Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Des photos prises par un soldat inconnu développées plus de 70 ans après…

23/01/2015 | Benjamin Favier

Le site The Rescued Film Project est spécialisé dans la récolte de films anciens non développés : une galerie d’images inédites prises par un soldat durant la Seconde Guerre Mondiale vient d’être publiée.

C’est lors d’une vente aux enchères dans l’État de l’Ohio, en fin d’année dernière, que Levi Bettwieser met la main sur trente et une pellicules datant de la Seconde Guerre Mondiale, nous apprend le site petapixel.com.

Les photos auraient été prises par un soldat américain, selon le photographe. C’est lui qui est à l’origine du projet « The Rescued Film », qui consiste à récupérer de vieilles pellicules et à les développer avant que l’opération soit impossible. Levi Bettwieser recueille ainsi des tas de pellicules envoyées du monde entier. Peu importe leur état.

Sur la vidéo (en anglais), on le voit à l’œuvre sur ce fameux lot de pellicules âgées de soixante-dix à quatre-vingts ans. Il les vérifie une par une. Certaines portent une annotation : « Start of train trip » ; « Lucky Strike Beach » ; « Roll of French Funeral ». Quelques-unes sont enveloppées dans des lettres… La vidéo montre ensuite comment Levi Bettwieser procède, dans sa cuisine, de la mise en place sur la spirale qu’il insère dans la cuve, jusqu’au rinçage et séchage.

Une vingtaine de pellicules se révèle exploitable. Il est émerveillé par ce qu’il découvre. Les images sont parfaitement visibles, une fois scannées à partir du négatif. Il joue alors des fonctions « Courbes » et « Niveaux » : la moisissure rend le tirage en chambre noire trop périlleux. La plupart des clichés montrent des scènes de vie en groupe. On voit des troupes de soldats américains attendre sur un quai de gare, sortir d’une église, assister à une cérémonie à bord d’un bateau…

Ces trente et un rouleaux représentent sa plus belle « prise » à ce jour. Reste à connaître l’identité du photographe. Levi Bettwieser a l’intention d’envoyer des clichés aux adresses inscrites sur les lettres qu’il a retrouvées. Il ajoute qu’un visage revient souvent sur des photos prises en marge du groupe. Selon lui, il pourrait bien s’agir du fameux photographe, qui aurait demandé à des camarades de le prendre en photo à plusieurs occasions. Pendant que la recherche se poursuit, le copyright échoit au possesseur des films. Par ailleurs photographe féru d’appareils argentiques de tous formats, avant d’envisager une quelconque exploitation de ces photographies, il fait de cette quête un véritable sacerdoce.

- Crédits photos : © The Rescued Film Project

- Le site The Rescued Film Project

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP