Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

retroFlex-S : poignée pour Sony Alpha

11/02/2016 | Sandrine Dippa

Redrock Micro lance le retroFlex-S. La poignée est destinée aux appareils Sony Alpha.

Le fabricant de matériel pour vidéastes Redrock Micro dévoile le retroFlex-S, une poignée, aux allures de caméra Super 8, spécialement conçue pour les Sony Alpha 5000 et 5100. Le système comprend une cage, un viseur et une poignée intégrant un bouton marche/arrêt.

JPEG - 318.1 ko
Le retroFlex-S est compatible avec les appareils de la gamme Sony Alpha.

L’accessoire en aluminium se monterait en moins d’une minute. Pour l’utiliser, il suffirait d’insérer l’hybride dans la cage et de fixer la poignée amovible et le viseur magnétique. Ce dernier autorise un agrandissement 3x. Durant la prise de vue, toutes les fonctionnalités du boîtier restent disponibles. Il est possible de l’améliorer en y ajoutant des panneaux Leds ou un microphone (non fourni).

JPEG - 315.5 ko
L’appareil se loge dans la cage du retroFlex-S. Il ne reste plus qu’à fixer la poignée et le viseur.

Le retroFlex-S est disponible sur le site de Redrock Micro ou via Broadcaster, le distributeur de la marque en France. Il coûte 549 $. Une version pour les caméras « de poche » Blackmagic est également proposée. Elle coûte 495 $. Une version compatible avec les autres boîtiers Alpha est à l’étude. Aucune date de sortie n’a cependant été annoncée.

- Le site de Redrock Micro
- Une vidéo sur Youtube présentant le retroFlex-S

Article mis à jour le 11 février à 17h50 (disponibilités)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Plus on regarde ce gadget, plus on apprécie le travaille d’orfèvre que fait Alpa (sans « h », le constructeur suisse de caméras moyen-format adaptables à une multitude de dos argentiques ou numériques).
    Et on se dit que, pour le prix de quelques gadgets rétro comme celui-ci, on aurait une caméra modulaire, éternellement adaptable, pour la vie.

    Pour un machin comme Retroflex-S, l’évolutivité, c’est la vie.
    Jusqu’à plus d’informations, celle-ci paraît absente. Si tel est le cas, c’est un gadget mort-né.
    À ce prix, on devrait attendre un système adaptable et évolutif.

  • Quand on regarde le prix de ce "gadget" il y a de quoi tomber : plus cher que l’Alpha 5000 ou 5100 avec objectif !!!
    Alors je sais que la mode est au néo-rétro, que les "geek" adoreront sûrement, il suffit de regarder la photo de l’utilisateur potentiel, mais franchement c’est du délire.