Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Céline Jentzsch : « Il s’agit d’un nouveau mode de vie, de nomade, qui nous apprend à revenir à l’essentiel »

20/01/2021 | Sandrine Dippa

En 2017, Céline Jentzsch, candidate MDLP, remportait le Prix du Public des Zooms. Lors d’un entretien réalisé dans ce cadre, elle évoquait un projet de voyage au long cours à bord d’un véhicule aménagé avec son compagnon, le photographe Samuel Bitton. Le duo vient de dévoiler la première vidéo de leur périple réalisé sur les routes hivernales du Grand Nord scandinave et des pays baltes. L’occasion pour MDLP de prendre des nouvelles et d’évoquer cette aventure avec les deux photographes.

Le Monde de la Photo : En 2017, vous avez remporté le Prix du public des Zooms avec votre série Auprès de mon renne. Quelles ont été les retombées sur votre activité de photographe ?
Céline Jentzsch : J’ai été très honorée de remporter ce prix. Il m’a donné la possibilité d’exposer au Salon de la photo à Paris et au CP+ de Yokohama au Japon, l’année suivante. À cette occasion, j’ai pu échanger avec des partenaires de Nikon et en décembre 2019, ils m’ont mandaté pour tester un objectif de voyage, un prototype de la série Z, le Nikkor Z 24-200 mm f/4-6,3 VR, et d’en faire la campagne publicitaire au niveau mondial. J’ai choisi Zanzibar comme destination pour la diversité des sujets et le climat de fin d’année qui me permettait de réaliser quelque chose haut en couleur. Le cahier des charges des ingénieurs Nikon était long et strict, mais ça a été une merveilleuse opportunité. J’ai adoré travailler de cette manière.

JPEG - 34.2 ko
Photo : Céline Jentzsch

Le Monde de la Photo : Lors de notre dernière rencontre, vous évoquiez votre projet photo autour d’un voyage au long cours avec votre compagnon. Quelle est la genèse de ce travail dévoilé il y a quelques jours via une vidéo postée sur votre chaîne YouTube ?
Céline Jentzsch : Samuel et moi avons tous les deux déjà beaucoup voyagé, mais jamais plus de trois ou quatre semaines d’affilée. Nous nous sommes rendu compte que cette manière de voyager nous forçait trop souvent à survoler les choses. Certes, en quelques jours, il est possible de réaliser un beau travail photographique néanmoins, nous voulions nous ancrer davantage dans les cultures des pays que nous visitions pour mieux les comprendre, mieux apprendre d’elles et tisser des liens plus profonds avec les autochtones. Nous étions convaincus que le voyage au long cours nous permettrait d’être davantage en phase avec la vie locale, de sortir des sentiers battus, et de prendre plus de temps lorsque nous rencontrons un sujet qui nous tient à cœur. Ce projet comporte deux aspects distincts et complémentaires à la fois : celui personnel et celui professionnel. Il s’agit d’un nouveau mode de vie, de nomade, qui nous apprend à revenir à l’essentiel, à ralentir et à s’ouvrir. Étant tout les deux photographes professionnels, le voyage nous permet aussi d’alimenter notre travail photographique, artistique et vidéographique. Nous avons déjà un fil conducteur d’un projet à plus long terme, mais c’est encore trop tôt pour le dévoiler. Nous devons encore laisser au voyage lui-même décider des détails.

Le Monde de la Photo : Comment avez-vous préparé votre périple ?
Céline Jentzsch : Nous avons commencé à rêver de ce projet il y a plus de 6 ans. Il a fallu réfléchir au mode de voyage qui nous convenait le plus. Partir avec un véhicule tout terrain est très vite devenu l’option la plus appropriée de par sa polyvalence et la liberté qu’il nous offre. Nous sommes partis d’un véhicule doté d’une cellule vide que nous avons entièrement aménagée selon notre mode de vie et de nos contraintes. Dans 6m2, tout doit être réfléchi et optimisé ! La préparation de ce premier voyage en lui-même, c’est-à-dire l’itinéraire, fut plus que succincte. Nous aimons l’idée de laisser le voyage guider lui-même nos pas au gré des envies et des rencontres. Tant que nous voyageons en Europe, cela reste assez facile, car nous ne sommes pas contraints de prévoir des visas ou autres autorisations de passage en douane avec le véhicule. Lorsque nous sortirons de l’Europe, des contraintes supplémentaires s’imposeront telles que les durées maximales de séjour dans les pays et les démarches administratives. Nous sommes néanmoins convaincus que la spontanéité doit rester le maître mot dans une telle aventure. Nos premiers mois de voyages nous l’ont déjà confirmé. En Lettonie, par exemple, la découverte d’un marais, dont nous n’avions jamais entendu parler, nous a tellement séduits que nous avons fini par y rester une semaine entière, afin d’en profiter pleinement et d’attendre de belles lumières pour le photographier. Vous pouvez d’ailleurs le voir dans la vidéo publiée sur notre chaîne Youtube. C’est donc tout l’intérêt de voyager avec son propre véhicule sans limites de temps. Lorsque nous trouvons un lieu avec beaucoup de potentiel visuel, ou un lieu dans lequel nous nous sentons bien, nous savons que nous pouvons nous permettre d’y rester.

JPEG - 73.5 ko
Photo : Céline Jentzsch

Le Monde de la Photo : Au vu de ces conditions de voyage, pour quel matériel avez-vous opté ?
Céline Jentzsch : Voyager en véhicule donne la possibilité d’emporter beaucoup de matériel, ce qui est plus difficile par avion, par exemple. Nous sommes tous les deux équipés de matériel Nikon. J’utilise le D850 et sa gamme de zooms, allant du 14 mm au 200 mm, f/2,8. J’ai également quelques objectifs fixes que j’aime utiliser au quotidien, les 35 mm, 50 mm, 85 mm et 105 mm. J’aime chacune de ces focales, mais bien souvent, avant même de sortir, je décide déjà quels objectifs je vais emporter avec moi et ceux que je vais laisser. D’une part pour ne pas tout porter, mais aussi parce que j’aime resserrer le cadre et me concentrer sur un type d’image avec une focale en particulier.

Samuel Bitton : J’utilise également un boîtier D850 ainsi que des zooms, du 16 mm au 400 mm. Récemment je me suis aussi équipé d’un Nikon Z7 avec la même gamme de focales, toujours en zoom pour leur grande polyvalence. Comme je suis spécialisé en photographie de montagne, le poids et l’encombrement sont des critères essentiels pour moi. J’ai pu accompagner et filmer Céline lors du projet Nikon à Zanzibar en décembre dernier et la voir travailler avec la série Z m’a convaincu que l’hybride était désormais arrivé à maturité suffisante pour passer le cap. Je ne regrette absolument pas. Nous possédons également un petit drone, Mavic Pro 2.

JPEG - 15.5 ko
Photo : Céline Jentzsch

Le Monde de la Photo : Dans quelle mesure la crise sanitaire actuelle relative au Covid-19 a-t-elle modifié votre projet ?
Céline Jentzsch : Le projet en lui-même ne fait que commencer. Nous sommes partis en janvier 2020 vers les pays scandinaves pour profiter du plein hiver, mais hélas, comme nous l’expliquons dans la vidéo, nous avons rapidement dû nous rendre à l’évidence que ce sera une année de voyage difficile. Nous devions traverser la Russie pour nous rendre en Asie centrale, mais la fermeture des frontières nous a obligés à rentrer. Nous avons tout de même pu profiter de ce changement d’itinéraire pour découvrir les merveilles des pays baltes et nous ne le regrettons pas.

JPEG - 36.9 ko
Photo : Samuel Bitton

Le Monde de la Photo : Dans ce contexte, comment envisagez-vous la suite de cette aventure ?
Céline Jentzsch : Nous sommes de nature positive et nous nous réjouissons de pouvoir poursuivre ce projet en 2021. Il nous semble important également dans cette période de ne pas tout mettre en attente. Beaucoup de personnes nous suivent et c’est important pour nous de continuer à faire rêver les gens et les encourager à voir le monde avec un œil différent. Nous avons aussi la chance de vivre en Suisse, un pays tellement magnifique que nous ne sommes pas en manque de sujets ni de projets, pour continuer à vivre notre passion et en partager les résultats.

JPEG - 36.5 ko
Photo : Samuel Bitton

- Le site de Céline Jentzsch
- Le site de Samuel Bitton
- Odyssea Felicitas, la chaîne Youtube dédiée au projet

Crédit image d’accueil : Céline Jentzsch et Samuel Bitton

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MBP
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo