Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Avalanche Cyme : passerelle Aperture-Lightroom

03/02/2020 | LAURENT KATZ

Existe-t-il encore des bibliothèques Aperture en souffrance ? Sans doute puisque la récente société Cyme consacre la première version d’Avalanche à la transcription vers Lightroom Classic CC de ses catalogues d’images venant du passé de l’imagerie numérique. Sur fond d’IA, faut-il s’en étonner ?

Avalanche. Cyme. On voit bien que la montagne tient une place privilégiée dans le cœur des fondateurs d’Avalanche. Leur première production, surtout dans sa version 1.0, ne va sans doute pas leur apporter la fortune, tant son objet est limité. Mais elle va s’ouvrir à la récupération de bibliothèques d’autres logiciels. L’avis est demandé aux internautes sur le site pour des conversions entre les différents catalogueurs : Aperture, Photos, CaptureOne Pro, Lightroom Classic CC, Luminar, ON1 Photo Raw, laissant le choix d’indiquer Autre pour ceux qui ne sont pas dans la liste, par exemple ACDSee Photo Studio. Et un autre logiciel est en préparation, Peakto (Peak pour rester dans le vocabulaire de la montagne, puisque sa traduction est « sommet », alors que Peek qui se prononce pareil signifie « aperçu ») vraisemblablement pour avoir une vue unifiée de ses photos quelle que soit leur localisation. En tout cas, c’est l’objectif qu’ambitionne d’atteindre la jeune entreprise, cherchant aussi à insuffler l’analyse du contenu par l’IA et la sauvegarde. Comme une sorte de méta-cataloguer englobant tous les autres.

J’aurais bien aimé prendre en main le logiciel, mais ayant récemment lobotomisé un iMac pour le ranger dans un carton, je n’ai plus de bibliothèque Aperture. Fureter sur le web donne accès à des versions qui n’ont rien d’officiel, mais hélas encore, la dernière version de macOS est incompatible avec le logiciel de catalogage et de traitement Apple, lancé en février 2010 et sorti du marché en juin 2014.Cyme, lui, tourne a minima sous macOS 10.14 Mojave, l’éditeur travaillant à une adaptation à macOS 10.13 Sierra. Si le site de l’éditeur est en anglais, le logiciel est francisé.

Il existe déjà un convertisseur intégré à Lightroom Classic CC, mais il ne reprend pas les retouches non destructrices effectuées sur les Raw, alors que Cyme le fait sur la base de techniques d’intelligence artificielle, pas toujours parfaites en général. Des évolutions de la v.1 sont prévues, par exemple pour gérer les options Tons de chair et Gris naturel de la balance des blancs d’Aperture, ou pour refléter la structure des Albums imbriqués dans les Projets. Et améliorer l’IA pour la reprise des ajustements.

PNG - 192.5 ko
Cyme affiche des statistiques après analyse du catalogue à convertir.
(document Cyme)

Avalanche reprend les Albums, mais pas les Albums intelligents, la conversion des versions Maitre et secondaires, des piles, des personnes détectées et identifiées, des balises de rejet-acceptation et de couleur, des étoiles, de la hiérarchie des mots-clés, des IPTC et Exif. L’apprentissage machine lié à l’IA sert à transcrire la température de couleur et la teinte, l’exposition, le contraste, l’éclat, la saturation, les réglages du noir, du blanc, des hautes et basses lumières, les courbes tonales, la conversion noir et blanc. En revanche, rien sur les rendus prédéfinis et les Luts. Les images transférées et ayant fait l’objet d’ajustements sont placées dans des collections spécifiques, pour contrôle.

La navigation porte sur les catalogues présents dans les mémoires de masse (disque dur, SSD, clé…) connectées et un fichier au format CSV, facilement repris dans un tableur, détaille des erreurs rencontrées à l’issue de la transcription. À signaler que l’exportation vers Lightroom Classic CC est remplaçable par une exportation vers une structure de dossiers, sur le disque dur, reflétant l’organisation Aperture.

Une version d’essai est disponible ici, sinon, la licence perpétuelle est vendue 59 €, incluant de futures mises à jour ouvertes sur des photothèques d’autres catalogueurs, en entrée seulement (Luminar, Photos et CaptureOne dans un premier temps). D’autres versions d’Avalanche sont en précommande, avec CaptureOne et Luminar comme photothèque cible, pour respectivement 49 € en tarif promotionnel de prévente. Enfin, un Avalanche universel est aussi en précommande, pour 99 € contre119 €.

- Le site de Cyme

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP