Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Alien Skin Exposure X2 : mise à jour avec calques

31/03/2017 | LAURENT KATZ

Un pinceau de correction, de nouveaux rendus prédéfinis et une recherche basée sur les métadonnées sont aussi au programme de cette mise à jour. Tour d’horizon…

Avec la version X2, Alien Skin avait introduit un pinceau corrigeant les petits défauts et agissant au besoin comme un outil de clonage. De nouveaux rendus prédéfinis (effet de brume, dominantes colorées, bichromie…) personnalisables, la correction de la distorsion et une palette Historique complétaient les fonctions de retouche et de créativité. Une recherche fondée sur les métadonnées est venue enrichir l’aspect organisationnel.

JPEG - 282.2 ko
La gestion des calques, principale nouveauté de la mise à jour, permet de placer chaque ajustement dans un calque spécifique, avec masque de fusion (cliquer pour agrandir).

Finalement, il a fallu attendre la version 2.5 pour voir arriver un outil majeur jusque-là absent : la gestion des calques. Pas vraiment pour pratiquer le photomontage, mais pour offrir une autre dimension à la retouche non destructive. Tous les réglages sont applicables par le biais d’un calque d’ajustement avec un masque de fusion qui assure une application localisée, mais le mode de fusion est absent. Les effets sont maintenant empilables, désactivables à la demande ce qui rend la comparaison entre deux variantes d’un même rendu ajusté différemment des plus commodes. Comme pour chaque mise à jour, de nouveaux rendus apparaissent : Vintage Platinum, Border overlays, Bright

JPEG - 260.7 ko
Ici, un rendu Platinium a été appliqué et personnalisé par un masque de fusion, pour faire réapparaître l’image estompée dans la bordure (cliquer pour agrandir).

L’application des rendus prédéfinis ou personnels est affinée, puisqu’une boîte de dialogue précise lesquels des ajustements participant à la transformation de l’image doivent être appliqués ou copiés pour une affectation à une autre photo.

JPEG - 149.9 ko
La copie des ajustements pour une application à une autre photo est ajustable calque par calque (cliquer pour agrandir).

La manipulation des fichiers évolue, avec l’introduction de l’heure de capture lors du renommage et la disposition de gabarits d’exportation pour répartir les images dans plusieurs sous-dossiers. La fonction de partage gagne en productivité, une même photo pouvant être envoyée vers différents réseaux de partage, avec des réglages différents, par le biais de profils d’exportation. Le logiciel en fournit plusieurs pour Facebook, Tweeter, Instagram, 500px, ZnFolio, SmugMuf, Miller’s, WHCC.

JPEG - 191.9 ko
Des recettes d’exportation précisent le réseau de partage, le nom, la taille du fichier et son format. Et indique quelles métadonnées doivent être transmises (cliquer pour agrandir).

La version 2.5 prend en charge les moniteurs haute définition, comme elle le faisait auparavant pour les écrans de type Retina de l’univers Apple. De nouveaux appareils photo sont pris en charge, comme les Canon 5D Mark IV et 80D ou encore les récents Fujfilm et Nikon – une trentaine de modèles en tout -, ce qui intéressera surtout ceux qui travaillent directement avec la version autonome. Ceux qui passent par le plug-in bénéficieront de la conversion et des corrections de Camera Raw, ceux qui emploient un logiciel comme CaptureOne Pro gagneront à y effectuer le développement et appeler Exposure X2 comme logiciel extérieur.

La mise à jour est gratuite pour les possesseurs de la version 2. Une version d’essai valable 30 jours est téléchargeable ici. Sinon, les nouveaux entrants sont facturés 149 $, voire 99 $ s’ils disposent de la licence d’une version antérieure, y compris celle de la version un.

- Le site d’Alien Skin

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP