Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Le piqué

07/01/2015 | Jean-Marie Sépulchre

L’instant était solennel quand nous avons installé notre M(240) en face de la mire…le Zeiss allait-il tenir les promesses de son constructeur, et celles des tests US sur prototypes…meilleur que le Summilux ? Les premières mesures en Jpeg sont très encourageantes, un peu meilleures que celles du Leica testé en 2010 (sur M9) et en 2013 (sur M240), mais de très peu.

Par acquis de conscience, pour avoir relevé une trace de focus shift (décalage de mise au point entre la pleine ouverture et les ouvertures moyennes) sur le Summilux nous en empruntant un autre exemplaire…qui présente le même infime défaut. Pour les mesures définitives la mise au point se fait en live view avec focus peaking (très précis quoique peu lumineux sur le M) et les DNG sont développés en automatique valeurs par défaut pour une netteté tirage papier brillant avec Lightroom 5 qui est le logiciel livré avec l’appareil. Vous pouvez découvrir le verdict sur nos graphiques. Un peu moins incisif au centre à pleine ouverture le Zeiss est par contre un peu plus régulier et les bords et angles sont un peu meilleurs ce qui se confirme à f/2.

Avec de telles pièces rares, on peut considérer f/2,8 comme le début des ouvertures moyennes, on atteint le superlatif assez vite mais de f/4 à f/ 11 pas de trace sur le Distagon de l’infime focus shift du Summilux. Enfin le dernier venu présente aussi un peu moins de perte par diffraction à f/16. Carton plein pour le Distagon mais le Summilux n’est pas vraiment défait… c’est dans l’épaisseur du trait. Il n’empêche que même les différences dans le grade excellent sont quasi invisibles sur un tirage, en piqué pur le Distagon remporte la première manche. Il faut quand insister sur le fait que c’est le meilleur 35 mm f/1,4 jamais mesuré par nos soins ; et nous les avons tous passés aux mesures au fil des années !

JPEG - 59.3 ko
Comparaison des mesures de piqué entre le Zeiss et le Leica, pour le format 40 × 60 cm : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats.
JPEG - 59.3 ko
Histogramme de piqué du Zeiss Distagon pour un format 40 × 60 cm à 254 ppp.
JPEG - 61.3 ko
Histogramme de piqué du Leica Summilux pour un format 40 × 60 cm à 254 ppp.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo