Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Interview : Sophie Giraud, fondatrice de Club Activ Photo

03/12/2019 | Sandrine Dippa

Après une carrière aux éditions de La Martinière, Sophie Giraud se lance dans l’entrepreneuriat et crée Club Activ Photo (CAP). La plate-forme - qui vient de souffler sa première bougie - a notamment pour ambition de faciliter la mise en relation entre les différents acteurs du monde de la photographie (photographes, galeristes, festivals...). Rencontre.

Le Monde de la Photo : Quel est votre rapport à la photographie ?
Sophie Giraud  : Après des études de Droit et de Communication, j’ai choisi le secteur de l’édition de livres. Quand Hervé de La Martinière a créé sa maison d’édition éponyme en 1992, j’ai eu l’occasion de faire partie de la première équipe. J’étais chargée de la communication des ouvrages publiés au sein du département « Art / Photographie ». J’y suis restée 25 ans pendant lesquels je me suis forgé un « regard photographique ». J’ai accompagné de nombreux photographes pour la promotion de leurs livres, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand, lors de la sortie de La Terre vue du Ciel, Robert Doisneau, Janine Niepce, Gérard Rancinan, Sebastião Salgado, Hans Silvester, Sabine Weiss et bien d’autres plus ou moins connus du grand public. J’ai également pu collaborer avec des professionnels - des festivals aux galeries en passant par les agences photo et les institutions culturelles -, ce qui m’a permis de mieux comprendre leurs métiers en lien avec le médium photographique. La photographie est devenue une passion.

MDLP : Pourquoi avez-vous eu envie de créer cette plate-forme ?
S.G : Je me suis aperçue que malgré l’avènement des réseaux sociaux, il n’est pas simple de trouver des partenaires en dehors de son réseau. Lorsque j’ai quitté les Éditions de La Martinière, j’ai donc eu envie de créer un espace qui réunit tous les métiers de la photographie afin de permettre aux professionnels de se rencontrer plus facilement. J’ai commencé à réfléchir au projet début 2017. Néanmoins, avant de me lancer dans cette aventure, j’ai effectué une mini étude de marché et j’ai consulté des professionnels qui exercent des activités et professions différentes en photographie. Ces rendez-vous m’ont permis d’avoir des précisions quant au « savoir-faire » de chacun et d’identifier les besoins, que ce soit pour de la commande (institutionnelle), l’édition de livres, le conseil ou l’enseignement, l’exposition, les subventions...

J’ai retenu les dix activités les plus importantes qui correspondent aux 10 compétences et besoins en photo : Formation ; Conseil/Assistance ; Création Photo (images fixes et animées) ; Exposition/Événement ; Fabrication/Impression ; Distribution/Promotion ; Commande (photo) ; Financement/Partenariat ; Mécénat/Subvention ou encore Recrutement.

Aujourd’hui, Club Activ Photo repose sur un concept nouveau avec un développement sur mesure qui a nécessité du temps. Je tiens aussi à préciser que mon entreprise est soutenue par la Région Centre-Val de Loire et je suis Lauréate (2018) du Réseau entreprendre Val de Loire.


MDLP : Comment fonctionne-t-elle pour les photographes ?

S.G : Comme pour les autres acteurs de la photographie, il suffit de se rendre sur le site et de créer gratuitement un compte personnel et professionnel (en indiquant la compétence qui correspond à son activité). Cette inscription permet de bénéficier de certains avantages. Il est notamment possible d’être automatiquement informé, par SMS, dès que ses compétences professionnelles sont sélectionnées sans avoir à prospecter.
Le membre peut également choisir de déposer gratuitement des annonces pour rechercher des professionnels, un lieu ou une activité (par exemple, un encadreur, un iconographe, un festival, une galerie, une formation…) ou pour proposer ses prestations (location de studio de création, nouveau reportage photo, vente d’appareils photo...) Je précise que les annonces sont anonymes afin de permettre à chaque membre d’être sélectionné pour son talent et non pour sa notoriété ou sa renommée. L’annonce déposée est non seulement visible par tous les visiteurs du site, mais elle est aussi transmise aux membres susceptibles d’être intéressés… Ces derniers peuvent alors entrer en contact en adressant leur profil professionnel à l’aide de « Crédits ».

MDLP : Expliquez-nous ce système de crédit...
S.G : Comme je le précisais précédemment, l’inscription est gratuite et il est donc possible de déposer autant d’annonces qu’on le souhaite gratuitement ainsi que trois photos. En revanche, si un membre souhaite bénéficier de services supplémentaires, il lui faut disposer de Crédits qui sont des jetons inclus dans les différentes formules d’abonnement dont le coût oscille entre 18 euros TTC/mois (sans engagement) et 1296 euros TTC/an pour les entreprises. Un tarif préférentiel de 7 euros TTC/ mois est aussi proposé aux étudiants. Grâce à ces Crédits, il est possible, par exemple, de répondre aux annonces et de rentrer en contact avec l’annonceur. Les Crédits ne sont « débités » que si le rendez-vous est confirmé. (NDLR : exemple de coût 10 crédits pour répondre à une annonce ou 30 crédits pour publier sur le Blog de CAP avec un portfolio de 5 photos). Ils lui permettent également de publier ses annonces ou ses activités sur le Blog du site afin d’accroître la visibilité (diffusion sur le réseau Club Activ Photo et ceux de ses partenaires…).

MDLP : À ce jour combien d’abonnés avez-vous ?
S.G : De la même manière que je ne communique pas sur l’identité des membres, je ne communique pas sur le nombre d’abonnés, car selon moi, ce n’est pas un gage de qualité. D’une part nous privilégions le « savoir-faire » des membres au nombre de personnes, d’autre part, notre site n’est pas un réseau social qui a pour vocation de créer une base de données. En revanche, je peux vous dire que sur la plate-forme, il y a une majorité (70% dont 45% femmes) de photographes avec des spécialités différentes : architecture, art, cinéma, culinaire, documentaire, environnement, industrie, photojournalisme... Il est aussi possible d’échanger avec des agents de photographes, des archivistes, des commissaires d’exposition, des directeurs de festivals et foires, des encadreurs, des enseignants, des galeristes, des responsables de labo photo… ainsi que des étudiants en école de photo. Les compétences sont donc diverses et multiples ce qui permet également aux membres de développer leur réseau de partenaires avec des personnes ou entreprises qu’ils ne connaissent pas forcément.

La plate-forme est jeune et est amenée à se développer avec des services personnalisés tels que l’accompagnement pour la prospection ou pour la communication des événements. Nous venons aussi de signer un accord de partenariat avec l’éditeur français LibriSphaera, qui permet désormais aux membres CAP de publier des livres de photographies sur mesure grâce aux savoir-faire de cet éditeur qui travaille avec des artisans (français). D’autres collaborations sont prévues prochainement.

- Le site de Club Activ Photo

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.