Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Votez pour les Zooms 2020 !

15/07/2020 | Michel Lion

Découvrez les 12 photographes sélectionnés pour le concours des ZOOMS 2020… et en particulier le travail de Jacques Maton, le photographe présenté et soutenu par MDLP dans cette onzième édition !

Un concours sous la présidence de Jane Evelyn Atwood

En 2020 se déroulera la 11ème édition du concours des ZOOMS à l’occasion du Salon de la Photo. Ce prix a pour objectif de mettre à l’honneur le métier de photographe en récompensant le travail d’auteur d’un photographe français émergent à travers une exposition grand format réalisé par le laboratoire Central Dupon Images lors de la manifestation. Cette année, les équipes de MDLP souhaitent la bienvenue à Nicolas Jimenez (directeur de la photographie au journal Le Monde) et Cyril Drouhet (rédacteur en chef Photo au Figaro Magazine) qui intègrent le Jury Presse. Enfin nous tenions également à saluer le retour de Renaud Labracherie (Les Numériques) pour cette édition 2020. Ce concours qui réunit le vote du public (le zoom du Public) et le vote de la presse (Zoom de la Presse) sous la présidence d’une personnalité éminente du monde de la photo (Jane Evelyn Atwood cette année) est une occasion unique de découvrir les univers et le talent de douze auteurs sélectionnés par la presse photo française qui se met au diapason de cet événement unique en Europe !

Votez en ligne

Sur le site du Salon de la Photo parcourez le portfolio des douze photographes en lice pour l’obtention de ce prix honorifique et votez pour votre auteur préféré. Chaque votant se verra attribuer, en échange de sa contribution, une entrée gratuite au salon qui se déroulera normalement comme chaque année à la Porte de Versailles du 05 au 09 novembre 2020.

JPEG - 55.6 ko
- Ci-dessus : La présentation du talent choisi par MDLP Jacques MATON et de sa série " Les oiseaux de nuit"

Soyez donc les premiers acteurs de cette célébration en choisissant le photographe des Zooms 2020 parmi la liste ci-dessous :

- Marguerite BORNHAUSER, présenté par Eric KARSENTY, rédacteur en chef du magazine Fisheye
- Aurélien GILLIER, présenté par Dimitri BECK, directeur de la photo du magazine Polka
- Clémence LOSFELD, présenté par Damien ROUÉ, rédacteur en chef de Phototrend
- Mathilde FANET, présentée par Stéphane BRASCA, directeur de la rédaction du magazine de l’air
- Julien & Vincent, présenté par Agnès GREGOIRE, rédactrice en chef du magazine Photo
- Agathe CATEL, présenté par Yann GARRET, rédacteur en chef du magazine Réponses Photo
- Marion SAUPIN, présentée par Gérald VIDAMMENT, rédacteur en chef du magazine Compétence Photo
- Marie MONS, présenté par Didier DE FAYS, rédacteur en chef de Photographie.com
- Arnaud MAURO, présenté par Renaud LABRACHERIE, rédacteur en chef adjoint Les Numériques
- Sophie RODRIGUEZ, présenté par Cyril DROUHET, rédacteur en chef Photo au Figaro Magazine
- Kamil ZIHNIOGLU, présenté par Nicolas Jimenez, directeur de la photographie au journal Le Monde)

JPEG - 70.8 ko
- Ci-dessus : l’interface de la plateforme de vote en ligne des Zooms 2020, Zoom 2020.lesalondelaphoto.com

Jacques MATON : le coup de cœur de MDLP

En 2020 nous vous invitons à soutenir Jacques MATON dont le travail intitulé Les oiseaux de nuit a séduit la rédaction pour cette édition.

Évoquer cette série photographique, c’est comme essayer d’écrire une anthologie de la liberté. Pas simple ! Au premier regard, on est bousculé par le choix du format, de la contre-plongée, de la verticalité et de la composition des clichés — ces corps qui parfois s’estompent dans l’image pour mieux figurer le mouvement ou l’ivresse d’un vol suspendu — ces contrastes prononcés ou le parti pris systématique du contre jour… Rien n’est vraiment académique. On s’économiserait de nombreux maux de tête à expliquer un tel travail à un photographe débutant. Aucun dogme n’est absolument respecté. Et c’est toute la magie de cette série et le talent de Jacques Maton. Il ne faudrait pas croire que seul un hasard heureux puisse offrir cette alchimie entre des choix techniques audacieux, une esthétique monochrome et un sujet aussi spectaculairesoit-il. Les oiseaux de nuit s’inscrit dans l’émotion, celle d’une photographie capable de faire l’économie des mots. L’expliquer c’est déjà dénaturer son propos ; il n’y a qu’à voir et admirer. Le résultat est bluffant, car dans cette digression totale, le photographe signe un travail puissant et remarquable. Il vous invite à voir le monde avec une légèreté, une grâce et un abandon sans limites. Saisir ainsi la sensation vertigineuse du vol et sa spiritualité est une prouesse. Et Jacques Maton l’a fait avec brio. L’homme devient oiseau, mais quel oiseau ? L’oiseau qui pense, l’aigle plus l’âme… disait Victor Hugo.

Liens utiles :

- Le site du Salon de la Photo
- Le site des Zooms
- Le site de Jacques MATON

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Je découvre toutes les photos sélectionnées pour ce zoom par votre magazine ainsi que tous les autres. Je ne voterai pour aucune car je trouve toutes ces photos archi-nulles pour moi ce n’est pas ça la photographie...

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE