Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

FUJIFILM

Fujifilm X-S10 : taille XS, performances XL

15/10/2020 | Benjamin Favier

Le X-S10 vient s’intercaler entre les X-T30 et X-T4. Il embarque la stabilisation sur cinq axes et dispose d’un écran monté sur rotule. En ligne de mire, une polyvalence éprouvée en photo et en vidéo.

Présentation

Une succession qui ne dit pas son nom ? Le X-S10, de par son gabarit réduit et son ergonomie, a tout pour prendre la relève du X-T30. Avec la stabilisation en plus, et un écran plus orienté vers un usage vidéo, deux points déjà observés lors du passage de témoin entre les X-T3 et X-T4. Au niveau des caractéristiques, nous sommes en terrain connu.

Stabilisation en interne

Après avoir logé un système de stabilisation sur cinq axes dans le X-T4, Fujifilm poursuit sur sa lancée et en fait de même sur un modèle situé dans une gamme inférieure. Pour une efficacité légèrement moindre d’après la marque (6 IL contre 6,5 IL sur le X-T4). Un mode de stabilisation d’image numérique (DIS) sera également accessible en vidéo, comme sur le X-T4. Nous ne savons pas encore si le gyroscope fonctionnera de concert avec la stabilisation OIS des optiques Fujinon, comme c’est le cas avec le X-T4.

LCD sur rotule

Tendance largement observée sur les appareils sortis récemment (Canon EOS R5/R6, Lumix S5, Sony A7c), l’apparition d’un LCD monté sur rotule : un attribut revendiqué sur le X-T4 pour mettre en exergue ses caractéristiques poussées en vidéo, ici reconduit sur un boîtier au pédigrée plus proche du X-T30.

PNG - 174.1 ko
Il sera possible de déporter l’écran sur le côté pour réaliser des selfies, ou tourner des sessions Vlog.

Le LCD de 3 pouces et 1,04 Mpts est tactile et peut donc être orienté dans toutes les directions, à 180°, y compris rabattu contre l’appareil, pour protéger la dalle.

X-Trans IV

Les autres caractéristiques sont connues. Elles sont logiquement plus proches de ce qu’offre le X-T30, que le X-T4. Le viseur Oled offre ainsi une définition de 2,36 Mpts (pas de données sur le grossissement ou le dégagement oculaire à ce stade), assorti de trois modes « Boost ».

PNG - 365 ko
En voie de disparition sur la majorité des appareils sans miroir au format 24 x 36 ou APS-C haut de gamme, le flash est ici conservé.

On retrouve le capteur Cmos X-Trans IV de 26 Mpxl avec sa cohorte de simulations de films (dix-huit modes en tout) et le processeur X-Processor 4. Le système AF hybride repose sur 425 points. Le collimateur central est sensible à -4 IL. En rafale, le X-S10 atteint 8 im/s (obturation mécanique), voire 30 im/s (via recadrage 1,25x en obturation électronique). Le stockage passe par un unique compartiment pour cartes SD, limité à la norme UHS-I.

PNG - 169 ko
L’ergonomie est plus épurée, par rapport au X-T30. Plus de roue dédiée au réglage de la correction d’exposition. Tandis que le barillet de réglages PASM sur la gauche laisse la place à une roue sans inscription. La touche Q est ramenée près du déclencheur, avec un bouton Iso.

Vidéo 4K UHD & DCI

En vidéo, les possibilités de tournage font également écho à celles autorisées par le X-T30. En interne, on filmera ainsi à 24 ou 25 im/s en 4K DCI ou UHD, en 4:2:0 sur 8 bits. Il sera possible de passer par un enregistreur externe en HDMI (Type D) pour un tournage en 4:2:2 10 bits.

PNG - 392.8 ko
Pas de prise casque sur le côté, mais il est possible de brancher un micro externe et de connecter un enregistreur externe via la sortie HDMI Type D.

En 1080p, on peut filmer à 200 im/s (slow motion). Pas de prise casque, mais une sortie micro (3,5 mm). L’accu est le NP-W126s, qu’il sera possible de charger en USB.

Disponibilité prévue pour mi-novembre, aux tarifs suivants :

X-S10 nu : 999 €
X-S10 + XC 15-45 mm f/3,5-5,6 OIS PZ : 1099 €
X-S10 + XF 18-55 mm f/2,8-4 R LM OIS : 1399 €
X-S10 + XF 16-80 mm f/4 R OIS WR : 1499 €

- Le site de Fujifilm

Premier avis

Mort, l’APS-C ? Malgré la ruée de la majorité des constructeurs vers les appareils 24 x 36, Fujifilm persiste et signe sur ce format, qu’elle continue d’investir, tout en étant présente sur le moyen format, avec les GFX. Ce X-S10 combine des ingrédients vus sur les X-T30 et X-T4, reprenant deux caractéristiques décidément en vogue : la stabilisation en interne et un écran LCD orientable dans toutes les directions.

Ce qui enfonce un petit peu plus le clou, quant à l’importance prise par la vidéo. Nous l’avons constaté avec les A7c et Lumix S5 ces dernières semaines. Dans le même temps, Fujifilm prend soin de développer sa gamme optique en monture X. Après l’unique XF 50 mm f/1, une évolution espérée du zoom XF 10-24 mm voit le jour, apportant une construction contre les intempéries et une ergonomie revue.

Les utilisateurs des précédentes générations de boîtiers Fujifilm X ne sont pas oubliés, en atteste la belle mise à jour mise à disposition des possesseurs du X-T3. Deux points importants, pour fidéliser une clientèle dans la durée.

Fiche technique

  • Capteur : X-Trans Cmos IV 23,5 x 15,6 mm, format 3/2, 26,1 Mpxl
  • Définition maxi. : [3/2] 6 240 × 4 160 [16/9] 6 240 × 3 512 [1/1] 4 160 x 4 160 pixels
  • Définition vidéo. : DCI 4K et UHD 4K (25p, 24p), Full HD (200p, 100p, 50p, 25p, 24p)
  • Monture : Fujifilm X, coeff. 1,5x
  • Stabilisateur : Oui sur cinq axes (gain de 6 IL revendiqué)
  • Tropicalisation : -
  • Sensibilité : 160-12 800 Iso (80-51 200 Iso)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raf (14 bits), Mov (ALL-I et Gop ; H264, H265), Tiff (8/16 bits)
  • Mise au point : autofocus hybride (contraste et phase) ; modes Zones AF et Large/Suivi sur 425 points ; mise au point manuelle (avec focus peaking) ; détection visage et œil ; détection -4 IL sur collimateur central
  • Mesure de l’exposition : multizone (256), moyenne, pondérée centrale, ponctuelle
  • Compensation d’exposition IL : +/-5 IL par 1/3
  • Vitesses : 1/4 000s – 30s ; 1/32 000s – 15 mn (électronique) ; synchro flash 1/180s
  • Modes d’exposition : PSAM
  • Modes Rafale : 30 im/s en obturation électronique avec recadrage 1,25x (29 Jpeg, 17 Raw compression sans perte, 17 Raw non compressés) ; 20 im/s en obturation électronique (79 Jpeg, 17 Raw compression sans perte, 20 Raw non compressés) ; 10 im/s en obt. électronique (81 Jpeg, 18 Raw compression sans perte, 21 Raw non compressés), 8 im/s en obt. mécanique (105 Jpeg, 18 Raw compression sans perte, 23 Raw non compressés)
  • Divers photo : 18 modes Film (Astia, Provia, Velvia, Classic Chrome, Acros, Pro neg. Hi, Pro neg. Std., N&B avec ou sans filtre, sépia, Effet de grain, Eterna/Cinéma, Eterna Bleach Bypass), ajustement teinte (Acros et Monochrome), plage dynamique, filtres créatifs, intervallomètre, exposition multiple, panorama
  • Balance des blancs : auto, préréglée (7), manuel (3), K
  • Flash : Oui
  • Prise flash : sabot et prise de studio
  • Visée : électronique Oled 2,36 Mpts, 100 %
  • Moniteur : LCD tactile multidirectionnel 3 pouces /1,04 Mpts
  • Stockage : 1 x SDXC/UHS I
  • Interfaces : USB-C/USB 3.2 Gen 1, micro HDMI Type D, micro 3,5 mm
  • WiFi/Bluetooth/GPS : IEEE802.11b g n/4.2/-
  • Personnalisation : molettes, touches, configurations utilisateur, menu personnel
  • Alimentation : 1 accu Li-Ion NP-W126s
  • Dimensions/poids : 126 x 85,1 x 65,4 mm/465 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

BBB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Fujifilm