Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Konost FF : et si Leica n’était plus seul ?

25/02/2015 | Franck Mée

Konost est une start-up californienne, qui annonce un futur appareil télémétrique à visée hybride et à capteur plein format. Cet anti-Leica M moderne et épuré verra-t-il le jour ? Ses concepteurs l’espèrent en tout cas.

Le concept d’appareil télémétrique n’a guère évolué depuis l’invention de la monture M. Le Leica M, en particulier, ressemble beaucoup à tous les M argentiques, au point qu’une version sans écran a pu être proposée sans que cela surprenne réellement.

Konost est une start-up californienne, fondée l’an passé. Elle vise à dépoussiérer le concept, d’abord au niveau du design : mise au point et ouverture restent évidemment sur l’objectif, le barillet des vitesses (limité au 1/4 000s) reste sur le dessus du boîtier et… c’est à peu près tout. Le dos ne comporte que deux commandes, qui serviront notamment à gérer la sensibilité : l’objectif de Konost est de revenir à l’essentiel, un argument traditionnel chez Leica. Vu de loin, le Konost ressemble d’ailleurs fortement au Leica T, un appareil hybride original et plutôt réussi.

Un autre élément du Konost marque une évolution notable par rapport aux télémétriques traditionnels : le cadre télémétrique n’affiche pas l’image d’une fenêtre supplémentaire, superposée par le truchement d’un miroir mobile et d’un prisme, mais une image électronique issue d’un capteur dédié. Le premier intérêt : supprimer le chemin optique entre fenêtre du télémètre et viseur, et ainsi réduire la hauteur de l’appareil. Le second : assouplir l’affichage des informations et du cadre dans le viseur, à l’instar de ce qu’a réalisé Fujifilm sur son excellente famille X100T et X-Pro1.

Enfin, sur le plan technique, le capteur est un Cmosis CMV12000, un Cmos de 24,6x32,8 mm et 20 Mpxl. Avec une diagonale de 41 mm, c’est donc un plein format, mais avec la particularité d’être au rapport 4/3. Notons que Cmosis équipe déjà les Leica M et dérivés, mais avec un capteur conçu spécialement et reprenant le format 3/2 cher à Leica depuis les années 1910.

Le Konost FF est actuellement à l’état de prototype fonctionnel, et la marque vise une arrivée sur le marché début 2016. Une version baptisée AP, équipée d’un 12 Mpxl APS-C (sans doute le Cmosis CMV12000), serait également envisagée, ainsi qu’un modèle Junior disposant d’un boîtier en plastique, d’un objectif fixe équivalent à un 35 mm f/2 et d’un capteur de 1" d’origine inconnue.

Y a-t-il une place pour un télémétrique numérique hors de Leica ? Epson avait ouvert la voie avec ses R-D1 (au format APS, comme le Konost AP), mais l’arrivée du Leica M8 a mis fin à cette aventure. Konost ne manque pas d’arguments, mais lancer un nouveau produit sur un marché de niche aussi traditionaliste pourrait s’avérer compliqué…

- Le site de Konost

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP