Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Leica Noctilux M 50 mm f/1,2 ASPH : noir ou argent, il faut choisir

28/01/2021 | Patrick Lévêque

Leica annonce le retour du célèbre Noctilux-M 50 mm f/1,2, désormais intégré à la gamme Leica Classics en compagnie des rééditions du Summaron-M 28 mm f/5,6 et du Thambar-M 90 mm f/2,2.

Le Leica Noctilux M 50 mm f/1,2 qui fut produit de 1966 à 1975 a été le premier objectif au monde à comporter des lentilles asphériques. Sa très grande ouverture, pour l’époque, a également contribué à son statut légendaire tout comme son rendu unique et son bokeh remarquable.

Le design de la réédition du Noctilux M 50 mm f/1,2 a été méticuleusement reproduit avec une construction qui colle à la version originale et en conservant un rendu photographique presque identique. Calculé il y a plus de cinquante ans, le Noctilux M 50 mm f/1,2 n’entend pas jouer la carte de la nostalgie avec des images piquées dès f/2,8 et un niveau de performance bien en phase avec les exigences de la photographie numérique moderne. Le Noctilux M 50 mm f/1,2 reste le Noctilux le plus compact et le plus moderne de la gamme Leica.

Avant l’apparition du Noctilux en 1966, l’argent chromé était la couleur habituellement utilisée pour les objectifs Leica-M, à l’exception de certains modèles en éditions spéciales avec finition noire, destinés aux photojournalistes. Avant le lancement de la première version du Noctilux, Leica a produit cinq prototypes en finition chromée argent, comptant parmi les objectifs M les plus recherchés et les plus chers qui existent. La version anodisée noire, fabriquée en série n’a été produite qu’à 1 757 exemplaires.

Partant de ce constat, Leica lance donc deux modèles du Noctilux M 50 mm f/1,2. Le premier modèle, anodisé noir, est doté d’un barillet en aluminium. L’objectif est livré dans un emballage inspiré de l’original, complété par le même étui que celui qui était fourni avec le Noctilux M 50 mm f/1,2 d’origine.

Le second modèle, chromé argent, est une série limitée à cent modèles avec un tarif évidement en conséquence. Il est cette fois doté d’un barillet en laiton et d’une gravure sur l’anneau avant indiquant LEITZ WETZLAR au lieu de Leica.

• Tarifs
– Leica Noctilux M 50 f/1,2 ASPH anodisé noir : 6 950 euros
– Leica Noctilux M 50 f/1,2 ASPH chromé argent : 14 900 euros
(numéroté et limité à 100 pièces)

Plus de renseignements : Leica

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo