Publié le : 12/08/2013
Par : Franck Mée

Zink remet à plat le concept d’imprimante sans encre

Après avoir peiné à imposer ses mini-imprimantes, Zink remet à plat la recette : adieu les mini-feuilles, place aux rouleaux pour les hAppy, les deux nouvelles imprimantes sans encre de la marque, désormais positionnées autant comme étiqueteuses que comme imprimantes photo nomades. Le design plus rondouillard masque également une connexion WiFi, plus pratique pour des produits mobiles.

Une mini-imprimante rectangulaire connectée en USB, avalant des packs de dix mini-feuilles à prix prohibitif pour sortir des tirages photo à la qualité variable : voilà un résumé un peu abrupt de la PoGo, premier produit Zink (commercialisé par Polaroid). La génération suivante avait un peu amélioré la qualité d’impression, mais le concept restait bancal et le coût d’utilisation élevé, de même que pour les imprimantes intégrées aux appareils Polaroid.

Avec les hAppy et hAppy+, Zink réinvente son produit. Adieu le parallélépipède noir, les nouvelles imprimantes sont plus épaisses et principalement blanches ; au revoir le câble USB, place au WiFi ; et ciao les feuilles, bienvenue aux rouleaux.

Prix en baisse

Ce dernier point mérite qu’on s’y arrête. Les imprimantes Zink utilisaient jusqu’ici des feuilles de 5 x 7,5 cm ou de 7,5 x 10 cm, selon les modèles. Dans les deux cas, le tarif était élevé : environ 1 € par tirage pour le PIF 300 et 0,65 € par tirage pour les GL10/340... Les hAppy, elles, avalent des rouleaux autocollants de 6 m de longueur et 5 cm de largeur maximum. En restant au format 3:2 (soit 5 x 7,5 cm), il est possible de tirer environ 75 photos ; le tarif français n’est pas encore connu, mais outre-Atlantique ce rouleau coûtera 25 $, ce qui revient à diviser le prix par deux à trois par rapport aux anciens produits !

Notons que les hAppy sont présentées autant comme des imprimantes d’étiquettes que comme des imprimantes photo : des rouleaux étroits (à partir de 9,5 mm) sont proposés, idéaux pour sortir un label autocollant.

L’imprimante hAppy est un cube assez basique, à brancher sur le secteur (une batterie sera proposée en option). Elle est compatible AirPrint et peut être commandée via une application gratuite depuis un périphérique iOS, Android ou Kindle Fire.

La hAppy+ ajoute un écran, un lecteur de cartes SD et une batterie intégrée : elle est donc autonome pour imprimer en déplacement.

La disponibilité en France n’a pas été confirmée pour l’heure. Les tarifs américains sont relativement élevés : 199 $ pour la hAppy, 299 $ pour la hAppy+ — à comparer aux moins de 100 $ d’un Polaroid 300, qui intègre une Zink à feuilles de 5 x 7,5 cm.

- Le site de Zink

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]