Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Le test des briques

19/11/2010 | Jean-Marie Sépulchre

Le test des briques a été effectué à l’endroit habituel, et les fichiers RAW développés par Lightroom 3. Les extraits d’image confirment les tests sur mire, avec notamment de l’aberration chromatique dans les angles à 18 mm et un meilleur piqué à 200 mm F6,3 qu’aux plus petites ouvertures.


Ci-dessus : Cadrage à 18 mm








Ci-dessus : Extraits de fichiers, de 18 à 200 mm, pleine ouverture et F8

Sur le terrain

Pour exploiter pleinement cet objectif sur le terrain, il faut d’abord contourner au mieux l’obstacle de la seule visée sur écran arrière, assez malaisée au soleil ou quand cherche un sujet à déplacement rapide à longue distance. Par contre cet écran est confortable en intérieur. Avec une focale équivalente à 300 mm en 24 × 36, la stabilité est un impératif et encore plus en vidéo, et la prise en mains est parfois malaisée compte tenu de la petite taille du boîtier. On n’hésitera pas à monter dans les ISO car le capteur a beaucoup de répondant dans ce domaine.


Ci-dessus : Prise de vue d’un train à 160 km/h, l’autofocus a rempli son office


Ci-dessus : A 70 mm, le stabilisateur rattrape 4 vitesses par rapport au réglage de sécurité, mais le résultat n’est garanti que si l’on trouve une prise en main confortable


Ci-dessus : Vue test à 6400 ISO


Ci-dessus : Extrait de test à 6400 ISO, comparaison entre JPEG boîtier et RAW traité par LR3

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo