Les 4 saisons du photographe 


Précédent Suivant Lien 

Des pixels on the rocks

samedi 8 mars 2008, par Bruno Calendini


Après plusieurs jours incroyablement chauds dans le sud de la France, une vague de froid s’est abattue sur quelques régions du pays entraînant des tempêtes de neige et des chutes vertigineuses de température. Page 21 du mode d’emploi du S5 Pro on peut lire que l’afficheur LCD du viseur présente parfois des problèmes d’apparence aux températures extrêmes. Page 33, Fuji prévient aussi que la batterie (comme toutes les batteries en général) peut se décharger prématurément par grand froid. Pour avoir amené le Fuji S5 pro en altitude (voir post du 30 septembre), j’ai pu vérifier que le boîtier était apte à déclencher sans aucun souci d’affichage à -15°C, alors qu’un autre reflex et un compact sollicités au même moment refusaient la mise sous tension, bloqués par le froid.

Kilimandjaro – Fuji S5 Pro + Nikon 12-24 mm f/4 - 1/25e sec. – f/22 - Lever du soleil à Stella point (5700 mètres). Il fait -15°C et le vent est glacial mais le Fuji déclenche aux premières lueurs du matin.

J’ai renouvelé l’expérience récemment en laissant volontairement dormir le S5 Pro dans ma voiture lors d’une nuit polaire ou le thermomètre descendit sous -10°C. Dès les premières sollicitations au lever du jour, le boîtier a fonctionné comme en plein été.

Fuji S5 Pro + Nikon AF-S 70-200 mm VR f/2.8 – 1/250e – f/4 – 200 ISO

Autre petit détail intéressant pour la photographie par temps froid : le bouton de mise sous tension, les molettes et les commandes du S5 Pro en général sont accessibles, volumineuses, bien crantées et biens placées. La trappe de la carte mémoire s’actionne facilement et s’ouvre largement ce qui n’est pas le cas d’autres modèles qui possèdent une vis papillon exigeant des doits de fées. A condition de ne pas porter des moufles, piloter le S5 Pro et changer de carte (CF) avec des gants est donc tout à fait envisageable.

Précédent Suivant Lien 

Réagir à cet article






Podcast
Déclencheur est le lien entre la passion pour la photo de Benoît Marchal et son enthousiasme pour le Web 2.0. MDLP*(Monde De La Photo) est heureux d’accueillir Benoît, l’auteur de ce podcast très réussi et plein de bon sens.
Écoutez le Podcast




Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | | | Le Monde De La Photo sur votre site Web !