Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

DJI Mavic : nouvelles caméras volantes

27/08/2018 | MARC MITRANI

Ce n’est pas un, mais deux Mavic qu’annonce DJI pour remplacer le Mavic Pro, après deux ans de bons et loyaux services. Il n’en fallait pas moins pour succéder à ce qui fut l’un des premiers à être aussi performant dans le segment des drones grand public. Les Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom reposent sur le même châssis, mais diffèrent essentiellement par la caméra embarquée.

Le Mavic 2 Pro bénéficie directement du rachat d’Hasselblad par DJI, puisqu’il est équipé d’une caméra signée par le suédois. Celle-ci, baptisée L1D-20c, embarque un capteur type 1’’ 20 Mpxl ainsi qu’un objectif 28 mm f/2,8-11 (équivalent 35 mm). Il bénéficie d’un profil couleur 10 bits et de la technologie Hasselblad Natural Color Solution (HNCS) sensée améliorer le rendu colorimétrique. Il dispose d’un obturateur électronique (1/8000 - 8 s), d’une plage de sensibilités variant de 100 à 6400 Iso en vidéo et de 100-3200 Iso en photo automatique (100-12800 Iso en mode manuel). En plus du Jpeg, les photos peuvent être enregistrées en Raw (DNG).

On ne sait pas grand-chose du mode rafale si ce n’est qu’il permet de produire entre « 3 et 5 clichés », d’après la marque. La captation vidéo s’effectue en H.265 ou H.265 en 4K (3840 x 2160) 24/25/30p, 2,7K (2688 x 1512) 24/25/30/48/50/60p ou en Full HD (1920 x 1080) 24/25/30/48/50/60/120p. Les modes couleurs supportés sont le Dlog-M (10 bits) et le HDR (HLG 10 bits) tandis que le débit binaire max est de 10 Mbps.

La caméra du Mavic 2 Zoom est construite autour d’un capteur 1/2,3’’ 12 Mpxl et d’un objectif 24-48 mm f/2,8-3,8 (équivalent 35 mm). Ils s’agit à notre connaissance du premier drone grand public à être équipé d’un zoom optique qui pourra s’avérer utile pour filmer des animaux plus discrètement, par exemple. DJI exploite aussi le zoom pour deux fonctions intéressantes : Dolly Zoom afin de créer des effets « à la Hitchcock » et Super Résolution qui shoote neuf photos zoomées afin d’en produire une de 48 Mpxl par assemblage automatique. Les définitions et cadences de captation vidéo sont identiques à celles du Mavic 2 Pro ; le seul profil couleur supporté étant ici le D-Cinelike.
Pas de changement non plus pour les caractéristiques de l’obturateur électronique. En revanche, la plage Iso est prudemment revue à la baisse : 100 à 3200 Iso en vidéo et de 100-1600 Iso en photo automatique (100-3200 Iso en mode manuel) ce qui n’est guère étonnant compte-tenu de la taille du capteur. Le Raw (DNG) est supporté et le mode rafale est annoncé à « 3, 5 ou 7 images » sans plus de précision.

Côté technique, les deux drones ont été redessinés pour améliorer leur aérodynamisme, ce qui devrait, d’après le constructeur, réduire leur consommation électrique afin d’atteindre 31 minutes de vol. À noter que les couples moteurs + hélice ont été repensés pour réduire le bruit en vol ; le Mavic Pro Platinum avait déjà fait l’objet d’une modification des hélices par rapport au premier modèle.

Les deux appareils sont disponible dès aujourd’hui sur le site de DJI et chez les revendeurs spécialisés. Le Mavic 2 Pro vaut 1449 € tandis que le modèle zoom est proposé à 1249 €. Tous deux peuvent bénéficier d’un kit « Fly More » comprenant deux batteries supplémentaires, un chargeur multi-batteries, une sacoche de transport et un adaptateur allume-cigare.

Plus d’infos par ici.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP