Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

L’hybride Polaroid de Sakar interdit aux États-Unis

11/12/2013 | Franck Mée

Sakar, producteur et distributeur du compact à objectifs interchangeables Polaroid iM1836, vient de perdre une bataille : la distribution de ce modèle a été arrêtée, suite à une plainte de Nikon concernant le design de l’appareil.

Le Polaroid iM1836 est un appareil particulier. Premier compact à objectifs interchangeables sous Android officiellement annoncé, il a pourtant connu un destin d’une discrétion exemplaire, au point que tout le monde retiendra le Samsung Galaxy NX comme premier COI Android vraiment lancé sur le marché.

L’explication ? Simple : Polaroid ayant arrêté la fabrication d’appareils photo, celui-ci était produit et distribué par Sakar, habitué de la fabrication hi-tech sous licence (jouets Hello Kitty, appareils Vivitar, accessoires Marvel et Warner Bros, etc.). Du coup, l’iM1836 était distribué par des réseaux spécifiques, principalement par Amazon États-Unis et Wal-Mart, et quasiment introuvable chez nous.

L’attaque du clone

« Était ». Oui, parce que si l’iM1836 a enfin atteint la célébrité, c’est grâce aux poursuites de Nikon, qui a demandé à la justice américaine d’interdire la distribution de l’appareil. En cause : son design, trop proche de ses propres modèles. Difficile en effet de ne pas voir une ressemblance en mettant côte à côte les Polaroid iM1836 et Nikon 1 J3, comme ci-dessus : mêmes formes générales, même opposition entre face blanche et dos noir, même bague de zoom grise placée de la même façon sur l’objectif… Certes, de dos, le Polaroid se distingue avec son écran tactile et son absence de pavé directionnel mais, de face, il est facile de les confondre.

Nikon a donc déposé le 11 octobre une plainte auprès du district sud de l’État de New York, demandant l’arrêt de la fabrication et de la distribution du Polaroid iM1836. Après audience préliminaire, la Cour a émis une injonction suite à laquelle Sakar ne va plus fabriquer, diffuser ni promouvoir le iM1836.

Il est notable que cet appareil n’aura sans doute jamais été aussi connu que depuis cette plainte ; celle-ci pourrait donc finalement s’avérer une bonne opération pour Sakar, que Nikon vient d’aider à rappeler que les produits griffés Polaroid existent toujours. Une version commerciale de l’effet Streisand, en somme…

- Le communiqué de Nikon (en anglais)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP