Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Capteur Sony IMX661 : 128 Mpxl d’un coup !

19/03/2021 | LAURENT KATZ

Les capteurs ne servant pas qu’à la photo, des multitudes d’imageurs à visée scientifique, industrielle et technique sont développés, par Sony notamment qui annonce un modèle grand format, à la définition élevée et fonctionnant en mode global shutter (acquisition globale).

Pour avaler une image, deux types de capteurs sont employés. L’un capture la lumière ligne après ligne : c’est une acquisition progressive par balayage, l’autre enregistre la scène d’un coup, comme notre œil. La première technique est employée dans nos appareils photo et contribue à la venue d’un inconvénient disgracieux quand le sujet est en mouvement rapide, le redouté rolling shutter qui est plus ou moins important selon les vitesses d’acquisition du capteur et de déplacement du sujet. Il se traduit typiquement par la transformation en oblique des lignes perpendiculaires et même par des déformations inattendues quand l’objet comporte des parties mobiles (les hélices d’un avion, les ailes d’un insecte en vol…). Normal, car le sujet se déplace pendant qu’il est enregistré ligne par ligne, même si l’acquisition est hyper rapide. Avec la capture globale, le phénomène disparaît et c’est pourquoi les capteurs qui en relèvent sont indispensables aux systèmes de reconnaissance de forme ou de contrôle qualité, quand une pièce défile sur un tapis roulant dans sa phase de fabrication.

Avec le futur capteur IMX661, dont les échantillons pour évaluation seront disponibles en avril, on n’est pas dans le genre minimaliste. Sa taille est proche de celle du moyen format (56,73 mm de diagonale pour 46,2 mm x 32,9 mm), le nombre de pixels aussi : 127,68 précisément avec des photosites de 3,45 μm. Malgré cela, la vitesse d’acquisition est impressionnante : 12,9 im/s en 14 bits, 19,6 im/s en 12 bits et 21,8 im/s en 10 bits. Le capteur est associé à de nombreux traitements du signal, pour la synchronisation avec une horloge externe, la capture d’une région réduite du capteur, le regroupement de pixels (pixel binning), la compression tonale, l’exposition multiple… Faut-il préciser que les appareils auxquels ce capteur est destiné n’ont rien à voir avec les hybrides moyen-format, une catégorie de matériels que Sony n’explore pas pour ses propres production d’hybrides, laissant à d’autres, Fujifilm par exemple, le soin d’intégrer ses capteurs moyen-formats.

- Le site de Sony

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP