Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le bilan

19/07/2010 | Jean-Marie Sépulchre

LE BILAN

L’optique remplace le classique 80-200 mm f/2,8 de la génération 24 x 36, mais il n’est pas pour autant beaucoup plus léger qu’un zoom expert 70-300 mm de grande marque. On le choisira donc pour ses performances aux grandes ouvertures, en regrettant la perte de rendement constatée dans certaines conditions à 135 mm f/2,8.
Il est à noter que son maniement est aisé, mais que le collier de pied un peu trop proche de la bague de zoom peut être gênant pour le reportage à main levée.
On regrettera que Tokina n’ait pas motorisé ce modèle en monture Nikon, car il serait utile d’en disposer sur un D40x ou un D60, notamment pour compléter vers le haut le zoom de base 18-55 mm qui manque de luminosité.

Points forts

- Piqué très homogène à toutes les focales dès f/4
- Vignetage maîtrisé
- Bon rendu des couleurs et des contrastes
- Aberrations chromatiques bien contenues
- Construction sérieuse en métal

Points faibles

- Manque de piqué à 135 mm f/2,8
- Distorsion négative pouvant gêner en paysage à partir de 85 mm
- Pas d’autofocus sur les Nikon d’entrée de gamme
- Difficile à acheter en France

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP