Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

DynaOptics propose un zoom compact pour smartphone

01/10/2014 | Franck Mée

Les zooms, c’est encombrant. Les smartphones ont donc généralement des focales fixes ; c’est à ce problème que la jeune DynaOptics veut s’attaquer, avec une approche originale basé sur le décentrement de lentilles spéciales, permettant d’obtenir un zoom optique dans l’épaisseur d’un smartphone.

La course à la qualité photographique des smartphones se heurte à un défi de taille : ces produits doivent rester ultraplats pour se glisser dans une poche. Un smartphone de plus d’un centimètre d’épaisseur commence à perdre son attractivité pour certains clients… Or, construire un zoom optique classique, cela demande de l’épaisseur : le Samsung K Zoom, rare exemple de smartphone à zoom, fait ainsi pas moins de deux centimètres d’une face à l’autre.

Nouvelle entreprise basée à Singapour, DynaOptics propose une solution originale : plutôt que de déplacer des lentilles dans l’axe optique pour faire varier la focale de l’ensemble, ses chercheurs proposent de déplacer des lentilles latéralement. Bien entendu, pour que cela fonctionne, il faut que la focale des lentilles soit différente d’un bord à l’autre, ce qui peut justement être réalisé avec la technologie des verres asphériques moulés popularisée ces dernières années.

Sur le papier, l’idée est séduisante. Il reste toutefois quelques inconnues : d’abord, le niveau de zoom atteint – 2x sera mieux que rien, mais il est peu probable que ce système permette d’atteindre un zoom aussi élevé que celui d’un compact. Ensuite, le centrage d’une lentille dans un objectif a des implications sur l’axe optique, sur l’homogénéité de l’image et sur nombre d’aberrations : que deviendront aberrations chromatiques, coma et mise au point lorsque les lentilles du module se déplaceront latéralement ?

Notons que dans un questionnaire pour déterminer les priorités de développement, DynaOptics envisage aussi bien des objectifs multifocaux (par exemple, 35-70-105 mm, sans focales intermédiaires) que des zooms : nul doute que fixer la focale à des valeurs fixes permettrait de mieux contrôler ces phénomènes…

L’idée est en tout cas symptomatique de l’effervescence qui entoure actuellement la photo sur smartphone, qui se manifeste par l’arrivée de zooms optiques (Samsung K Zoom), de très haute définition permettant un recadrage sans perte (Nokia 1020) ou encore de capteurs de grande taille pour gagner en qualité d’image (Panasonic CM1). Tout cela est de bon augure pour la qualité photo de ces habitants de nos poches…

- Le site de DynaOptics

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP