Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Fujifilm X-S1, le bridge sublimé

24/11/2011 | LAURENT KATZ

Désormais, plus que Canon, Nikon, Olympus, Panasonic ou Sony, c’est Fujifilm qui pousse l’art du bridge à ses limites, avec un modèle qui rappelle les très riches heures où s’affrontaient des modèles ambitieux.

LE HAUT DU PAVÉ


Le haut du pavé. Parlez aux anciens du DMC-FZ50 de Panasonic, et c’est la nostalgie qui surgit, quand le bridge était conçu avec des ambitions technologiques et ergonomiques élevées, parce que son prix était compétitif avec celui des reflex. Depuis, la donne a changé, mais le zoom surpuissant attire toujours. Ainsi que la qualité de fabrication. Le succès de l’X100 ayant montré à une industrie photographique, parfois sourde aux demandes, qu’un compact haut de gamme à 1 000 € avait une clientèle, il n’est pas étonnant que la marque se lance dans le bridge haut de gamme. Avec une fabrication qualitative puisque, c’est de mémoire une première, l’appareil est protégé contre les poussières et l’humidité, sans que l’on puisse parler de tropicalisation pour autant.

Un zoom soigneusement conçu. Difficile de ne pas être impressionné par le zoom et sa large bague caoutchoutée, pour faire varier les focales. L’optique Fujinon, d’une amplitude 26x, couvre, en équivalent 24 x 36, la plage 24 – 624 mm. Et l’Intelligent Digital Zoom double la valeur maximale par interpolation. Cette optique use de dix-sept lentilles en verre, avec quatre éléments asphériques et deux en verre ED. Son diaphragme comporte neuf lamelles pour soigner le bokeh. La macro descend à 30 cm, et même à 1 cm en Super Macro.

Un capteur connu. Le capteur est le même que celui du X10, un 2/3” de 12 Mpxl, en technologie Cmos EXR. Outre son fonctionnement standard, le regroupement des photosites procure des images à la dynamique tonale étendue ou en hautes sensibilités, avec une moindre définition. La vidéo Full HD, à 30 im/s en H.264, est à l’honneur et les rafales montent à 7 im/s pour des Jpeg à pleine définition et même à 10 im/s quand les Jpeg passent à 6 Mpxl.La visée passe par un EVF de 0,47” pour 1,44 Mpts, et pas un LCD un peu décevant : 460 kpts quand on en escompte le double, et une orientation sur le seul axe vertical.

La commercialisation est prévue pour le premier trimestre 2012, pour 699 €.

FICHE TECHNIQUE

  • Capteur : EXR Cmos 2,3 pouce, 12 Mpxl, format 4/3
  • Définitions maxi. : [4:3] 4 000 x 3 000 [3:2] 4 000 x 2 664 pixels [16:9] 4 000 x 2 248 [1:1] 2 248 x 2 248 pixels
  • Vidéo maxi. : 1080p (30 im/s, H.264)
  • Optique : F2,8-5,6/6,1 - 158,6 mm (24 - 624 mm)
  • Stabilisateur : Optique
  • Sensibilité : Auto, 100 - 3 200, 6 400 (6 Mpxl), 12 800 (3 Mpxl)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw
  • Espace de couleurs : sRGB, AdobeRGB
  • Mise au point : Auto, manuelle
  • Détection de visages : Oui
  • Mode macro : 7 cm - 3 m (GA), 2 m - 3,5 (Télé), 1 cm - 1 m (Super Macro, GA)
  • Zones de mise au point : nc
  • Mesure de l’exposition  : Multizone (256), pondérée, ponctuelle
  • Compensation d’exposition IL : +/-2 IL par 1/3
  • Bracketing d’exposition : +/-1/3, 1/2 ou 1 IL
  • Vitesse : 30 s à 1/4 000e
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scène (17), Auto, EXR
  • Mode rafale : 7 im/s (8 Jpeg en 12 Mpxl), 10 im/s (8 Jpeg en 6 Mpxl)
  • Retardateur : 2 ou 10 s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (6), mesurée (1), K (2 500 K - 10 000 K)
  • Bracketing balance des blancs : -
  • Réglage divers : Saturation, accentuation, contraste, simulation films, extension de la dynamique
  • Flash : 0,3 - 8 m (GA), 2- 4m (télé) à 800 Iso
  • Prise flash : sabot standard
  • Compensation éclair : NC
  • Visée : LCD TFT (0,47 pouce, 1,44 kpts, 100 %)
  • Moniteur : LCD orientable (3 pouces, 460 kpts, 100 %)
  • Mode vidéo : 1080p (30 im/s, H.264)
  • Mode de visualisation : Zoom, index, accès calendaire, visage
  • Stockage : SD/SDHC/SDHC, mémoire 26 Mo
  • Interfaces : Hi-speed USB/ AV, miniHDMI, microphone
  • Personnalisation : 3 configurations, 2 touches de fonctions
  • Divers : Panorama par balayage, super ralenti vidéo, horizon virtuel,
  • Alimentation : Accu Li-Ion
  • Logiciels : MyFinePix Studio (Windows), FinePix Viewer (Mac OS)
  • Accessoires fournis : Accsu et chargeur, sangle d’épaule, câble USB
  • Dimensions/poids : 135 x 107 x 149 mm/945 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP