Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

[MDLP #18] : Compléments au test du Pentax K-7

16/07/2009 | LAURENT KATZ

17/07/2009 – Pour compléter le test du récent reflex de Pentax, qui a fait l’objet d’un traitement spécial dans le numéro d’été du Monde de la Photo (N°18), au sein d’un comparatif de kits reflex experts, voici des commentaires supplémentaires.



Vous trouverez une description du boîtier et la fiche technique ici et une présentation des réglages à cette adresse.

Retrouvez le test complet du Pentax K-7 et son zoom DA 18-55mm F3,5-5,6 AL WR dans le N°18 du magazine LemondedelaPHOTO.com. Au sommaire :
- 50 PAGES : TOUT SAVOIR SUR LE RAW
- LE CAHIER PRATIQUE 100% RETOUCHE
- GRAND CONCOURS PHOTO ÉTÉ 2009
- COMPARATIF : QUE VALENT LES KITS EXPERTS ?
- TECHNIQUE PHOTO : L’ART DE L’EXPOSITION
- HORS CHAMP : LES MODES SCÈNES
- MIEUX UTILISER : LES STYLES D’IMAGES CANON
- ASTUCES PHOTOS : OSEZ LE GLAMOUR
- GUIDE : LA TENTATION DU VOYAGE
- TEST : PANASONIC LUMIX DMC-GH1
- TEST : SIGMA DP2

Notre avis

Pentax vient de sortir un sacré boîtier, qui offre des atouts que l’on trouve plutôt sur les reflex professionnels : visée à 100% et boîtier tropicalisé. Plus un capteur Cmos de 15 Mpxl, un bruit de déclenchement raisonnable, une gestion satisfaisante de la sensibilité jusqu’à 1 600 Iso, des molettes et des touches ergonomiques.

L’antipoussière inefficace du K20D et son autofocus parfois à la ramasse sur des sujets mobiles ou manquant fortement de contraste ont laissé place à de nouvelles technologies. L’antipoussière fait maintenant vibrer le filtre placé devant le capteur et le module d’autofocus, le Saphox est en progrès. Pas encore assez pour la mise au point, mais l’exploitation des objectifs SDM est bien meilleure sur ce critère. Et puisque l’on parle d’optiques, il faut mentionner évidemment toutes les focales fixes dites pancake (15 mm, 21 mm, 35 mm macro, 40 mm, 70 mm) qui rendent l’usage du K-7 plus que plaisant, surtout en photo de rue quand une optique discrète est moins agressive.

Les usages du Pentax K-7 sont nombreux, mais il montrera quand même ses limites en photo sportive face à un Nikon D300, tant en cadence qu’en autofocus. Mais le prix (officiel !) n’est pas le même. Tout n’est pas encore parfait. Pour la vidéo, on voit bien que ce mode n’est que balbutiant sur les reflex et ne correspond qu’à des usages typés, loin de l’universalité d’un caméscope.

On escompte bien quelques mises à jour de firmware, pour améliorer encore la gestion du bruit et l’autofocus, pallier les lacunes du correcteur d’aberrations, voire, soyons fou, apporter la création d’un menu utilisateur et multiplier les configurations mémorisable. Mais il faut reconnaître que le plaisir de photographier avec un tel engin reste entier, ce qui lui vaut un coup de cœur rédactionnel amplement mérité.

Verdict

Caractéristiques : 9

Voilà un modèle riche en fonctions et réglages pour moduler le rendu des photos, tant a priori qu’a posteriori et doté d’une bonne visée.

Qualité de fabrication : 8,5

Tropicalisation à tous les étages (boîtiers et zooms du kit), boîtier en magnésium, le K-7 inspire confiance malgré sa relative compacité.

Prise en mains : 8

Les menus mériteraient vraiment une refonte pour rendre accélérer l’accès à des paramètres précis, mais la manipulation du boîtier est vraiment agréable. Manque juste le LCD orientable !

Qualité photographique : 8

Si elle n’est pas au niveau des meilleures (bruit, correction des aberrations), elle reste d’un très bon niveau, d’autant que le capteur Cmos de Samsung est une réussite.

Rapport qualité/prix : 7,5

Il est déjà bon et va se bonifier au fil du temps, quand les stocks seront pleins et que la concurrence jouera à plein… sans compter que les prix s’effilochent au fil du temps.

Note globale : 8,5

Coup de cœur rédaction : oui

Points forts

- Tropicalisation du boîtier
- Visée 100 %
- Ergonomie opérationnelle
- Pilotage de flash sans fil
- Autofocus rapide et opérant en faible lumière
- Gestion du bruit
- Stabilisateur efficace
- Table lumineuse incorporée
- Système antipoussière efficace

Points faibles

- LCD non orientable
- Encore quelques problèmes d’autofocus
- Ergonomie des menus
- Correcteur d’aberration inefficace
- Réactivité en mode LiveView
- Logiciel de conversion lent

La galerie du bruit


- Extrait à 100 Iso

- Extrait à 200 Iso

- Extrait à 400 Iso

- Extrait à 800 Iso

- Extrait à 1 600 Iso

- Extrait à 3 200 Iso

- Extrait à 6 400 Iso

Les prix

- 1249 € nu
- 1349 € avec 18-55 mm WR
- 1 599 € avec 18-55 mm WR et 50-200 mm WR
- 1 649 € avec 16-45 mm
- 1899 € avec 17-70 mm SDM
- 2 199 € avec 16-50 mm SDM
- 3 299 € avec 16-50mm SDM + 50-135mm SDM

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP