Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Initiation à Final Cut Pro X

29/05/2013 | Benjamin Favier

Cet ouvrage s’adresse plus aux débutants qu’aux utilisateurs chevronnés de Final Cut. Il permet de se familiariser avec les bases du montage sur la version X, qui, si elle n’a pas fait l’unanimité depuis ses débuts, a bel et bien progressé…

Voila presque deux ans que Final Cut Pro X est apparu sur le Mac App Store. D’aucuns pourraient penser qu’un tel livre arrive un peu tard. Ce serait faire fi du démarrage quelque peu poussif de cette monture du logiciel d’Apple dédié au montage vidéo. De par son prix (300 €) et ses caractéristiques, Final Cut Pro X apparaît plus proche d’iMovie que de Final Cut Pro 7, utilisé par de nombreux professionnels. Du moins lors de sa sortie. D’où les commentaires hostiles de la part des aficionados, sur le Mac App Store, les semaines qui ont suivi. Depuis, cette monture X a fait l’objet de nombreuses mises à jour importantes (sept au total) qui ont rectifié le tir sur des points importants, comme la gestion du multicam.

X sur toute la ligne

De tout cela, il n’est pas question dans ce livre signé Olivier Vigneron, monteur et fondateur du site communautaire yakyakyak.fr. Pas plus que des évolutions et changements par rapport à la version 7, qui s’est imposée dans la plupart des productions professionnelles. L’auteur aurait au moins pu expliquer pourquoi il a pris le parti de se focaliser uniquement sur Final Cut Pro X, sans faire référence aux précédentes versions. Ne serait-ce que pour dire que ce dernier semble, enfin, avoir atteint une forme de maturité, susceptible de le rendre attrayant aux yeux des détracteurs de la première heure.

Fondamentaux

Les novices, pour leur part, n’auront que faire de ces considérations et devraient trouver leur bonheur à travers les cent trente-six pages que compte ce livre. Olivier Vigneron prend soin, dès les premiers chapitres, de rappeler des notions importantes comme le flux de travail (workflow), la sécurisation et l’importation des rushes. Les conseils valent pour n’importe quel logiciel, mais ils sont bien sûr toujours mis en rapport avec l’interface de Final Cut Pro X, captures d’écran (bien lisibles) et schémas à l’appui. Gérer la timeline, travailler en proxy, encoder en Apple ProRes 422, étalonner le son : si ces termes ne vous sont pas familiers, ils le deviendront au fil de la lecture, l’auteur ayant le grand mérite d’aller à l’essentiel.

Aller plus loin…

Une fois l’ouvrage achevé, on se dit que l’éditeur aurait pu proposer une série de tutoriels sur des thématiques précises. D’autant que l’auteur en réalise (sous la forme de vidéos) pour Elephorm. Ce livre remplit néanmoins sa principale mission : accompagner l’utilisateur dans ses premiers pas sur Final Cut Pro X. Les vidéastes chevronnés, soucieux de savoir ce qu’ils gagneraient ou perdraient par rapport à la version 7, passeront leur chemin. Sauf s’ils ont pris la décision de l’adopter, et donc accepté de repartir à zéro, tant la structure et la philosophie diffèrent par rapport aux versions antérieures…

- Monter ses vidéos avec Final Cut Pro X
- Éditions Eyrolles
- Par Olivier Vigneron
- 21,5 x 23,5 cm
- 136 pages
- 24 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP