Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

8 mm : fish-eye extrême

23/09/2009 | Bruno Calendini


8 mm F3,5 Cicular Fish Eye DG EX, 1/60e, F13, 200 Iso.
Photo : Bruno Calendini

Le 8 mm F3,5 Sigma déforme la vision au point de renvoyer une image complètement ronde sur un capteur full frame, en couvrant un angle de champ de 180°. Monté sur un EOS 50D (notre photo), le 8 mm devient un 12,8 mm (éq. 24 x 36) et le cercle n’est plus complet, sa circonférence n’apparaissant que dans les 4 angles de l’image. Ce type de visuel exagère les perspectives pour un rendu très spectaculaire.
La mise au point à 13,5 cm permet des plans rapprochés, pour des images très typées. Par exemple en portrait : les personnages aux visages déformés ressemblent alors plus à des caricatures qu’à des humains. L’effet est saisissant, mais vite rébarbatif. À consommer avec modération.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP