Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Fujifilm X-A1 : moins de technique, plus de couleurs

17/09/2013 | Franck Mée

Après le X-Pro1, le X-E1 et le X-M1, Fujifilm poursuit lentement mais sûrement sa descente en gamme. Dernier venu, le X-A1 vient faire la jointure entre l’univers des compacts design colorés et celui des appareils à objectifs interchangeables.

Présentation

Depuis son arrivée sur le marché des compacts à objectifs interchangeables, Fujifilm a montré une volonté constante : toujours aller vers un plus large public. Le X-Pro1 était un objet limite luxueux, coûteux et parlant aux nostalgiques des télémètres ; le X-E1, un modèle expert encore haut de gamme ; le X-M1, un milieu de gamme adressé aux amateurs de design rétro.

Avec le X-A1, Fujifilm franchit le dernier pas : les photographes non-techniciens, ceux qui n’ont pas la nostalgie des années 70 et qui veulent un produit moderne et connecté.

Le boîtier est pourtant rigoureusement identique à celui du X-M1 : dimensions, formes, commandes, tout est repris, y compris l’écran orientable et la connexion WiFi. La principale différence : le X-A1 sera disponible en noir ou rouge, avec pour l’un une surface granuleuse à l’aspect plutôt moderne et pour l’autre un revêtement texturé façon cuir, à l’instar de celui trouvé sur le compact XF1.

Bien entendu, le coût a également été révisé dans une optique plus grand public : le X-A1 sera lancé à 579 € avec l’objectif 16-50 mm. Un kit double avec en plus le nouveau 50-230 mm sera également proposé pour 779 €.

Pour gagner 200 € sur le prix de vente, pas de miracle : Fujifilm a dû faire des économies. Elles sont cachées à l’intérieur : le X-M1 est le premier compacts à objectifs interchangeables de la marque à ne pas profiter d’un capteur X-trans. Son capteur, un 16 Mpxl au format APS, repose donc sur une matrice plus classique. Il conviendra de voir en test l’influence que cela aura sur la qualité d’image, mais il est probable que le piqué soit revu à la baisse et/ou que le moiré soit plus visible...

Bref, Fujifilm semble avoir ici sacrifié la qualité d’image sur l’autel de l’élargissement du marché. Reste à voir s’il parviendra à attaquer le NEX-3N, encore moins cher (mais dépourvu de WiFi et accompagné d’un 16-50 mm Sony plutôt moins convaincant que le Fujifilm)...

- Le site de Fujifilm

Fiche technique X-A1

- Capteur : Cmos Bayer APS-C, 16 Mpxl
- Monture : Fujifilm X
- Stabilisation : -
- Vidéo maxi : 1080p, 30 im/s, son stéréo
- Formats de fichier : Jpeg, Raw (RAF), Mov
- Écran : LCD 3", 920 kpts, orientable verticalement
- Viseur : -
- Modes d’exposition : P, A, S, M
- Sensibilités : 100 - 25 600 Iso
- Extension de dynamique : jusqu’à 400 %
- Vitesse : NC
- Rafale : NC
- Flash intégré : Pop-up, NG=7 (pour 200 Iso)
- Stockage : SD/SDHC/SDXC
- Positionnement : -
- Connectivité : WiFi (partage de fichiers, sauvegarde automatique)
- Accu : 7,2 V, 1 260 mAh
- Dimensions/poids : 116,9 x 66,5 x 39 mm / 330 g (avec accu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP