[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

ABONNEZ-VOUS !
Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (4 numéros) au prix de 19 euros TTC.
Je souhaite m’abonner au magazine Workflow

L E S O M M A I R E

ACTUALITÉS

- À la Une : PaintShop Pro 8 PaintShop Pro reste un poids lourd du graphisme que Corel fait progresser année après année, à la fois pour traiter les photos, mais aussi pour peindre et dessiner. L’édition 2015, dans sa version Ultimate, apporte deux logiciels supplémentaires en bonus, et non des moindres.

NOUVEAU : LE CLUB

- Devenez membre du club et bénéficiez d’un abonnement gratuit d’une durée de 1 an aux magazines LemondedelaPHOTO.com & Workflow et d’un tirage de 40 x 60 cm offert par le labo Rainbow Color.Plus d’infos : Adhérez au CLUB MDLP

LES APPS DU MOIS

- Les Apps du mois : Filters, My Photo Pro, Trimaginator, BlackCam sont les 4 applications que nous avons choisies de vous présenter dans ce numéro sous le regard expert de Laurent Katz.

DOSSIER #1 : LES LOGICIELS PHOTO

22 PAGES DE CONSEILS - Depuis quatre ans, Workflow s’attache à vous présenter les ténors comme les francs-tireurs qui animent l’univers des logiciels consacrés au traitement des photos. Nous le faisons par des tests, des actualités, des tutoriels et des dossiers thématiques. L’heure était donc venue de brosser un panorama de l’offre, tant du point de vue fonctionnel que des intervenants. Un moment devenu pertinent, surtout quand Adobe est passé d’une licence perpétuelle fondée sur un achat à renouveler périodiquement à un abonnement mensuel, assurant à la fois la dématérialisation et la dépossession du logiciel, avec les avantages de mises à jour permanentes, même majeures, et une multitude de services liés au nuage informatique pour consulter, manipuler et partager les photos à distance. Le flux de travail 2.0 en quelque sorte !
- Les catégories de logiciels de gestion et traitement d’images : L’offre en logiciels est devenue pléthorique, au point qu’il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir qui fait quoi, d’autant que nombre de fonctions peuvent se recouvrir d’une catégorie à l’autre.
- Les fonctions et l’utilisation des logiciels : Le flux de travail en photo couvre un grand nombre de domaines et de tâches, tous très différents les uns des autres. Voici un aperçu de ce que vous proposent les applications du marché.
- Les cadors entendent bien le rester ! : En ce qui concerne les logiciels de gestion et de traitement d’images, le photographe n’a que l’embarras du choix. Mais il existe un peloton qui se détache largement depuis un certain nombre d’années et qui ne semble pas près d’être rejoint.
- Ne rejetez pas les greffons ! : Même les logiciels les plus riches fonctionnellement parlant, comme Photoshop CC ou Gimp, ne peuvent tout faire. Heureusement, ils sont prévus pour fonctionner avec des programmes externes qui viennent s’y greffer et sont accessibles depuis le logiciel qui les accueille.
- Dans l’ombre des grands : En matière de traitement d’image, tous les goûts sont dans la nature. Il n’est donc guère surprenant que le marché regorge de solutions plus ou moins obscures. Coup de projecteur sur les logiciels alternatifs.
- La retouche sans ordinateurs : Puissance de calcul en hausse constante, affichage de bonne qualité et disponibilité d’un espace de stockage souvent conséquent : intégrer les tablettes et smartphones dans le flux de travail d’un photographe n’est plus une utopie !

DOSSIER #2 : RAW, SECRETS DE DÉVELOPPEMENT

14 PAGES DE CONSEILS - e Raw est-il l’expression fidèle ou une interprétation magnifiée de ce que le photographe a vu dans son viseur et a enregistré en déclenchant ? Dans ce dossier passionnant concocté par Volker Gilbert, Workflow vous apprend que non ! C’est au logiciel que vous employez pour développer votre fichier brut qu’il appartient de transformer les données en RVB. S’ensuit alors tout un process où le photographe, dans sa recherche d’une image à la qualité optimale (piqué, netteté, couleurs), agit sur les curseurs qui, invariablement, définiront le rendu du cliché final.
- Beauté ou fidélité ? : N’en déplaise aux spécialistes de la reproduction d’œuvres d’art, la fidélité des couleurs n’est pas une priorité absolue pour les photographes. Quid des logiciels de développement Raw ?
- Net et sans bavures : Pour obtenir des images au piqué irréprochable, il ne suffit pas d’utiliser un objectif haut de gamme à la prise de vue. Encore faut-il jongler avec les réglages d’un logiciel de développement Raw pour trouver le bon équilibre entre la netteté et le bruit. État des lieux…
- Droit et d’équerre : En ce qui concerne les objectifs abordables, la perfection n’est pas de ce monde. Heureusement, bon nombre de défauts optiques peuvent être corrigés a posteriori.

COUP DE CŒUR : PHOTOSTAGE

- PhotoStage Gratuit dans sa version à usage non commercial, proposé en deux versions payantes pour une exploitation professionnelle, PhotoStage s’avère convivial à l’usage et riche en options d’exportation et de partage.

TUTORIELS / PAS-à-PAS

20 PAGES Retrouvez à chaque numéro toute une offre de tutoriels pour gérer au mieux votre flux de travail. Ils vous accompagneront dans l’apprentissage de différents logiciels, vous permettront d’appliquer des retouches ou des effets sur vos images et vous aideront dans l’installation et l’utilisation de votre matériel.
■ Liste des tutoriels : FastRawViewer + Lightroom [1 tutoriel] ■ Photo Supreme [1 tutoriel] ■ Dxo One [1 tutoriel] ■ Perfect Browse [1 tutoriel] ■ 123DCatch [1 tutoriel] ■
- TUTORIEL #1 : FastRawViewer + Lightroom
Triez les images en amont avec FastRawViewer
Lightroom dispose de tous les outils nécessaires à l’importation et au tri des images, mais il peut s’avérer lent lors de cette phase du flux de travail. Reste la possibilité de trier vos images en amont, avant importation, ce que nous vous proposons ici avec FastRawViewer.
- TUTORIEL #2 : Photo Supreme
Importez vos images dans Photo Supreme
Photo Supreme peut assurer le catalogage de vos photos, la première étape de votre flux de production. Dans ce premier tutoriel, nous allons voir comment importer les images à partir d’une carte mémoire et d’un dossier.
- TUTORIEL #3 : DxO One
Faites le flux avec un DxO One
Le DxO One offre plusieurs possibilités d’importation et de flux de travail via les applications DxO, mais également Lightroom. Voici comment profiter du meilleur des deux mondes…
- TUTORIEL #4 : Perfect Browse
Un tri sans ennui…
Après FastRawViewer, voici une autre alternative pour trier vos images en amont de Lightroom, avec Perfect Browse 9.5.
- TUTORIEL #5 : 123D CATCH
La photo 3D à portée de tous
Alors qu’un logiciel classique de conversion de photo en 3D se vend quelques milliers d’euros, 123D Catch a le bon goût d’être gratuit. Mieux, il s’utilise très facilement sur n’importe quel support, téléphone ou PC.

LES TESTS

25 PAGES Liste des tests : Serif Affinity Photo ■ Acronis True Image 2016 ■ Irista ■ Grass Valley Edius Pro 8 ■ Carte SD Eyefi Mobil Pro ■ Netgear Nightawk R8000 ■ Huawei accès WiFi / 4 ■ Canon Pixma MG 3650 ■ Tirage Poster XXL ■ Canon Photo Pro Lustrer LU-101 ■
- TEST#1 : Serif Affinity Photo C’est par la mention « No subscription. Just 49,99 € » que Serif accueille le curieux sur le site réservé à Affinity Photo. Concurrencer Photoshop est clairement un objectif de ce nouveau développeur Raw qui officie aussi en retouche et création graphique.
- TEST#2 : Acronis True Image 2016 Pour simplifier la sauvegarde et la restauration des données, Acronis propose deux versions de son logiciel vedette True Image. La version cloud ne se limite pas aux ordinateurs, mais permet également de protéger vos tablettes et smartphones.
- TEST#3 : Irista Avec sa galerie photo en ligne, Canon
propose une offre sans lien direct avec ses appareils photo et particulièrement orientée vers l’impression. Faut-il se laisser séduire ?
- TEST#4 : Grass Valley Edius Pro 8 Vous êtes un monteur institutionnel ou pro ? Edius Pro 8 vous séduira par sa capacité à digérer la quasi-totalité des formats vidéo/audio et par ses fonctions broadcast. Vous êtes vidéaste amateur passionné et exigeant ? Il vous bluffera aussi par sa stabilité, sa souplesse, sa modularité et ses outils conviviaux.
- TEST#5 : Carte SD Eyefi Mobil Pro En ajoutant une connexion WiFi à un appareil photo qui en est dépourvu, Eyefi Mobi Pro vous offre un ensemble de fonctions intéressantes. Le tout avec une grande simplicité d’utilisation !
- TEST#6 : Netgear Nightawk R8000 Destiné aux utilisateurs exigeants, le R8000 de Netgear offre de nombreuses fonctions tout en restant simple à paramétrer. Conçu pour la technologie WiFi ac, il demeure néanmoins compatible avec les normes sans-fil précédentes.
- TEST#7 : Huawei accès WiFi / 4 Premier hotspot 4G+ à être disponible en France, le E5786 est équipé d’une connexion WiFi ac et promet un doublement du débit théorique maximal de la 4G.
- TEST#8 : Canon Pixma MG 3650 Tirer en grand format est une démarche peu courante pour le grand public équipé généralement d’une imprimante A4. Les labos en ligne sont alors d’une aide précieuse et les tarifs promotionnels, l’occasion faire de très bonnes affaires.
- TEST#9 : Tirage Poster XXL Tirer en grand format est une démarche peu courante pour le grand public équipé généralement d’une imprimante A4. Les labos en ligne sont alors d’une aide précieuse et les tarifs promotionnels, l’occasion faire de très bonnes affaires.
- TEST#10 : Canon Photo Pro Lustrer LU-101 Canon est avec ses papiers aussi discret qu’il ne l’est avec ses imprimantes. Sorti sans faire de bruit il y a maintenant plusieurs mois sur le marché, le Pro Luster est un papier de la gamme « pro » à classer dans la catégorie « papier photo » entre les surfaces mates et brillantes.

Vous pouvez laisser vos commentaires dans le forum associé à la présentation de ce sommaire. Elles sont bienvenues et représentent pour la rédaction un précieux échange pour que le numéro à venir soit toujours et encore "meilleur " que le précédent ! Merci

ABONNEZ-VOUS !
Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (4 numéros) au prix de 19 euros TTC.
Je souhaite m’abonner au magazine Workflow

WF Numéro 13

par Michel Lion - 

Workflow - 

8.5 €.

■ Actus ■ PaintShop Pro 8 ■ Les Apps du mois ■ Dossier N°1 : Les logiciels photo [24 PAGES] ■ Dossier N°2 : Raw, secrets de développement [14 PAGES] ■ Retouche Photo : FastRawViewer + Lightroom [1 tutoriel] ■ Photo Supreme [1 tutoriel] ■ Dxo One [1 tutoriel] ■ Perfect Browse [1 tutoriel] ■ 123DCatch ■ Tests : Serif Affinity Photo ■ Acronis True Image 2016 ■ Irista ■ Grass Valley Edius Pro 8 ■ Carte SD Eyefi Mobil Pro ■ Netgear Nightawk R8000 ■ Huawei accès WiFi / 4 ■ Canon Pixma MG 3650 ■ Tirage Poster XXL ■ Canon Photo Pro Lustrer LU-101 ■

La retouche photo aura suscité bien des débats depuis que Photoshop s’est invité dans le flux de travail du photographe. Depuis, Lightroom, feu Aperture, Capture One et consorts sont devenus les outils quotidiens de nos réalisations photographiques. Lentement, mais sûrement, les curseurs et les U-points ont remplacé les stratagèmes
et les secrets de fabrication de nos chambres noires. Non sans amertume ! Car devant la pléthore de logiciels et de leurs greffons (plug-ins) qui ajustent tantôt le bruit, la teinte, les défauts optiques ou encore la saturation, nombre d’entre nous ont cédé à une forme de découragement. Désormais, nous passons de plus en plus de temps devant notre écran d’ordinateur à trier, classer, noter ou légender nos images pour ensuite, à la faveur de l’avènement du format Raw, développer celles-ci pour enfin révéler nos œuvres. Il a fallu ainsi domestiquer toute une chaîne de production, non sans acquérir une connaissance intime et nécessaire des outils pour garantir la qualité finale de nos images et leur pérennité. Si cette évolution a considérablement impacté la production du photographe, elle a été aussi synonyme d’opportunités et de maîtrise de la création. Évidemment, le temps passé devant l’écran est autant de temps que nous ne passons pas à photographier ou filmer ! Si nous pouvons déplorer ce constat, Workflow se penche sur cette question existentielle et cruciale pour vous guider dans les arcanes de la post-production afin que cette amertume ne tourne pas au désœuvrement. Dans cet opus, nous avons pris soin de détailler les catégories, les fonctions et les usages des logiciels du marché. Loin de nous l’idée de vous offrir un panorama exhaustif, mais plutôt de vous livrer les clés d’un flux de travail maîtrisé et automatisé pour faire perdurer l’enchantement de l’acte photographique. Dans cette quête où la curiosité et l’entrain sont des atouts essentiels à la fabrication de nos images, gageons que les critères, qui nous faisaient autrefois choisir tel ou tel film pour son rendu, pourront se régénérer dans les choix de ces logiciels modernes. Il nous semble que pour choisir un film Velvia, c’était jadis la même inspiration et la même sensibilité qui, dorénavant, commandent au choix de nos applications contemporaines. Pour un seul et même objectif : de belles images !
Bonne lecture !

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.