 625 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • « La firme allemande... »
    LMDP est bien mieux informé, d’habitude.

    Ce bel objectif, comme tous ceux vendus sous la marque Voigtländer depuis 1999, est conçu, fabriqué et vendu par le japonais Cosina, locataire des droits optiques cédés en bail par le groupe allemand Ringfoto (regroupant des marchands, distributeurs et laboratoires), qui a repris en 1997 la marque, anciennement détenue par Rollei, et avant par Zeiss-Ikon, Voigtländer ayant perdu son indépendance en 1956 et cessé son activité industrielle en 1973.

    Si la tradition Voigtländer a bien été ravivée par Cosina, on le doit à l’enthousiasme et à la ténacité de MM. Kobayashi, père et fils. Il n’existe plus de firme ALLEMANDE Voigtländer à proprement parler, autrement qu’en mode virtuel, en gestion des droits d’enseigne.

  • @2 : les anti eric-p se ridiculisent de plus en plus.

  • Disons qu’ils sont fatigués voire traumatisés d’avoir à supporter ce genre de personnage...

  • @4 Mais il n’est pas intervenu sur ce post !! Voir eric-p partout relève de la psychiatrie. Consultez, les amis :)

  • @2
    Je ne sais pas qui revient mais ce post #1 est très bien, que lui reprochez-vous ?

  • Les anti éric-p veulent se défoulés éric-p leurs manque

  • @6
    En effet, le message @1 ne mérite aucun reproche.
    Il est juste informatif, ce qui est loin d’être le cas habituellement.

    @3
    Les querelles de clochers ont encore de beux jours devant elles.

    @7
    eric-p ne manque à personne sauf à vous apparemment.
    Pour l’instant, le calme est revenu.
    Pourvu que ça dure !

  • Vous parlez de calme il n’est pas présent la polémique continue il vous manque vraiment

  • @9 n’a rien compris.
    La polémique semble lui convenir.

    Pourvu que le calme dure...raz le bol des pervers.

  • eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p eric-p

  • Comportement obsessionnel. Une petite thérapie de groupe, peut-être ?

  • @tous mes fans...et détracteurs !!!
    Merci de votre soutien qui me va droit au coeur !
    Bon, puisque je suis là, j’en profite pour y aller de mon petit commentaire.
    Cosina complète merveilleusement la gamme macro en monture FE en proposant pour la première fois un
    objectif macro ouvert à f/2,offre déjà présente en reflex chez Zeiss...produits en réalité par Cosina (les 50/2 makro Milvus et 100/2 makro Milvus).

  • CATASTROPHE ! LA MOUCHE DU COCHE EST DE RETOUR.

    Le calme n’aura pas duré longtemps.

  • @ 16 Plus vous le critiquez plus il a des partisans il parle de techniques quant à vous,vous être grossier et vous n’apportiez rien ,moi personnellement je n’étais pas fan ,mieux vaut lire ces commentaires que des insultes de bas étage

  • @17
    S’il y a ce genre de commentaires c’est sans doute que la cible cristallise beaucoup de mécontentements...

  • @18 Dites-moi exactement quel est le mécontentement causé par son message @15 ? Merci !

  • Ou vous faites l’idiot ou vous êtes un petit nouveau qui ne connait donc pas l’historique...

  • @20 On s’en fout de l’historique entre des intervenants sectaires.
    Mais contrairement à @2 & ses potes, eric-p parle de photo et n’interdit à personne d’intervenir.
    Et rien que ça, ça le rend plus sympathique que vous.

  • @21-------Cet hurluberlu ne parle pas de photo.
    Il sature le site de statistiques, s’imagine à la hauteur et rabache à longueur de temps.

    S’il n’interdit à personne d’intervenir, c’est simplement parce qu’il n’en a pas la possibilité.
    Par contre, il ne se prive pas de traiter les autres d’autistes, illétrés, gangrénés, etc., etc., etc. dès qu’il ne partagent pas son avis.

    Mais peut-être aimez-vous vous faire insulter ?!?!

  • @22
    "S’il n’interdit à personne d’intervenir, c’est simplement parce qu’il n’en a pas la possibilité."
    Oh la la la la ! Vous me prêtez des intentions dictatoriales là !
    Eh bien non cher monsieur, je défends la liberté d’expression comme beaucoup de monde !
    Simplement, j’aurai effectivement souhaité que le site mette fin aux interventions les plus fielleuses sous prétexte
    que je dénonce certaines pratiques passées sous silence ou minimisées par les médias.
    Est-ce un crime ?
    Amha, non. Je ne fais qu’apporter des compléments d’informations sur des sujets que la plupart des lecteurs ignore
    du fait de ma connaissance approfondie du sujet.
    Vous me reprochez l’utilisation systématique des statistiques ou de chiffres pour débattre d’un sujet ?
    Mais sur quelle base tangible voulez-vous débattre ou critiquer lorsqu’il y a un sujet qui cloche ????

    Les industriels qui commercialisent des produits photo utilisent systématiquement les stats pour lancer ou pas leurs produits. Lorsque des ingénieurs conçoivent un objectif, ils font beaucoup de calculs, croyez-moi.

    En réalité, les chiffres sont à la base de toute affaire sérieuse dès lors qu’on aborde le problème la crédibilité d’un produit.

    Donc, désolé de devoir contrarier vos "croyances" mais l’industrie photo ne fonctionne pas seulement sur des
    questions "sentimentales". Le rationnalisme finit toujours par avoir le dernier mot.
    Il va falloir vous adapter !

    Vous ëtes libre de défendre ou critiquer l’arrivée d’un nouveau produit mais de grâce, essayez de le faire de manière constructive et d’apporter quelque chose d’originale à vos interventions plutôt que des critiques stériles contre moi
    qui n’intéressent personne car en réalité totalement HS.

    Je vous suggère d’ailleurs de commencer par vous trouver un pseudo car je me lasse d’avoir à répondre à des intervenants qui dénigre mes interventions sous l’anonymat. Vous devez bien avoir un peu de courage, non ?

    PS : Je n’ai jamais insulté personne (je n’ai jamais qulifié personne de "gangrené" !).
    Simplement, vous me permettrez de qualifier certains de mes détracteurs d’illetrés quand ils lisent la moitié de mes interventions, déforment mes propos ou lorsqu’ils ne comprennent rien à ce qu’ils lisent. Je décris simplement un fait objectif.

  • @Artémix (m-18)
    Si je cistallise les mécontentements, c’est aussi à dessein, hein !
    C’est inviter les gens à réfléchir sur leurs "choix" en leur suggérant qu’ils n’ont pas prêté toute l’attention nécessaire aux défauts de leurs appareils après avoir été le plus souvent victimes d’un discours marketing outrageant qui les a probablement anesthésiés.
    Je suis parfaitement conscient que le fait de leur mettre la réalité "en face" est particulièrement désagréable mais il faut bien que quelqu’un le fasse.
    Le fait qu’ils refusent la réalité sous prétexte de refuser de reconnaître d’avoir été bernés n’est pas mon problème...

    Le problème consistant à dire (par exemple !) qu’on refuse de passer au 24x36 sous prétexte que le boîtier coûte
    1000 € de plus est un faux problème car les optiques du 24x36 réellement équivalentes dans les petits formats coûtent
    en réalité beaucoup plus chères qu’en 24x36 (c’est SYSTEMATIQUEMENT le cas, je le rappelle encore !).
    En prenant un exemple extrême, un 25/1.2 zuiko coûte 1300 € et est équivalent à un 50/2.4 en 24x36... tout en étant moins bon. Cherchez l’erreur...Un 50/1.8 fait beaucoup mieux à tout point de vue et coûte 150 €, 1150 de moins
    que le zuiko ! Quelle est l’utilité de ce Zuiko si ce n’est de servir de miroir (!) aux alouettes ?

  • @23
    "Je vous suggère d’ailleurs de commencer par vous trouver un pseudo car je me lasse d’avoir à répondre à des intervenants qui dénigreNT mes interventions sous l’anonymat."

    Si l’on vous répond sous un pseudo genre Tartempion, Albert-E, Eric-T, Toto.......cela sera toujours anonyme au même titre qu’eric-p.
    Alors, cessez de reprocher aux autres un anonymat que vous pratiquez vous-même, anonymat sans lequel vous n’oseriez certainement pas traiter les autres intervenants comme vous le faites.
    Faites preuve du courage que vous leur demandez.

  • Les études de marché réalisées par les industriels font partie d’une démarche logique.
    Par contre, l’acheteur utilisateur n’en a que faire et reste libre de ses choix, ne vous en déplaise.

  • @23
    Les études de marché réalisées par les industriels font partie d’une démarche logique.
    Par contre, l’acheteur utilisateur n’en a que faire et reste libre de ses choix, ne vous en déplaise.

  • eric-p ne demande pas une identité précise mais un pseudo. Rien de plus. C’est toujours mieux de comprendre à qui répondre. Néanmoins ce forum étant devenu un véritable stand de tir, on peut comprendre que certains préfèrent ne plus signer d’un pseudo.

    Concernant les études de marché, il faut bien comprendre que parfois, elles n’aboutissent pas à plaire à tout le monde : le 6D Mark II est un bon exemple récent. C’est un boitier qui déçoit les extremistes, canonistes et fullfrémistes, il fallait oser le faire.

  • Vous avez tout faut l’acheteur utilisateur suit les industriels il achète le matériel qui est sur le marché il n’a pas le choix quelque soit la marque

  • @28
    En répondant à EOS-M5, vous pensez que je sais à qui je m’adresse...un peu de sérieux, s’il vous plait.
    Un pseudo = rien.

    Le but des études de marché est de proposé un produit censé convenir à la majorité des utilisateurs qui sont avant tout des clients.

  • @29
    La Palisse n’aurait pas fait mieux.
    Evidemment, nous ne pouvons pas acheter ce qui n’est pas commercialisé, mais nous avons le choix entre plusieurs marques, modèles et formats.

    Le but n°1 des industriels est de faire des bénéfices.
    Qui a tout fauX ?

  • @28
    En répondant à EOS-M5, vous pensez que je sais à qui je m’adresse...un peu de sérieux, s’il vous plait.
    Un pseudo = rien.

    Le but des études de marché est de proposer un produit censé convenir à la majorité des utilisateurs qui sont avant tout des clients.

  • Une question sérieuse : le,poids de l’optique qui est utilisée en principe autant sur trépied qu’à main levée en macro n’est il pas un handicap puisque l’optique est montée sur un boîtier "léger " ? Celui qui l’a essayée a t il été confronté à un problème d’équilibre ?

  • @32

    Les études de marché, vous savez, il faut s’en méfier comme de la peste !
    Il y a quelques années, des "études très sérieuses" issues de "cabinets à la réputation indiscutable" nous annonçaient
    que le mirrorless supplanterait le reflex d’ici 2015. D’autres "experts" nous ont dit que le reflex n’avait plus d’avenir,etc...

    La réalité, c’est que les choses sont plus compliquées, que la majorité des photographes amateurs sont des personnes
    facilement influençables, qui ne connaissent rien aux technologies liées aux APN, et qui sont nuls en optique.
    C’est désagréable à dire mais c’est la vérité.

    Ensuite, même les professionnels peuvent "se planter" en lançant une nouvelle gamme de produits.
    La meilleure preuve, c’est Nikon et son système CX qui s’est fait phagocyter par les compacts/bridges 1".
    On peut aussi citer l’exemple de Samsung. D’autres viendront s’ils ne sortent pas de l’impasse dans laquelle ils se sont eux-mêmes placés...

    Ensuite, les études oublient de préciser que l’opinion publique est... versatile.
    Elle va penser plutôt une chose un jour donné puis changer d’avis le lendemain à la suite d’une nouveauté.

    Enfin, les érudes oublient de dire que les professionnels, une clientèle particulièrement choyée par Canikon, ne sont pas forcément disposés à lacher la proie pour l’ombre en allant chez Sony malgré certains avantages techniques avancés...

  • @33
    Effectivement, le déséquilibre boïtier/objectif est un des reproches adressé aux mirrorless.
    Ceci dit, les avocats du système E vous diront que le macro est un objectif qui ne se porte pas sur une longue durée
    et que certains objectifs sont également sensiblement plus lourds que les reflex (cas du 11-24 L sur 5D).