Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Datacolor Spyder5 : un meilleur calibrage d’écran ?

07/04/2015 | Pascale Brites

La précédente version était âgée de plus de trois ans. Aujourd’hui, Datacolor procède au renouvellement de son offre en matière de calibrage d’écran. Et comme pour les générations précédentes, elle se décline en trois solutions basées sur un même colorimètre : Spyder5 Express, Spyder5 Pro et Spyder5 Elite.

À première vue, les principaux changements opérés par rapport au Spyder4 semblent être esthétiques et ergonomiques. Le nouveau colorimètre de Datacolor est intégré dans un boîtier un peu plus ramassé, un peu dans l’esprit des premiers modèles fabriqués par la marque. Il mesure environ 7 cm de haut et 7,5 de large. L’appareil dispose désormais d’un couvercle : celui-ci sert de contrepoids une fois le système ouvert, mais surtout, il protège les éléments optiques des poussières lorsque l’appareil n’est pas utilisé. Les ventouses qui permettaient de fixer la sonde Spyder4 à un écran ont été supprimées : il ne sera donc plus nécessaire de nettoyer leurs traces après le calibrage. Le colorimètre ne se fixant plus à l’écran, celui-ci demande d’être légèrement incliné pour que l’instrument de mesure reste bien en place pendant l’affichage des patchs. Autour des éléments optiques, une bande circulaire en feutrine assure le contact avec la dalle. Le Spyder5 possède en outre un pas de vis au format 1/4" pour le fixer sur un trépied.

En interne, la sonde reprend le système à sept filtres colorés initié avec le Spyder3 et reconduit sur le Spyder4. D’après les informations communiquées par le fabricant, le moteur optique aurait été revu pour une meilleure analyse des tons notamment dans les plus bas niveaux de luminance. Cette amélioration, quantifiée à « 55% de la réponse des tons » d’après le communiqué de presse de Datacolor, permettrait d’afficher des détails plus fins dans les ombres et par conséquent des gradations plus progressives. En pratique, le Spyder4 offrait déjà d’excellents résultats, difficile de dire si les améliorations apportées au Spyder5 seront aussi visibles que la marque semble l’indiquer.

C’est essentiellement du côté de l’offre logicielle que les trois solutions Spyder5 se distinguent.

La version Express est la plus simple et aussi la moins chère : elle est vendue 99 €. Elle propose un calibrage en quatre étapes avec l’affichage de messages d’aide pour les novices. Les réglages d’étalonnage sont fixes et l’évaluation avant/après de l’effet du calibrage est effectuée sur une image Datacolor.

La Spyder5 Pro propose quant à elle seize réglages cibles d’étalonnage. Cette solution permet d’intégrer une mesure de la lumière ambiante selon trois paliers et propose une solution de réétalonnage rapide qui divise par deux la durée d’un étalonnage initial, estimé à 5 minutes. Spyder5 Pro est vendue 149 €.

La version la plus évoluée, Spyder5 Elite, permet le calibrage des vidéoprojecteurs en plus des moniteurs de bureau ou d’ordinateurs portables. Elle propose un choix illimité de cibles d’étalonnage, cinq réglages de luminosité ambiante et une comparaison avant/après à partir des images de l’utilisateur. Cette solution permet également le calibrage de multiples moniteurs pour faire correspondre leurs réglages : c’est donc la seule adaptée à un graphiste travaillant sur plusieurs écrans. Elle est vendue 216 €.

- le site de Datacolor

Mise à jour du 8 avril 10h30 : une erreur nous a été signalée par Datacolor dans son communiqué de presse. Les tarifs des Spyder5 Express, Spyder5 Pro et Spyder5 Elite sont en réalité de 118€, 178€ et 259€.
Malheureusement, les solutions de calibrage écran ne passent donc pas en dessous de la barre symbolique des 100€, ni chez Datacolor, ni chez X-Rite qui propose le ColorMunki Smile à 102€...

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP