Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Cotton Carrier Strapshot : le reflex à la bretelle

12/06/2012 | LAURENT KATZ

Voilà une nouvelle déclinaison du système de fixation qui caractérise le système de portage Cotton Carrier, pour l’adapter aux bretelles de nos sac à dos.


Pour commencer, sachez que le Strapshot ne convient pas à n’importe quelle bretelle. Celle-ci doit comporter un passant ou une boucle, pour y insérer une sangle ajustable, qui va retenir la platine porte-appareil qui l’entoure fermement grâce à du Velcro. Cette sangle sert aussi à caler en hauteur l’appareil.

L’appareil photo, via une attache rapide en acier inoxydable, se cale sur la platine en fibre de carbone, via une ingénieuse configuration qui, une fois qu’il est en place, lui interdit de s’en désolidariser. En position verticale, un système de blocage empêche tout mouvement tant que le reflex n’est pas pivoté à l’horizontal. Pour le saisir, on le fait tourner dans un sens ou l’autre sur 90 ° et on le fait glisser vers le haut. La manœuvre inverse le met en position de repos.

Aujourd’hui, Cotton Carrier propose donc trois modes de portages reposant sur le même principe : un harnais, un holster de ceinture, une fixation pour bretelle. Le Strapshot n’est pas donné, il est vendu 85 €. Mais au cours d’une longue marche, il évite d’avoir son appareil ballottant sur le ventre ou le côté, le laissant à disposition immédiate. Et en bonus, une sangle de poignet est fournie.

- Le site du distributeur français Kerpix
- Le site de Cotton Carrier

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo