Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

SIGMA Nikon

L’œil de Reza : 10 leçons de photographie

12/01/2021 | LAURENT KATZ

Il y a des morceaux de piano qui se jouent à quatre mains. Ce livre, lui, a été écrit à six mains et deux yeux. Au verbe, bien sûr l’auteur des images, le photographe iranien Reza et sa compagne Rachel Deghati également co-fondatrice avec Reza et directrice de l’agence Webistan, tous deux associés à Florence At, photographe et formatrice.

Un portrait est souvent emblématique, du moins pour le grand public sensible à la photo, d’un photographe. Une femme et ses enfants, sans domicile, laissés pour compte lors de la crise américaine de 1929 saisis par Dorothea Lange, la jeune Afghane au regard magnétique immortalisée par Steve McCurry ou encore le commandant Massoud, combattant afghan contre l’occupation russe et le régime des talibans, que Reza a beaucoup photographié, mais pas seulement. C’est tout l’intérêt de ce livre que de proposer une approche originale du photojournaliste, conciliant l’esthétique, la technique, l’humain dans le but de susciter la réflexion sur sa propre pratique.

Un format presque carré, sous couverture cartonnée, abrite dix leçons, à la structure immuable : une double avec une photo emblématique et une courte introduction de Reza, suivie d’un portfolio lié à la thématique avec un commentaire de Rachel Deghati qui raconte chaque image, suivi d’une courte analyse technique et esthétique.

Si didactisme il y a dans ces leçons, celui-ci se fait intelligemment discret. On le voit par exemple dans la Leçon de narration, quand Reza explique la lecture en deux temps d’une photo, avec une perception immédiate et « une deuxième lecture fondée sur le rapport entre le premier plan et l’arrière-plan. Les éléments du second plan " dialoguent " avec ceux du premier plan et apportent des informations, des émotions complémentaires pour une meilleure compréhension de ce que j’ai voulu montrer.  » En quelques phrases tout est dit sur la nécessité de faire parler une image, ici par la confrontation ou la complémentarité de deux zones de la photo. Et l’on comprend pourquoi Reza utilise souvent le très grand angle pour renforcer ce dialogue. Une des leçons est d’ailleurs consacrée au photographe lui-même, la Leçon de terrain, non pas pour satisfaire son égo, mais montrer comment il se fond dans l’environnement ou la communauté qu’il photographie en se procurant les tenues des autochtones (une série de portraits de studio le présente d’ailleurs dans différents accoutrements) ou combien il aime travailler avec « une forme d’anonymat » et « se sentir intégré partout par les différentes communautés ». N’attendez pas du livre des séries de règles et conseils organisés par style de prise de vue. Pour cela, la collection Les secrets de la photographie… chez Eyrolles le fait souvent à la perfection. Ici, ce sont plutôt les réflexions d’un photojournaliste humaniste qui prévalent, assorties de commentaires de ses deux compagnes d’écriture. Sans oublier les photos bien sûr, qui montrent que Reza sait aussi prendre des chemins de traverse photographiques en termes de styles et de sujet. Et une intéressante Leçon de sélection (et de renoncement) montre comment, à partir d’un jeu d’images plutôt réussies d’un même sujet, la réflexion l’a conduit à n’en privilégier qu’une.

-  L’oeil de Reza, de Florence At, Rachel Deghati et Reza

  • 22,8 x 24,8 cm, 176 pages
  • 29 € (livre), 17,99 € (livre électronique)
  • Édition Dunod

- Sommaire

  • Avant-propos : tout est histoire de rencontres.
  • Leçon de lumière.
  • Leçon de cadrage.
  • Leçon de patience.
  • Leçon de détails
  • Leçon de narration.
  • Leçon de terrain.
  • Leçon d’humilité.
  • Leçon de liberté.
  • Leçon de sélection (et de renoncement).
  • Leçon de partage.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP