Accueil du site > News > 21 millions de pixels chez Canon
Publié le
20 août 2007
Mis à jour le
22 août 2007
Par

21 millions de pixels chez Canon

Quelle meilleure occasion que le vingtième anniversaire de la série des reflex EOS pour annoncer un EOS 1Ds MarkIII avec un capteur de 21 millions de pixels !

À tout seigneur, tout honneur, l’EOS 1Ds MarkIII coiffe la gamme avec l’ambition d’attirer à lui les professionnels qui pratiquent encore le moyen format argentique, pour la publicité ou le studio. Il faut dire, qu’à 8 449 €, il est très compétitif avec les dos numériques de 22 Mpxl, tout en offrant une souplesse d’emploi bien supérieure.

Une électronique complètement revue

Canon a développé un capteur Cmos de 3è génération, avec 21,9 millions de pixels, dont 21,1 effectif, doté de 8 canaux de lecture pour transférer plus rapidement les informations vers la paire de processeurs Digic III. La sensibilité va de 100 à 1 600 Iso, avec des extensions à 50 et 3 200 Iso. Les deux processeurs gèrent toutes les fonctions de l’appareil, avec un traitement interne sur 14 bits et la capacité indique Canon, de rafales à 5 im/s sur 56 Jpeg. On retrouve le sRaw au quart de la définition (5,2 Mpxl) complétant le Raw classique.

L’interface USB est dotée d’une gestion UDMA des entrées-sorties, en accord avec les récentes cartes mémoires ultrarapides. On le comprend quand un Raw pèse 25 Mo !

Le traitement des hautes lumières bénéficie d’une extension de 1 IL, comme sur le 1D Mark III, par le code Fn II-3. L’affichage des Iso présente alors une typographie différente, pour signaler l’enclenchement de ce mode, et la sensibilité démarre à 200 Iso, avec un traitement un peu plus long et une petite perte dans les zones les plus sombres. Les capteurs d’exposition et de mise au point ont changé. Le premier travaille sur 63 zones et évalue l’exposition sur 2,4 % en mesure ponctuelle et 8,5 % en mesure sélective. Le capteur AF, lui, dispose de 19 collimateurs principaux assistés par 26 collimateurs auxiliaires, qui affinent le travail en mise au point avec suivi.

Une fiabilité renforcée

Canon a voulu son modèle encore plus fiable. Le boîtier est en alliage de magnésium, avec un grip étanche et des joints partout, même la griffe porte-flash est traitée, pour asurer la protecton avec le Speedlite 580 EX II. Le système de nettoyage du capteur, par vibrations ultrasoniques du filtre passe-bas, peut être prolongé par un traitement logiciel, qui utilise une cartographie des poussières du capteur. L’obturateur est endurci, avec 300 000 déclenchements garantis.

L’ergonomie

Elle repose sur la fameuse molette dorsale et le mini joystick de navigation, venant compléter la molette située au-dessus du grip et de nombreuses touches d’accès direct. L’afficheur LCD de 3 pouces, avec un angle d’incidence de 140°, présente 230 000 pixels. Il est employé pour la visée directe, accessible par la touche placé au centre de la molette dorsale. Les menus ont repris la structure de leurs homologues de l’EOS 1D Mark III, avec des onglets de couleurs. Enfin, il faut signaler la visée exceptionnellement grande et d’une remarquable luminosité. Elle offre un taux de couverture de 100 %.

- Vous voyez sur cette animation les neuf menus principaux, chacun identifiés par des onglets de couleurs, selon qu’ils concernent la prise de vue, la consultation ou le paramétrage.


- En mode visée directe, vous pouvez afficher une grille de composition comme ici et, si nécessaire, des repères de cadrage au format 1:1, 4:5 ou 6:7 par exemple.


- Un écran informe de la capacité résiduelle du nouvel accu LP-E4, de type Li-ion, qui assure jusqu’à 1 800 déclenchements selon Canon. Il informe du nombre de photos prises depuis la dernière charge.

- L’EOS 1Ds Mark III propose de sauvegarder les photos en Raw, en sRaw (définition réduite), en Jpeg ou selon une combinaison du Raw et du Jpeg.

- En lecture, l’appareil dispense des données sur la prise de vue et l’image, ainsi que l’histogramme des niveaux de luminosité et, sur un autre écran, les histogrammes RVB.

- Le dessus montre un afficheur LCD monochrome de contrôle et une série de touches assurant de nombreux réglages opérationnels en direct, sans passer par les menus.

Le boîtier sera vendu 8 449 € à mi-novembre. À l’occasion, Canon a lancé un nouveau logiciel, Picture Style Editor, pour préparer des styles d’images sur l’ordinateur. L’EOS 1Ds Mark III est livré avec EOS Utility 2.2 et Digital Photo Professional 3.2, qui corrige maintenant les aberrations chromatiques, le vignettage et la distorsion pour certaines optiques EF.

Les principales caractéristiques

- Capteur Canon plein format Cmos 21,9 Mpxl rééls et 21,1 Mpxl effectif
- Définitions : 5 616 x 3 744, 4 992 x 3 328, 4 080 x 2 720 et 2 784 x 1 856 pixels en Jpeg, 5 616 x 3 744 en Raw et 2 784 x 1 856 pixels en sRaw
- Cadence 5 im/s sur 56 vues Jpeg, 12 Raw ou 10 Raw + Jpeg
- Deux processeurs Digic III (traitement sur 14 bits)
- 100-1 600 Iso (extensions à 50 et 3 200 Iso)
- Plage de sensibilité ISO étendue (50 –3200 étendu)
- Mesure multizone (63) ou sélective ou ponctuelle
- Vitesses de 30 s à 1/8000e
- Synchro flash au 1/250ème avec Speedlite, au 1/125ème sinon
- Autofocus à 19 collimateurs de type croisé, avec 26 collimateurs d’assistance
- Écran LCD 3 pouces (230.000 pixels) avec visée directe
- Système EOS de nettoyage du capteur intégré
- Obturateur garanti pour 300 000 déclenchements
- Styles d’image
- Compatibilité GPS
- Lecteur de Compact Flash et de SD
- Enregistrement sur disque dur via l’USB high-speed

Le site de Canon

ET AUSSI : L’EOS 40D succède à l’EOS 30D Trois optiques signées Canon 12 Mpxl pour le G9 de Canon

→ Réagir à cet article

Les commentaires liés à cet article

Publicité
Publicité
Qui sommes-nous ?

Image Media a pour but de promouvoir la photographie et sa pratique.
Elle édite le magazine mensuel www.LemondedelaPHOTO.com, le site www.lemondedelaphoto.com et a publié en 2008 le livre « Sauvages ». Image Média produit également des reportages photo exclusifs « les expériences digitales » pour le compte d’éditeurs tiers et intervient également dans la conception et la réalisation de supports (consumer magazine, vidéos, CD Rom et/ou DVD Rom, etc) dans l’univers de la photographie.

Mentions légales

- Image Média est une société de presse indépendante fondée en mars 2007, enregistrée sous le numéro RCS PARIS 497 888 040

- Directeur de la publication : M. Vincent Trujillo
- Forme juridique : SAS - capital 37 000 €
- Siège Social : Image Media - 9 Cité de Trévise 75009 Paris
- Contact :

Conformément à la loi informatique et liberté du janvier 1978 vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant .Vous pouvez recevoir des informations d’Image Média, si vous ne le souhaitez pas il vous suffit de nous écrire à l’adresse suivante :

- Hébergeur du site : Galacsys 19 rue de Rambouillet - 78720 Dampierre
- Développement informatique : Gregory Fabre avec http://resaction.com
- N° commission paritaire (CPPAP) : 1212 W 90659