Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Leica CL : faux ami !

21/11/2017 | Benjamin Favier

Non, il ne s’agit pas d’un remake numérique du célèbre CL argentique. Mais du petit frère du TL2, lancé en juillet dernier par Leica, sur le segment des appareils hybrides au format APS-C. Avec un design qui évoque le X2 et les M.

Présentation

Les Leicaistes connaissent bien le CL, boîtier argentique 35 mm, développé avec Minolta et commercialisé en 1973. Un modèle plus abordable que les M. Aussi, en découvrant ces initiales dans le dossier de presse se prend-on à rêver : un CL numérique au format 24 x 36 pour un plus large public, basé sur le Leica Q, avec la baïonnette du SL ? Vœu pieux ! Ce Leica CL rejoint le segment APS-C et fait plutôt figure d’hybride entre les séries X et TL de la firme de Wetzlar. Avec un viseur électronique intégré et un afficheur sur le capot supérieur qui renseigne sur le mode de prise de vue, l’ouverture et la vitesse d’obturation choisis.

JPEG - 210.8 ko
Un afficheur sur le dessus renseigne sur le mode de prise de vue, l’ouverture et la vitesse d’obturation choisie.

Prenez les caractéristiques du TL2, le design du X2, secouez le tout, ajoutez un viseur électronique sur la gauche : vous obtenez, grosso modo, le Leica CL version 2017. Un boîtier hybride en magnésium (le TL2 est conçu en aluminium) doté d’un capteur Cmos APS-C de 24 Mpxl, sans filtre passe-bas, avec une plage de sensibilité comprise entre 100 et 50 000 Iso. Des ingrédients déjà vus sur le TL2, auxquels se rajoute le processeur Maestro II, et la possibilité de tourner en UHD (3840 x 2160p). La stabilisation est toujours absente. Le dos du boîtier rappelle le M10 : trois touches et un pad bordent l’écran de 3 pouces et 1,04 Mpts, tactile. La carte SD et l’accu trouvent place au même endroit, sous la semelle du boîtier.

JPEG - 318.9 ko
L’ergonomie renvoie au M10 ; l’écran de 3 pouces est tactile.

Doté de la même baïonnette que les SL et TL2, le CL fonctionne avec les optiques en monture L. Étant donné l’impressionnant gabarit des zooms Vario-Elmarit_SL 24-90 mm f/2,8-4 et 90-200 mm f/2,8-4 (le CL ne pèse que 403 g avec la batterie), mieux vaudra lorgner du côté des objectifs TL : Summicron-TL 23 mm f/2 ASPH, Summilux-TL 35 mm f/1,4 ASPH, APO-Macro-Elmarit-TL 60 mm f/2,8 ASPH, Super-Vario-Elmar-TL 11–23 mm f/3,5–4,5 ASPH., Vario-Elmar-TL 18–56 mm f/3,5–5,6 ASPH. et APO-Vario-Elmar-TL 55–35 mm f/3,5–4,5 ASPH. Et l’Elmarit-TL 18 mm f/2,8 ASPH, lancé en même temps que le CL. Il sera bien sûr possible d’utiliser des objectifs en montures M ou R via des adaptateurs dédiés.

Principal argument – outre un design plus susceptible de séduire les Leicaïstes purs et durs – par rapport au TL2, l’intégration d’un viseur électronique Oled de 2,36 Mpts. On est loin des 4,4 Mpts du SL, ou des 3,68 Mpts des E-M1 Mark II, GH5 ou G9.

JPEG - 406.3 ko
La carte SD et l’accu trouvent place au même endroit, sous la semelle du boîtier.

Le système autofocus à détection de contraste repose sur 49 collimateurs. Le mode Rafale atteint 10 im/s ; une cadence deux fois inférieure à celle du TL2. Leica indique qu’on peut engranger environ 33 vues en Raw (format DNG) + Jpeg ou quelque 140 vues en Jpeg avec une SD UHS-II (un seul compartiment dans le boîtier). L’obturateur culmine à 1/25 000s en mode électronique (le TL2 grimpe à 1/40 000s), tandis qu’il atteint 1/8 000s en mode mécanique.

JPEG - 287.3 ko
Pas de volet connectique de part et d’autre du boîtier…

Pas de GPS ni de Bluetooth, mais il sera possible de piloter ou de transférer des images en WiFi à partir de l’application Leica (iOS et Android). La disponibilité est annoncée pour la fin du mois de novembre : 2 490 € (nu) ; 3 490 € avec 18 mm ; 3 650 € avec 18-56 mm.

- Le site de Leica

Premier avis

Déception, forcément. Nous avons salué le virage amorcé par Leica avec les Q et SL, deux modèles 24 x 36 à visée électronique, lancés en 2015. Depuis, nous attendons, en vain, une déclinaison plus grand public, qui viendrait taquiner les Sony A7 sur le front des hybrides plein format. Ce ne sera hélas pas ce CL, puisque contrairement à son alter ego argentique, celui n’adopte pas le format 35 mm.

Leica persiste et signe sur le créneau de l’APS-C, et inaugure une troisième série, qui côtoie les X (optique fixe) et TL (optiques interchangeables). Une stratégie qui nous laisse perplexes, car le seul véritable intérêt de ces deux séries réside d’une part dans l’étanchéité du Leica X-U et d’autre part, dans la construction dans un bloc d’aluminium des TL/TL 2. Or, ce CL ne bénéficie d’aucune de ces deux particularités. Alors oui, il intègre un viseur électronique, et un design qui fait écho au M10. Mais avec une définition de 2,36 Mpts, on est loin des 4,4 Mpts du SL ou des 3,68 Mpts du Q. Et au tarif proposé – approximativement celui d’un TL2 avec son viseur optionnel doté de la fonction GPS – on peut s’offrir du plein format chez la concurrence… ou un Q, si on prend en compte le prix du kit avec le 18 mm !

Fiche technique

  • Capteur : Cmos APS-C 23,6 x 15,7 mm, format 3/2, 24 Mpxl, sans filtre passe-bas
  • Définition maximale : 6016 x 4014 pixels (DNG) ; 6000 x 4000 pixels (Jpeg)
  • Montures/Coefficient : Leica L/1,5x ; compatibilité avec les objectifs Leica M/R avec adaptateurs L-M et L-R
  • Sensibilités : 100-50 000 Iso
  • Vidéo : UHD 3840 x 2160p
  • Formats de fichiers : Jpeg, DNG, MP4
  • Processeur : Maestro II
  • Protection du boîtier : NC
  • Stabilisateur : -
  • Visée : EVF Oled 2,36 Mpts, 0,74x, dégagement oculaire 20 mm
  • Moniteur : LCD 3 pouces et 1,04 Mpts, tactile
  • Flash intégré : -
  • WiFi/Bluetooth/GPS : Oui/-/-
  • Autofocus : AF à détection de contraste sur 49 collimateurs (mono, multi-zone, spot, détection de visage, AF tactile)
  • Vitesses : 30s à 1/8000s (jusqu’à 1/25 000s avec obturateur électronique) ; synchro X 1/180s
  • Rafales : 10 im/s sur environ 33 vues en DNG + Jpeg ; environ 140 vues en Jpeg avec une SD UHS-II
  • Balance des blancs : lumière du jour, nuageux, halogène, ombre, flash électronique. Une mémoire pour réglage manuel, réglage manuel de température couleur.
  • Réglages divers photo et vidéo : Modes Scènes (13) ;
  • Stockage : SD (UHS-II)
  • Interfaces : griffe porte-accessoires ;
  • Alimentation : batterie Li-Ion BP-DC12 (1200 mAh, environ 220 vues, norme CIPA)
  • Accessoires : bouchon de boîtier, courroie, couvercle protection de griffe porte-accessoire, batterie (Leica BP-DC12), chargeur de batterie (Leica BC-DC 12), câbles (EU, USA, local).
  • Dimensions/Poids : 131 x 78 x 45 mm/403 g (avec batterie)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP