Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

HDRsoft Photomatix Pro 5 : réalisme en ligne de mire

23/01/2014 | LAURENT KATZ

Pour beaucoup, HDR et photo caricaturale sont synonymes. Une nouvelle méthode de mappage des tons montre que dynamique étendue et réalisme peuvent cohabiter.

Nous avions laissé Photomatix à sa version 4 en octobre 2011. Le logiciel a évolué entre temps et fin 2013 sortait la version 5, en anglais. On a attendu un peu avant d’en parler, le temps que la traduction française déboule. Mais l’année 2014 est bien entamée et elle n’est toujours pas là, le site français proposant toujours la mouture 4.2. Alors voici ce qu’apporte le logiciel, toujours en anglais à ce jour.

JPEG - 273.8 ko
En mode manuel, la commande de suppression des images fantômes propose d’entourer les zones qui en contiennent (cliquer pour agrandir).
Le photographe peut spécifier quelle photo de la séquence d’expositions sert de base au traitement.
  • L’une des nouveautés les plus importantes est le mappage tonal Contrast Optimizer qui vise un rendu réaliste dénué de halos, sans le contraste et l’accentuation exacerbés qui sont la signature de trop nombreux rendus HDR.
  • Une méthode de fusion d’image (hautes lumières provenant de la photo sous-exposée et basses lumières extraites de la vue surexposée) destinée à la photo immobilière (bâtiments) offre elle aussi un rendu subtil, de sorte qu’elle convient à toutes sortes de sujets.
  • Usage d’un unique Raw pour la fusion d’image, à l’issue d’une conversion en deux vues, l’une claire, l’autre sombre.
  • Paramétrage de la fonction de suppression d’images fantômes (sujets se déplaçant pendant la séquence de bracketing), en intensité et en choix de la photo de référence.
  • Amélioration de l’algorithme d’alignement.
  • Visualisation en temps réel (ou presque selon la puissance de l’ordinateur) des modifications apportées par le déplacement du curseur d’un réglage (système d’exploitation 64 bits).
  • Traitement par lots multiple avec plusieurs réglages prédéfinis.
JPEG - 344.6 ko
Les paramètre du mode Contrast Optimizer (cliquer pour agrandir).
A gauche, la liste des rendus prédéfinis faisant appel aux différents modes de mappage tonal.

La version Essentials s’en distingue par l’absence de la commande sélective de suppression de fantômes, de l’automatisation par traitement par lots et de la fourniture du plug-in Lightroom.

Les tarifs

  • Photomatix Pro 5 : 99 $
  • Photomatix Essentials 5 : 39 $
  • Photomatix Plug-In for Aperture : 79 $
  • Tone Mappping Plug-In for Photoshop : 79 $
  • Merge to 32-bit HDR Plugin for Lightroom : 29 $

La politique commerciale est des plus appréciables, car la mise à jour est gratuite pour les possesseurs de la version 4 téléchargée depuis le site d’HDRSoft et facturée seulement 29 $ à ceux qui disposent d’une version antérieure. À titre indicatif, la version 4.2 française vaut 84 € (34,8 € Photomatix Essentials). Une version d’essai, valable indéfiniment, mais produisant des photos filigranées, est téléchargeable ici.

*** Mise à jour 24/01/2014 ***

Ron Peper, d’HDR Soft, nous a informé que « la version française est attendue courant février » et que « la coût de la licence reste inchangé, à 70 €. »

- Le site d’HDRSoft en anglais
- Le site d’HDRSoft en français

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP