Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

World Press Photo 2018 : annonce du lauréat

13/04/2018 | Sandrine Dippa

Le jury de la 61e édition du World Press Photo 2018 vient d’annoncer le nom du World Press Photo de l’année. Le photographe Ronaldo Schemidt remporte le célèbre prix avec Venezuela Crisis, une photo prise lors d’émeutes à Caracas.

Fin du suspense. Le jury de l’édition 2017 du World Press Photo, présidé par Magdalena Herrera, directrice de la photographie de Geo France, vient de décerner son premier prix au photographe AFP Ronaldo Schemidt. La photo intitulée Venezuela Crisis, montre un jeune manifestant transformé en torche humaine lors d’affrontements avec la police à Caracas (Venezuela). L’image remportant aussi le premier prix de la catégorie Spot News Single, a été choisie parmi six clichés pour la première fois dévoilés avant les délibérations finales.

JPEG - 314.7 ko
Premier prix Environment.
© Neil Aldridge, Waiting For Freedom
21 Septembre 2017
Un jeune rhinocéros blanc, drogué et les yeux bandés est sur le point d’être relâché dans la nature dans le delta de l’Okavango, au Botswana pour le protéger des braconniers.

« La photo de l’année doit raconter un événement, c’est assez important, elle doit aussi soulever des questions (...) et montrer un point de vue sur ce qui s’est passé dans le monde cette année » a commenté la présidente du jury de la compétition créée en 1955 à propos de ce choix dans un communiqué. « C’est assez symbolique, en fait. L’homme porte un masque sur le visage. C’est comme s’il ne se représentait pas seulement (...) lui-même en feu. Cette image véhicule aussi l’idée d’un Venezuela qui brûle » a ajouté Whitney C. Johnson, un autre membre du jury.

JPEG - 474.8 ko
Premier prix General News.
© Patrick Brown, Panos Pictures, for Unicef, Rohingya Crisis.
28 Septembre 2017
Les corps des réfugiés Rohingya sont alignés après que le bateau dans lequel ils tentaient de fuir la Birmanie a fait naufrage à huit kilomètres de la plage d’Inani près de Cox’s Bazar, Bangladesh. Sur 100 personnes, seules 17 ont survécu.

Le photojournaliste d’origine vénézuélienne Ronaldo Schemidt, succède à Bulent Kiliç, photographe turc qui avait remporté le prix l’an dernier avec une image de l’assassinat d’Andrey Karlov, ambassadeur russe en Turquie.

Pour cette édition, 73 044 images de 125 pays ont été reçues par les organisateurs du concours, marquant une légère baisse de participation par rapport à 2017. Tous les clichés primés dans les catégories Contemporary Issues, Environment, General News, Long-Term Projects, Nature, People, Sport et Spot News peuvent d’ores et déjà être consultés sur le site du World Press Photo. Ils seront aussi visibles lors de la prochaine édition du festival international de photojournalisme Visa pour l’Image qui se tiendra du 1er au 16 septembre 2018 à Perpignan.

- Le site du World Press Photo

Crédit image d’accueil :
Venezuela Crisis
© Ronaldo Schemidt, Agence France-Presse
3 mai 2017
José Víctor Salazar Balza (28 ans) se transforme en torche humaine au cours d’affrontements violents avec la police anti-émeute lors d’une manifestation contre le président Nicolas Maduro. Caracas, Venezuela.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages