Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

SIGMA Nikon

Le Panasonic DMC-LX5 succède au LX3 !

21/07/2010 | Benjamin Favier

Panasonic dévoile enfin le remplaçant de l’excellent LX3. Pas de révolution au programme. La marque joue la carte de la prudence, en misant sur une meilleure qualité d’image.

Le successeur du LX3 était très attendu. Et pour cause. Malgré son âge, il figure toujours parmi les meilleurs compacts experts. Pas de LX4. Place au LX5. De nombreuses rumeurs circulaient sur la toile. La plus récurrente : Panasonic intégrerait un capteur Micro 4/3. Eh bien non. On retrouve le CCD de 1,63 pouces et 10 Mpxl qui officiait sur le LX3. Mais il a subi quelques améliorations. Panasonic annonce ainsi une plage dynamique plus étendue et une meilleure gestion du bruit. D’où une envolée au niveau de la plage de sensibilités : le LX5 photographie jusqu’à 12 800 Iso. On peut louer la marque pour sa prudence, en conservant une définition de 10 Mpxl, qui permet de monter raisonnablement en Iso, malgré la petite taille du capteur. Le nouveau processeur Venus Engine FHD est à la manœuvre. Panasonic joue donc la carte de la continuité.

Nouvelle optique

La prudence est également de mise du côté de la plage de focales. On passe néanmoins d’un 24-60 mm F2-2,8 à un 24-90 mm F2-3,3, en conservant la même luminosité (F2,8), à 60 mm. Cette optique fièrement estampillée Leica DC Vario Summicron (fabriquée par Panasonic, avec une validation technique Leica) contient dix éléments, dont trois lentilles asphériques, assemblés en neuf groupes. L’écran LCD de 3 pouces affiche une définition dans la norme, de 460 kpts On regrette qu’il ne soit pas orientable, comme sur les Canon G11 ou Samsung EX1. Certes, cela aurait un impact sur sa compacité. Mais Sony, avec les NEX, a montré que cette greffe était possible, avec un compromis minimal en termes d’encombrement. En outre, les premiers essais effectués sur le terrain, en plein soleil, révèlent une lisibilité perfectible. Dommage que Panasonic n’ait pas intégré celui du nouveau bridge FX100, beaucoup plus convaincant. On peut, comme sur le LX3, adjoindre un viseur optique optionnel sur la griffe porte-accessoires… ou celui, électronique, du GF1 (de qualité moyenne avec seulement 202 kpts).

Quid du mode vidéo ? Pas de Full HD au menu. Le LX5 filme en AVCHD Lite (720p), à 50 im/s, et en Motion Jpeg, à 30 im/s. Dommage que Panasonic n’ai pas jugé opportun d’intégrer la Full HD, comme sur le FX700.

À première vue, le boîtier ressemble trait pour trait à son prédécesseur. On note cependant quelques modifications. Le grip est mieux dessiné, assurant une meilleure préhension. Au dos de l’appareil, une molette apparaît, comme sur le GF1. Elle remplace le joystick. Cliquable, elle permet, par exemple, de jongler entre ouverture et correction d’exposition en priorité A. Un changement salvateur, tant le joystick manquait parfois de précision.

Recette éprouvée

Pour le reste, on retrouve les ingrédients qui font de Panasonic un leader incontesté sur le segment des compacts : le mode iA aiguillera les utilisateurs novices. On peut également s’amuser avec de nombreux filtres. Une nouvelle fonction intéressante fait son apparition : Zoom fixe. Celle-ci permet de passer directement de 24 mm à 35 mm, à 50 mm, 70 mm ou 90 mm, par pallier, en activant le zoom (ce que fait Ricoh depuis des lustres). Rudement pratique, même si la réactivité aurait pu être un peu plus élevée.

Difficile de se prononcer pour l’instant sur le LX5. Seul un test d’une version définitive du boîtier permettra de mesurer le gain de performances par rapport au LX3. Et de savoir si Panasonic a vu juste en continuant sagement sur sa lancée. Ou si sa prudence peut lui jouer des tours, face à des acteurs, Samsung en tête avec l’EX1, qui ne cachent pas leurs ambitions sur le segment des compacts experts. Le Panasonic DMC-LX5 sera disponible début septembre, pour 500 €.

Principales caractéristiques

- Capteur : CCD 1/1,63e de pouce 10 Mpxl
- Définitions maximales : [4:3] 3 648 x 2 736, [3:2] 3 776 x 2 520, [16:9] 3 968 x 2 232, [1:1] 2 736 x 2 736
- Vidéo maxi : 720p à 50 im/s (AVCHD)
- Zoom : F2-3,3/5,1-19,2 mm (éq. 24 x 36 : 24-90 mm)
- Mode macro : 1 cm
- Mise au point : 11 zones, détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : optique (Power OIS)
- Écran : LCD 3 pouces/460 kpts, format 3/2
- Modes d’exposition : PASM, iA, programmes-résultats (23)
- Sensibilités : 80-12 800 Iso
- Vitesses : 60 s-1/4 000e
- Rafale : 2,5 im/s
- Stockage : mémoire interne 40 Mo, SD/SDHC/SDXC
- Sorties : Hi-speed USB, A/V, miniHDMI
- Dimensions/poids : 109,7 x 65,5 x 43 mm/271 g (avec accu et carte)

- Le site de Panasonic

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP