Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Nikkor 35 mm F1,4 et 200 mm F2

15/09/2010 | LAURENT KATZ

Nikon poursuit l’extension de sa gamme optique professionnelle avec deux focales fixes extrêmement lumineuses qui vont magnifier l’usage de ses reflex experts.


Le moins onéreux des deux, l’AF-S Nikkor 35mm F/1,4G est quasiment proposé à un prix d’ami, 2 089 €, en novembre, si on le compare à celui de l’AF-S Nikkor 200mm f/2G ED VR II… qui ne vaut pas moins de 6 559 €, en octobre ! Un tarif qui peut étonner, mais quand il faut être dans les meilleures conditions techniques possibles pour ramener LA photo, il faut en passer par là. Une photo qui ne sera peut-être pas vendue bien cher. C’est sans doute un problème majeur pour bien des professionnels que d’avoir à sortir des images de plus en plus étonnantes, dans n’importe quelles conditions avec un matériel coûteux quand les amateurs peuvent aussi réaliser des clichés de qualité… Mais c’est un autre débat.

Le 35 mm n’a pas la ligne twiggy d’un pancake ! Une ouverture de F1,4 offre un confort extraordinaire, et surtout l’assurance, en diaphragmant un peu, d’obtenir un niveau qualitatif élevé pour une ouverture encore importante. Si la stabilisation est absente, l’objectif est techniquement évolué : traitement Nano Cristal, lentille asphérique, distance de mise au point minimale assez basse (30 cm). Une optique, pas si loin d’une focale standard sur un plein format (couverture d’un 52,5 mm sur un reflex DX), mais ouvrant un peu plus le regard.


Avec le 200 mm, on entre dans un autre monde, celui du téléobjectif moyen. Enfin par la focale, car pour le reste, c’est plutôt du superlatif, pas seulement par le prix. Par l’ouverture de F2 déjà. Par le poids ensuite : 2,9 kg. Et la formule optique en treize lentilles avec force verres à faible dispersion. Nano Cristal en prime. Un télé de rêve pour des gros plans de proximité : portraits serrés en bordure de scène lors d’un concert, photo de sport dans de petites salles. Et même la photo animalière à l’aube. Avec un APS-C de 16 Mpxl (comme l’attendu successeur du D300s), l’appareil couvre comme un 300 mm. Avec un plein format D3x (24 Mpxl), il y a une certaine marge pour recadrer. Et donc matière à ramener de bonnes images lorsque l’on se rapproche un peu des animaux.

AF-S Nikkor 35mm F/1,4G

- Monture : F
- Formule optique : 10 éléments (1 asphérique, Nano Cristal), 7 groupes
- Pare-soleil : oui
- Tropicalisation : oui
- Motorisation : SWM
- Stabilisation : -
- Ouverture minimale : F22
- Diaphragme : 9 lamelles
- Diamètre filtre : 67 mm
- Distance minimale de mise au point : 0,3 m
- Dimensions (L x ø)  : 89,5 x 83 mm
- Poids : 0,6 kg

AF-S Nikkor 200mm f/2G ED VR II

- Monture : F
- Formule optique : 13 éléments (3 ED, 1 Super ED, Nano Cristal), 9 groupes
- Pare-soleil : oui
- Tropicalisation : oui
- Motorisation : SWM
- Stabilisation : VR II
- Ouverture minimale : F22
- Diaphragme : 9 lamelles
- Diamètre filtre : 52 mm
- Distance minimale de mise au point : 1,9 m
- Dimensions (L x ø)  : 203 x 124 mm
- Poids : 2,9 kg

- Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo